Cette fin du monde nous aura quand même donne de beaux couchers de soleil

,

À propos

À l'image de son mystérieux titre, cet ouvrage se déploie sous la forme d'une collection d'énigmatiques diptyques. Les photographies de Julien Gester ont été produites sur un mode strictement documentaire et contemplatif, à travers le monde et sur plusieurs années. Si chaque cliché est ancré dans une réalité précise, l'ensemble ne rend pas compte d'un territoire ou d'un temps en particulier, mais bien d'un regard grand ouvert sur le monde et ses ambiguïtés, une attention aux lumières et aux couleurs, aux rencontres, aux archétypes et aux accidents.



Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782330156442

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    29.9 cm

  • Largeur

    19.9 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    204 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jakuta Alikavazovic

  • Naissance : 1-1-1979
  • Age : 43 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jakuta Alikavazovic est née en 1979 à Paris d'une mère bosniaque et d'un père monténégrin. Sa jeunesse est bilingue et multiculturelle, protégée du conflit des Balkans bien qu'assombrie par ses répercussions. La littérature lui fournit tôt un refuge et un exutoire.
Ancienne élève de l'École normale supérieure de Cachan, elle a séjourné aux Etats-Unis, en Écosse et en Italie. Elle poursuit une thèse sur les cabinets de curiosités et les chambres de la mémoire. Elle est agrégée d'anglais. Elle a participé au projet "5 mn avant l'aube", performance réalisée au jardin des Doms pendant l'édition 2006 du festival d'Avignon. D'autre part elle collabore de façon régulière avec l'artiste irano-américaine Rosha Yaghmai. Elles s'attachent à développer une architecture à quatre mains: leurs projets, alliant sculpture et littérature, sont faits de regards croisés sur l'histoire. Elles devraient exposer leurs premiers travaux en 2010 à Los Angeles... Elle partage sa vie entre Paris et Strasbourg. Ses passions - pour l'art contemporain, la linguistique, la littérature anglo-saxonne, les musées d'histoire naturelle - traversaient les nouvelles d'Histoires contre nature (L'Olivier, 2006). Lauréate de la bourse « écrivain » de la Fondation Lagardère en 2007 et du prix Goncourt du premier roman en 2008, elle a publié aux éditions de l'Olivier Histoires contre nature (2006) et Corps volatils (2007 ; Points, 2010).

empty