Une médecine de mort Une médecine de mort
Une médecine de mort
Une médecine de mort

À propos

Début 1947, à la suite du procès des médecins nazis, est promulgué le Code d'éthique de Nuremberg qui encadre aujourd'hui encore les expérimentations sur des êtres humains. Mais les progrès médicaux soulèvent de nouvelles questions : faut-il légaliser l'euthanasie ? Comment concilier l'intérêt du patient et celui de la collectivité ? Les assurances données par les démocraties en matière de déontologie sont-elles aussi fermes qu'on pourrait le croire ? Les logiques perverses ayant abouti aux crimes nazis s'inscrivent dans des visions plus anciennes, un diktat de la science et du progrès que l'on retrouve dans des réflexions actuelles, pour peu qu'on ose y porter un regard critique. C'est ce que cet ouvrage, fruit d'une réflexion entre historiens, philosophes et médecins, entend faire.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782363581266

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marc Dreyfus

Jean-Marc Dreyfus est historien, Reader à l'université de Manchester (Royaume-Uni). Spécialiste de la Shoah et des génocides, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Des camps dans Paris. Austerlitz, Lévitan, Bassano, juillet 1943-août 1944, en collaboration avec Sarah Gensburger (Fayard, 2003). Son habilitation à diriger des recherches a été publiée sous le titre L'impossible réparation : déportés, biens spoliés, or nazi, comptes bloqués, criminels de guerre (Flammarion, 2015).

empty