Les éditocrates ou comment parler de (presque) tout en racontant (vraiment) n'importe quoi

Les éditocrates ou comment parler de (presque) tout en racontant (vraiment) n'importe quoi

À propos

Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leurs nouveaux livres envahissent les tables des librairies. " Ils ", ce sont les " éditocrates ". Ils ne sont experts en rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à longueur de journée, ils livrent à l'auditeur-lecteur-téléspectateur-citoyen leurs commentaires creux ou délirants sur le monde comme il va et comme il devrait aller. Sentencieux, ils racontent (à peu près) tous la même chose et dans (presque) tous les domaines, que ce soit sur la vie politique, la crise économique, les problèmes de société, les questions internationales, etc. Pontifiants, ils répètent à tout bout de champ qu'ils sont "politiquement incorrects" - alors qu'ils sont les plus illustres représentants du conformisme intellectuel. A travers dix portraits drôles et corrosifs, ce livre dévoile l'imposture de ces professionnels de la pensée-minute.

Sommaire

Introduction. Les fabricants du consentement : voyage en éditocratie Alain Duhamel, le cardinal des éditocrates, par Olivier Cyran « J'ai bati ma carrière sur les cumuls et j'ai bonne conscience » L'unique embarcadère d'un parcours irréprochable Enfoncer les clous de la « réforme » Bernard-Henri Lévy, ou la vérité à distance, par Sébastien Fontenelle Un audacieux touche-à-tout Choses (presque) vues en Bosnie et en Algérie Israël, juillet 2006 : « Une armée plus sympathique que martiale » Géorgie, août 2008 : Gori « réduite à l'état de ville fantôme » Au pays (imaginaire) de la gauche antisémite Gaza, janvier 2009 : quand Israël entreprend de « libérer les Palestiniens du Hamas » Gaza by night Christophe Barbier ou la « génération saine », par Olivier Cyran « La moitié de mes déjeuners avec les politiques, les autres en interne » « Il semble admis que ce pays soit atteint de "palu social" » « Aider les meilleurs à être plus forts encore » « Mon édito est adapté au Web, mais est-il adapté au téléphone portable ? » Jacques Attali, l'insubmersible imposteur, par Mathias Reymond Le « roi des ondes » (Grosses) approximation et (vastes) emprunts Jacques le Modeste Alexandre Adler, l'imagination au pouvoir, par Sébastien Fontenelle Le Nostradamus des urnes « Un esprit indépendant, libre de tout engagement et de toute contrainte partisane » Du Komintern aux « néocons » : la bascule d'Alexandre le rouge Sus aux Tchéchènes et aux hitléro-trotskistes ! L'antiaméricanisme est (aussi) un antisémitisme Quand l'Espagne vote pour Hitler Haro sur le « fasciste » Besancenot, ou l'hitlérisme à nos portes Laurent Joffrin, ou la victoire du capitalisme dans la gauche, par Sébastien Fontenelle « La vie est ailleurs : elle sourd de la crise par l'entreprise, par l'initiative, par la communication » Le Nouvel Obs, un « Gala pour les riches » « Le problème, c'est les trotskistes » « Sacré Joffrin ! » Jacques Marseille au secours des riches, par Olivier Cyran « La pauvreté, c'est essentiellement subjectif » Quand l'historien Jacques Marseille réécrit l'histoire du patronat « Il fallait pas négocier ! Il fallait pas négocier ! » « Bienvenue chez les Français » Nicolas Baverez, la sentinelle du patronat , Sébastien Fontenelle Un fauteuil au Medef Un « essayiste brillant » Une « guerre civile entre les races » Les 35 heures, « c'est de l'alcoolisme » Nicolas Baverez ose tout Le capitalisme est une émancipation Ivan Rioufol, l'imprécateur du vendredi, par Sébastien Fontenelle Le maquisard d'une guerre imaginaire Amalgames (très) grossiers Furieuses phobies Le croisé des combats contre le « totalitarisme bourgeonnant » Philippe Val, le Torquemada de Radio France, par Mona Chollet Intolérance à la contradiction Le « politiquement correct » du nouveau Charlie-Hebdo « Les vrais éditorialistes sont comme ça » Le grand art du verrouillage Agiter le spectre de l'islamisation « Priorité absolue »... à l'ambition.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782707158697

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    196 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    258 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty