Infiniment plus
Infiniment plus

À propos

Beaucoup de choses se bousculent et se mettent en place au cours d'Infiniment plus, le roman d'Anne-Lise Grobéty.
On pourrait définir le thème du livre comme un doublé mouvement de désarroi, de dispersion, de vertige et, inversement, de prise de conscience et maîtrise de soi. La contradiction, ou, pour mieux dire, le déchirement, est au coeur de ce beau récit intense, dramatique et fervent, à la fois tourné vers un passé qu'il tente de ressusciter avec des joies et des plaies, ses découvertes, et vers un présent, non pas apaisé, mais réconcilié...
Georges Anex, Journal de Genève. Rares sont les romans face auxquels il conviendrait non pas d'aligner des mots mais de se taire. Infiniment plus est de ceux-là. Il ne s'agit pas ici d'un silence critique ou de réprobation, mais d'un silence de respect, d'admiration, osons le mot. Résumer Infiniment plus serait lui enlever l'essentiel, le vertige des mots, la perfection de phrases qui disent le douloureux cheminement d'une femme au bout d'elle-même.
Anne-Lise Grobéty entre lentement dans son récit, en hésitant, se demandant par quoi il faudrait commencer et où est le commencement... Monique Balmer, Femina

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782882411792

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    367 Pages

  • Longueur

    11.5 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    296 g

  • Distributeur

    Bernard Campiche

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Anne-Lise Grobéty

Née en 1949 à La Chaux-de-Fonds, Anne-Lise Grobéty étudie à la Faculté des lettres de l'Université de Neuchâtel et effectue un stage de journalisme. Elle commence à écrire très tôt, et elle a dix-neuf ans lorsque paraît son premier roman. Après un deuxième roman, elle ralentit son activité littéraire pour s'occuper de ses enfants. Dans le même temps, elle s'engage politiquement et siège pendant neuf ans comme députée socialiste au Grand Conseil neuchâtelois. Son mandat achevé et ses filles devenant plus autonomes, elle renoue avec l'écriture dès 1984.
Anne-Lise Grobéty se fait connaître du grand public dès son premier roman, Pour mourir en février, couronné par le Prix Georges-Nicole. La suite de son oeuvre connaît le même succès: le Prix Rambert et deux Prix Schiller lui ont notamment été décernés. Parmi ses publications les plus importantes, les romans Zéro positif et Infiniment plus, tous deux traduits en allemand, et les recueils de nouvelles La Fiancée d'hiver et Belle dame qui mord. Elle a reçu le Grand Prix C. F.
Ramuz en 2000, et le Prix Saint-Exupéry-Valeurs Jeunesse de la Francophonie 2001 pour Le Temps des mots à voix basse. En 2006 paraît La Corde de mi, Prix Bibliomedia Suisse 2007 et Prix «Coup de coeur» Lettres frontière 2007, suivi, en 2007, par Jusqu'à pareil éclat. Anne-Lise Grobéty est morte le 5 octobre 2010.

empty