Les origines du logement social en France t.1 ; 1850-1914

Les origines du logement social en France t.1 ; 1850-1914

À propos

Roger-Henri Guerrand Les origines du logement social en France 1850-1914
Collection Penser l'espace Format : 150 x 210 mm 288 pages 20  ? ISBN : 978-2-
915456-57-8 Office : mars 02 Au terme des journées insurrectionnelles de 1848,
la IIè HYPERLINK "http://www.linternaute.com/histoire/motcle/32/a/1/1/
republique.shtml" République est proclamée par un HYPERLINK "http://
www.linternaute.com/histoire/motcle/173/a/1/1/gouvernement.shtml" gouvernement
provisoire où siègent Lamartine, Ledru-Rollin et Arago. Cette révolution
résulte beaucoup des conditions d'existence (durée et dureté du travail,
misère, conditions d'hygiène et de santé, habitat, criminalité) dont atteste
une très forte mortalité chez les classes populaires. Il n'est donc pas
étonnant que pour la première fois la question du logement apparaissent parmi
les revendications. La dénonciation des conditions d'insalubrité des logements
devient alors une revendication importante qui conduit au premier vote d'une
loi sur l'habitat populaire en 1850. Le « logement-marchandise », fruit de la
structure libérale du marché, commence timidement à être dénoncé, tandis que
différentes initiatives philanthropiques se mettent en place. Cependant, il
faut attendre 1894 pour qu'une loi crée les Habitations à Bon Marché (HBM,
ancêtre des actuels HLM), et 1912 pour que la puissance publique soit autorisée
à participer au financement de ces édifices. Participation qui signera
véritablement le début des conditions d'habitat de la « classe souffrante ».
Cette étude, parue une première fois en 1966 et complétée depuis, s'intéresse à
l'action des acteurs politiques tels que le vicomte Arnaud de Melun, Le Play,
Jules Siegfried ou Georges Picot. Ces républicains libéraux oeuvrent lentement à
la mise en place d'une intervention publique en faveur du logement afin,
notamment, de contrecarrer l'influence grandissante du socialisme parmi la
classe ouvrière. Roger-Henri Guerrand était historien de la vie quotidienne en
milieu urbain et traitait plus spécialement des problèmes de logement social.
Professeur émérite à l'École d'architecture de Paris-Belleville, il était
membre du conseil scientifique CEDIAS-musée social. Il a soutenu la première
thèse française consacrée à l'histoire du logement populaire en 1966. Grand
prix de la critique architecturale en 1985 pour l'ensemble de son oeuvre, il a
notamment publié Hygiène, Brève histoire du Service social en France, Les
Lieux, histoire des commodités, Cent ans d'habitat social, Le Confident des
Dames, Le bidet du XVIIIè au XXè siècle. Liens avec d'autres ouvrages de la
Villette : Hygiène, Roger-Henri Guerrand L'abécédaire de la maison, Jean-Paul
Flamand Les abords du chez soi, Christian Moley

Rayons : Entreprise, économie & droit > Economie mondiale > Economie française

  • EAN

    9782915456578

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    527 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty