Zéro absolu T.1 ; programme Sibéria Zéro absolu T.1 ; programme Sibéria
Zéro absolu T.1 ; programme Sibéria Zéro absolu T.1 ; programme Sibéria

Zéro absolu T.1 ; programme Sibéria

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

Après une longue période de cryogénisation, le commando dirigé par le lieutenant Chet Nowland arrive sur la planète Sibéria. Sa mission ? Contrôler une base scientifique laissée à l'abandon. Mais ce qui ne devait être qu'une opération de routine tourne bientôt au cauchemar, lorsque les soldats sont pris pour cible par un ultime survivant...
Comment un homme a-t-il pu survivre à des conditions aussi extrêmes ? Neuf hommes et femmes en sursis vont tisser des liens aussi intenses qu'éphémères...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9782845659902

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

Richard Marazano

Né en 1971 à Fontenay-aux-Roses, en Région parisienne, Richard Marazano est un adolescent passionné d'arts, de politique et de sciences, profondément marqué par la personnalité de Robert Oppenheimer et par le mythe de Prométhée.

Également passionné par le cinéma (Billy Wilder, Lubitsch, Manckievicz, Arthur Penn... la liste est longue) et la littérature russe, Marazano se décide finalement pour des études de physique et d'astrophysique à la faculté d'Orsay, ayant d'abord hésité entre des études de cinéma et de bande dessinée.

En définitive, il débute dans le domaine de la bande dessinée, après avoir intégré le très prestigieux atelier des Beaux-Arts d'Angoulême, puis il fréquente l'atelier Sanzot pendant quelques années.

Il finit par s'expatrier en Belgique pour profiter de la cinémathèque de Bruxelles et de ses trois films muets quotidiens.

Son premier album "Humain trop humain", dessiné par Éric Dérian, paraît en 1995 aux éditions Le Cycliste. L'année suivante, il publie, chez Soleil, le premier tome de la série "Zéro absolu", avec Christophe Bec. Les deux tomes suivants sortent en 1998 et 1999, suivis d'une intégrale en 2000. Parallèlement, il publie, toujours chez Soleil, le diptyque "Sidney et Howell", avec Moraes au dessin.

Marazano rejoint ensuite les maisons d'édition Les Humanoïdes associés et Carabas pour y publier, entre autres, la série "Dusk" (deux tomes parus entre 2000 et 2002), dessinée par Christian De Metter, et "Le Bataillon des lâches", one shot dans lequel il s'illustre en tant qu'artiste complet, aussi à l'aise au scénario qu'au dessin ou aux couleurs.

En 2003, il crée la série "Cuervos", qui se concentre sur la lutte contre les cartels en Colombie. Dessinés par Michel Durand, quatre tomes sont parus entre 2003 et 2006, ainsi qu'une intégrale en 2009, chez Glénat. "Cuervos" rencontre un important succès critique et remporte des prix prestigieux, comme celui de la meilleure bande dessinée adaptable au cinéma lors du festival Cinéma et Littérature de Monaco en 2006.

Richard Marazano rencontre le succès public avec la série de science-fiction "Le complexe du chimpanzé" (2007-2008, Dargaud), dessinée par Jean-Michel Ponzio.

Cette série obtient le grand prix BD du musée de l'Air et de l'Espace, et Richard Marazano, lui, reçoit le prix du meilleur scénario.

Dès lors, Marazano multiplie les projets : "Minik" (Dupuis, 2008), avec Hippolyte ; "Aguirre" (2008, Carabas), avec Gabriel Delmas ; "Guerrero" (2008-2009, Carabas), avec Camille Le Gendre ; "Chaabi" (2007-2011, Futuropolis), avec Xavier Delaporte ; "Genetiks" (2007-2010, Futuropolis), avec Jean-Michel Ponzio ; la série de deux tomes "Eco warriors" (2009-2010, 12bis), avec Chris Lamquet...

Chez Dargaud sont récemment parus "Cutie B" (2008), "Le rêve du papillon" (2010-2014), "S.A.M" (2011-2013), "Le Protocole Pélican" (2011-2013) et "Mémoires de la guerre civile" (2017), en collaboration avec son complice Jean-Michel Ponzio, "L'expédition" (2012-2014), "Otaku Blue" (2012-2013)," Le monde de Milo" (2013-2015), "Alcyon" (2014-2015), "Zarathoustra" (2018), "Chroniques de l'univers" (2020) autant de séries pour lesquelles il écrit les scénarios.

Richard Marazano est passionné par les récits de voyage, depuis l'Antiquité jusqu'au milieu du XIXe siècle, mais également par les cultures inca, aztèque et maya, précolombiennes plus généralement, ainsi que par les arts précolombiens et océaniens, notamment ceux de Papouasie - Nouvelle-Guinée. La diversité de ses intérêts se retrouve dans ses oeuvres.

Christophe Bec

1969
Naissance le 24 août de Christophe Bec à Rodez. Ses parents travaillant pour la coopération, il vit ses premiers mois au Maroc. Le petit Christophe passera le reste de son enfance dans un village aveyronnais. C'est là qu'il apprendra à lire, dans un recueil du Journal de Tintin. Et, déjà, le premier choc avec la BD : l'Extraordinaire odyssée de Corentin, de Paul Cuvelier. Et bien sûr les aventures de Tintin.
1979
Sa vocation se révèle à l'âge de 10 ans. Malade, il passe quinze jours cloué au lit chez ses grands-parents, où il trouve au fond d'un placard une pile de vieux Astérix. Suivront les années d'apprentissage en autodidacte, la création de petits fanzines tirés à dix exemplaires, un premier album publié par un petit éditeur local.
1989
Création du journal "Esquisse", qui sera nominé pour l'Alphart 1990 du meilleur fanzine à Angoulême.
1990
Christophe Bec entre à l'École de bande dessinée d'Angoulême. La rencontre avec d'autres jeunes auteurs sera déterminante et se concrétisera un an plus tard avec la publication d'un album historique intitulé "La Bête du Gévaudan"..
Peu après, Christophe signe son premier contrat professionnel aux Éditions Soleil.
1997
Il publie le premier tome de la série "Zéro Absolu", sur un scénario de Richard Marazano.
2001
Avec Xavier Dorison au scénario, il lance aux Humanoïdes Associés la série "Sanctuaire".
2002
Sortie du tome 2 de Sanctuaire, les couleurs de la série sont réalisées par l'un des meilleurs coloristes américain : Homer Reyes.
2003
Il crée "Processus" son site internet officiel : www.bec-processus.com.
2004
Sortie du tome 3 qui clôt la série Sanctuaire. Déjà un best- seller, l'album se classe parmi les meilleures ventes de livres et de BD, avec à ce jour, plus de 150 000 ventes. Ce troisième volume est nominé au Festival du Film Policier de Cognac et au festival du Film Jules Verne Grand Rex à Paris comme meilleur album BD de l'année 2004. Il a également fait l'objet d'un spot publicitaire de douze seconde diffusé dans 1050 salles parisiennes durant tout le mois de septembre 2004.
Raw Progressive Films, société de production hollywoodienne, prend une option sur "Sanctuaire" pour une adaptation sur grand écran.
Sortie également de" Anna", un récit complet intimiste en noir et blanc paru chez La boîte à bulles sur un scénario de Betbeder.
2005
Parallèlement à la sortie du dernier opus de la trilogie "Sanctuaire", Christophe Bec devient scénariste, toujours aux Humanos, pour une nouvelle série, "Carême", dessinée par Paolo Mottura.
Cette nouvelle série est rapidement remarquée, puis primée au salon BD de Nîmes (Sanglier de Bronze-Prix Albert Uderzo)
Egalement, la parution de "Sanctum", la traduction américaine de "Sanctuaire" publiée chez DC Comics.
Outre ses nombreuse collaborations pour les Humanoïdes Associés, Christophe Bec ne manque pas de projets, notamment "Bunker" écrit avec Stéphane Betbéder prévu pour septembre 2006. Il va également travailler sur un album concept intitulé "3 christs", qu'il réalisera avec Denis Bajram, entres autres, et écrit par Valérie Mangin pour Quadrant Solaire.
Dans un futur plus lointain se profile un comics de super-héros et une préquelle à la série "Sanctuaire".
2006
Année prolifique pour Bec. Outre la suite et fin de la trilogie "Carême",il signe, au scénario et au dessin, une nouvelle série, "Le temps des loups", qui nous plonge dans un univers envoûtant, où disparitions mystérieuses et assassinats agitent la communauté de Damonte.
2007
Il crée, pour le talentueux Stefano Raffaele, la série"Pandemonium", dont le premier tome est prévu pour le début de l'année: un thriller angoissant qui confirme la virtuosité de Bec pour le genre fantastique.
En mars paraît le début de la série "Carthago", sur le dessin d'Eric Henninot: un subtil mélange entre thriller et aventure, sur fond d'écologie.

empty