Patrimoines métissés ; contextes coloniaux et post-coloniaux

Patrimoines métissés ; contextes coloniaux et post-coloniaux

À propos

Le patrimoine est encore aujourd'hui centré sur l'idée de pérennité, d'authenticité et d'identités originaires enracinées dans des lieux et des temps immuables. Il exprime un désir de conservation et de restauration des vestiges, mais traite peu de la création. Pendant longtemps pratique de gestion des biens familiaux, les « biens du père » selon l'étymologie du mot, le patrimoine a été mis au service de l'État qui l'a confondu avec les « biens de la nation » pour asseoir la continuité et la stabilité de la communauté nationale. En exaltant la patrie, on s'est préoccupé de la transmission de soi à soi, beaucoup moins de soi à l'autre ou de l'autre à soi. La patrimonialisation sélectionne les biens à transmettre et leur accorde un statut, mais explique peu comment le patrimoine se construit et se transforme. On prend généralement grand soin de le situer dans des contextes régionaux, nationaux et internationaux, mais plus rarement de l'inscrire dans les contextes coloniaux et postcoloniaux.

Dans ce livre, Laurier Turgeon vise à décentrer la notion de patrimoine en mettant l'accent sur le mouvement, les mutations et les mélanges. Il débusque les patrimoines qui se construisent dans les espaces de contacts. Loin de constituer un simple lieu de croisements et de rencontres heureuses, l'espace de contact est un champ de tension qui met en oeuvre des négociations, des stratégies d'appropriation et des postures de résistance. Par les échanges et les mélanges qu'il engendre, l'espace de contact devient « un espace du métissage ». Ce livre propose l'étude de cinq objets jugés traditionnellement sensibles à la patrimonialisation : l'archive, l'objet matériel, le sol, le paysage et la cuisine. Tout en proposant une incursion dans ces « entre-lieux » de la culture où prennent forme et force les patrimoines métissés, il met aussi en garde contre une esthétique de l'hétérogène qui tend à patrimonialiser le métissage et à l'ériger en une idéologie au service de la mondialisation.

Sommaire

AVANT-PROPOS REMERCIEMENTS INTRODUCTION : DÉCENTRER LE PATRIMOINE D'un patrimoine singulier à un patrimoine pluriel Le métissage en anthropologie et en histoire Pour une étude du patrimoine métissé CHAPITRE 1 : L'ARCHIVE ÉCRIRE L'HYBRIDE ET FAIRE CROIRE AU MONSTRE De l'écriture de l'évènement Des fonctions sociales et civiques du monstre De la diffusion et de la réception du récit CHAPITRE 2 : L'OBJET EXHUMER LES CHEMINS CROISÉS DU CHAUDRON DE CUIVRE EN AMÉRIQUE L'histoire culturelle des objets Le cuivre en Europe Usages amérindiens du cuivre Réappropriations euro-canadiennes CHAPITRE 3 : LE SOL CREUSER LE PATRIMOINE MÉTISSÉ À L'ÎLE AUX BASQUES Des occupations préhistoriques nombreuses et variées Basques et Amérindiens à l'île aux Basques Essai de reconstitution d'un site de contacts : Hoyarsabal CHAPITRE 4 : LE PAYSAGE CONSTRUIRE UNE " ETHNOSCOPIE " BASQUE AU QUÉBEC Suivre la trame du récit historique Afficher le fait basque Bâtir un centre muséographique Inventer une généalogie Faire la fête ... avec des Basques Fabriquer " quelque chose de Basque " Composer des identités métissées CHAPITRE 5 : LA CUISINE MANGER LE MONDE DANS LES RESTAURANTS ÉTRANGERS DE QUÉBEC Les restaurants étrangers comme " ethnosites " Une ethnographie multi-site La multiplication des restaurants étrangers Dans les restaurants : deux espaces, deux voix Incorporations coloniales et postcoloniales CONCLUSION : MÉTISSER LE PATRIMOINE Mondialisation et métissage des patrimoines Colonialisme et métissage Postcolonialisme et métissage Les paradoxes du métissage Le refus du métissage BIBLIOGRAPHIE

Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782763779317

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Poids

    601 g

empty