Les disparues de Vancouver Les disparues de Vancouver
Les disparues de Vancouver Les disparues de Vancouver

Les disparues de Vancouver (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

" Pourquoi sortir l'affaire des disparues de Vancouver au moment des Jeux Olympiques ? parce qu'elle en est le négatif absolu... D'un côté, les cimes, la blancheur, la glace, l'exploit, la vitesse, les corps vainqueurs, sublimés, venus du monde entier, ce que Vancouver veut montrer au monde, une image rêvée... De l'autre, la noirceur, un gouffre au coeur de la ville - le downtown eastside - les corps vaincus, prostitués, détruits, drogués, les Indiennes - ce sont en effet les trois-quarts des filles de Skid Row - l'échec, la mort, tout ce que l'on voudrait cacher. Le monde entier va parler de Vancouver, en février 2010 : Les Disparues de Vancouver, c'est une autre façon de parler de cette ville, à travers ce fait-divers terrifiant, qui est avant tout un fait de société, glaçant, révélateur du sort que l'Amérique du Nord réserve à ses Indiens... On peut parler d'un génocide, Les Disparues de Vancouver sont une métaphore de ce massacre, sur lequel l'Amérique s'est bâtie, du nord au sud. Affaire qui continue d'ailleurs, puisque d'autres filles ont disparu du downtown eastside, neuf à ce jour, depuis l'arrestation de Pickton le boucher ".

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246736714

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    195 Pages

  • Longueur

    18.8 cm

  • Largeur

    11.8 cm

  • Poids

    166 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elise Fontenaille

Élise Fontenaille vit à Paris. Elle a suivi des études de sociologie et est devenue journaliste à Vancouver au Canada. De retour en France, elle devient écrivaine. Son premier roman La gommeuse paraît chez Grasset en 1995. Depuis, elle a écrit plus d'une vingtaine de romans, qui explorent des univers différents : histoire, jeunesse, faits divers, science-fiction, avec un style toujours percutant. En jeunesse, elle publie principalement au Rouergue et en adulte, chez Grasset, Stock et Calmann-Levy.

empty