une vie et 3 semaines

À propos

« J'ai donc vécu toute ma vie en trois semaines.
Si je n'avais pas eu ces trois semaines pour illuminer mon existence, je n'aurais sans doute jamais rien connu de transcendantal. Je suis née le jour où j'ai rencontré Francisco. Une naissance, ça n'est pas rien. Venir au monde ! Je suis venue au monde le jour de notre rencontre. Je suis née à la vie, à l'amour et à moi-même ce jour-là. Il était Phoebus, mon Apollon, mon dieu de la lumière et j'étais Phoebé, Luna la lune. Tout étincelait, rayonnait, flamboyait dans son atelier sur les toits. Midi était l'heure unique et permanente qu'indiquait son cadran solaire. Et dans son antre, ni le crépuscule ni les nuits des froids hivers ne pouvaient assombrir l'éclat de ses rayons. Francisco m'a offert une éternité lumineuse. Personne ne m'a jamais offert de cadeau aussi précieux. »

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782753803978

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    380 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Catherine Salez

Catherine Salez est née à la Réunion en 1958.Elle quitte son île natale à dix-sept ans pour poursuivre ses études de Droit à Paris, elle valide le barreau de Paris à l'âge de 22 ans. Grande voyageuse, curieuse de l'âme et des comportements humains, elle cessera son activité d'avocat
en 1999 pour se consacrer entièrement à l'écriture, à l'organisation d'expositions de peinture.
Catherine Salez vit et travaille actuellement dans l'île de Ré, partageant son temps entre ce lieu et la capitale. Elle y travaille dans la vie culturelle locale, administratrice de la Malin salle culturelle, présidente de l'association (KA-Association) association culturelle. Depuis 2014, elle collabore à Ré-télé la télévision sur le Web de l'île de Ré où elle reçoit les personnalités influantes de la région. «Une vie et 3 semaines « (2009) et « Pitié pour Anna Lö » (2010) ses deux romans sont parus aux Editions Alphée. «1870, l'Année Terrible» co-écrit avec Jean-Jacques Vergnaud est paru aux Editions l'Opportun (2013). En novembre 2012,
elle a crée toujours sur l'île de Ré « Les Editions du Torrent » qui a pour ambition d'éditer de l'humour et des textes insolites.

empty