Happa no ko ; le peuple de feuilles Happa no ko ; le peuple de feuilles
Happa no ko ; le peuple de feuilles Happa no ko ; le peuple de feuilles

Happa no ko ; le peuple de feuilles

À propos

La planète est désormais couverte par une seule ville, aux tours immenses, d'où toute nature a disparu. Les humains passent leur temps à jouer, tandis que les robots sont au pouvoir. Un matin, Madeleine, une ado vivant dans le quartier France 45-67, découvre que ses mains sont devenues vertes... Mais elle n'est pas la seule : de l'autre côté de la planète, Ken, du quartier Japon 23-58, est aussi victime de ce phénomène. Un roman fantastique, très inspiré par la culture japonaise, qui plaira aux lecteurs de manga.

Rayons : Jeunesse > Littérature Enfants > Romans

  • EAN

    9782812616891

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    186 g

  • Lectorat

    à partir de 11 ANS

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Karin Serres

Karin Serres est née en 1967. Écrivant déjà romans et nouvelles, ses
études de scénographie (Ensatt, promotion 1987) lui font découvrir
l'écriture dramatique, qui la mène à l'écriture radiophonique : trois
formes littéraires qu'elle travaille désormais en parallèle.
Elle a écrit une soixantaine de pièces de théâtre souvent publiées
(L'école des loisirs, Actes Sud-Papiers, Espaces 34, L'Avant-Scène
Théâtre...), jouées ou traduites, et dont la moitié s'adresse à un public
d'adolescents. Membre du Laboradio de France Culture, Prix Radio
SACD 2011 pour l'ensemble de son œuvre, elle a écrit une quinzaine
de pièces radiophoniques, toutes mises en ondes sur France Culture, France Inter ou France
Musique. Prix du 17 e roman européen pour la jeunesse, prix Canal J, elle a également écrit
de nombreux albums et romans pour la jeunesse.
En août 2013, les éditions Stock ont publié son premier roman pour adultes, Monde sans
oiseaux, dans la collection « La Forêt » dirigée par Brigitte Giraud, pour lequel elle a reçu les
prix du Premier Roman de la SGDL et du Festival Metropolis Bleu (Montréal). En 2015, Karin
Serres est faite chevalier des Arts et des Lettres.

empty