biodiversité, quand les politiques européennes menacent le vivant ; connaître la nature pour mieux légiférer

biodiversité, quand les politiques européennes menacent le vivant ; connaître la nature pour mieux légiférer (préface Olivier De Schutter)

À propos

Plaidoyer pour un décloisonnement des politiques européennes afin de sauvegarder efficacement la biodiversité en Europe La protection de la biodiversité est un enjeu sociétal majeur qui va bien au-delà de simples histoires de fleurs et d'oiseaux. Cependant, l'Union Européenne échoue systématiquement à répondre aux objectifs qu'elle s'est fixés en la matière ; la création de réserves naturelles n'étant qu'une rustine de fortune. Comment expliquer cela ? Quels sont les enjeux ? Et surtout comment y remédier ? Le modèle agricole européen en faillite subit les assauts de l'idéologie néolibérale et génère une perte de biodiversité en Europe avec les engrais chimiques épandus dans les champs, les plantes génétiquement modifiées et les «bio» carburants mortifères. Le concept même de «bio-économie», revisité par les institutions européennes, porte les germes d'un bouleversement écologique sans précédent. Il y a urgence à légiférer pour protéger les sols et les semences du joug des grandes firmes internationales.

A travers cette analyse des sept mécanismes européens de destruction de la biodiversité, Inès Trépant jette des ponts entre le monde politique et le milieu naturaliste. Elle invite à un décloisonnement des politiques européennes entre les lignes environnementales, agricoles, énergétiques, industrielles et commerciales pour aboutir à des mises en oeuvre cohérentes et durables. L'auteure propose enfin des alternatives pour sortir du toujours plus de croissance, en puisant dans la connaissance de la nature et des lois qui la régissent.

Un livre militant invitant à réhabiliter la mémoire collective pour renouer avec la nature.

Sommaire

Préface.
Introduction.
Chapitre 1. Diversité génétique en perdition : les engrenages du naufrage.
I. Des semences paysannes aux semences « améliorées » des industries semencières.
II. Perte génétique programmée : les verrous législatif et technique.
III. Révolution verte et alimentation: les pays du "Nord" sous perfusion.
IV. Cultiver la biodiversité agricole : la nécessaire libération des semences.
Chapitre 2. OGM : l'expropriation du vivant.
Partie 1 : OGM et biodiversité : les liaisons dangereuses.
Biotechnologies vertes.
I. Biotechnologies : un secteur lucratif conforme à la stratégie européenne de croissance.
II. Génie végétal : un univers en perpétuelle évolution.
Partie 2. Les OGM dans l'Union européenne.
I. Législation européenne sur les OGM : un cadre évolutif.
II. Les lacunes du dispositif réglementaire actuel.
Partie 3: OMC et droits de propriété intellectuelle : la biodiversité en sursis.
ADPIC : redistribution des cartes.
I. L'évolution du régime juridique sur les droits de propriété intellectuelle : les enjeux en termes de biodiversité agricole.
II. Droits de Propriété Intellectuelle selon l'ADPIC : une torpille sur la Convention sur la Diversité Biologique.
III. Rouages et étapes de l'accaparement du vivant : la loi au service de la technologie.
IV. Réhabiliter le rôle du paysan dans son rôle de gardien de la Terre : la nécessaire interdiction des OGM.
Chapitre 3. Biocarburants : un cul de sac planétaire.
I. Politique européenne sur les biocarburants : une rampe de lancement pour des carburants écologiques ?
II. 2012 : changement de cap pour la politique européenne sur les biocarburants?
III. Les biocarburants avancés : le miroir aux alouettes.
IV. Biocarburants: sortir de l'impasse.
Chapitre 4. Bioéconomie: le mirage.
I. Bioéconomie : un boulevard pour l'essor des biotechnologies.
II. Biomasse : quand l'Europe fait flèche de tout bois.
III. Exploitation de la biomasse forestière : les oeillères des instances européennes.
IV. Les forêts à vocation économique : les dérives du jeunisme.
V. Comment sortir de l'ornière.
Chapitre 5. Engrais chimiques : un dopant mortifère pour la biodiversité.
Partie 1: Révolution verte ou l'émergence de la mentalité "NPK".
I. Le sol : un milieu dynamique.
II. Terres engraissées : un carnage pour la faune et la flore.
Partie 2: Panser la terre : un élixir de vie.
I. Remettre ses idées à l'endroit.
II. Mise en oeuvre de l'agro-écologie : un vaste chantier.
Chapitre 6 Pesticides : le triomphe de la mort.
I. Pesticides : armes chimiques de destruction massive.
II. L'élaboration d'un cadre européen d'homologation des pesticides : un long chemin de croix.
III. L'avenir : quand les abeilles traçent le chemin.
IV. Sortir de la logique mortifère des pesticides.
V. Les insectes : une source intarissable d'inspiration.
Chapitre 7 Déferlante climatique : danse macabre en gestation.
I Union européenne : vent debout contre le réchauffement climatique ?
II Climat - élevage - commerce : le trio infernal.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Europe

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Environnement / Développement durable

  • EAN

    9782364290969

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    500 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Inès Trépant

Inès Trépant est diplômée en politique internationale de l'université et en études européennes. Depuis 2004, elle travaille au Parlement européen comme conseillère politique pour la Commission économique et monétaire (jusqu'en 2010) et depuis, pour la Commission du Développement. Elle est l'auteure de nombreuses publications sur la politique européenne et commerciale. Elle a notamment publié "Pour une Europe citoyenne et solidaire. L'Europe des traités dans la vie quotidienne" aux Éditions De Boeck Université (2002). Elle a également dirigé, avec le député européen honoraire Paul Lannoye le collectif "Commerce mondial : la démocratie confisquée", paru aux Éditions Yves Michel en 2015. Inès Trépant est également guide nature et membre fondatrice de
l'association GRAPPE (Groupe de Réflexion et d'Action pour une Politique Écologique). Elle vit à Bruxelles.

empty