La  guerre russo-turque

La guerre russo-turque

À propos

la guerre russo-turque de 1768-1774 est un conflit international mal connu en europe. pourtant ses conséquences déterminent le déclin de l'empire ottoman et révèlent les faiblesses de l'armée turque. les puissances européennes prennent activement part à cette guerre qui démontre incontestablement la supériorité de la tactique militaire occidentale en europe orientale. la mission militaire française sauve la turquie sur les dardanelles et contribue à éviter le pire en introduisant des reformes militaires dans l'année ottomane

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Concours / Examens supérieur

  • EAN

    9782717854718

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Poids

    342 g

  • Distributeur

    Economica

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ferenc Tóth

Ferenc Tóth, historien et spécialiste hongrois de langue et culture françaises, a suivi des études à l'Université de Szeged, puis à la Sorbonne où il a soutenu une thèse de doctorat sur l'intégration sociale de l'immigration hongroise en France au XVIIIe siècle. Il a enseigné à l'Université protestante Gáspár Károli de Budapest et est actuellement professeur à l'Université de Hongrie occidentale à Szombathely. Il a déjà publié plusieurs ouvrages, notamment des monographies d'histoire militaire : Saint-Gotthard 1664. Une bataille européenne, 2007 ; La guerre russo-turque (1768-1774) et la défense des Dardanelles, 2008. Mohács 1526, Soliman le Magnifique prend pied en Europe centrale (avec János B. Szabó), 2009 et La guerre des Russes et des Autrichiens contre l'Empire ottoman 1736-1739, 2011. Il est encore l'auteur d'une biographie de François de Tott (Un diplomate militaire français en Europe orientale à la fin de l'ancien régime, 2011) et a également préparé des rééditions des Mémoires du baron de Tott sur les Turcs et les Tartares en français en 2004, et en hongrois en 2008.

empty