Easter parade

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par ALINE AZOULAY

À propos

Décrire la vie comme elle va : on pourrait résumer ainsi l'ambition et la morale de ce roman que Richard Yates, l'auteur de La Fenêtre panoramique et de Onze histoires de solitude, a consacré à son thème favori, l' american way of life , et à ses héros favoris, les gens ordinaires. On y suit l'existence de deux soeurs, Emily et Sarah, depuis leur plus tendre enfance jusqu'à l'âge mûr. Elles connaîtront des instants de joie et parfois de plaisir, elles se marieront, divorceront, auront des aventures. Pendant que leurs parents, deux excentriques, vieilliront avant de disparaître. Dans le style plein de retenue et de simplicité qui a fait de lui l'un des grands des lettres américaines de la seconde moitié du XXe siècle, Richard Yates parvient à atteindre une profondeur bouleversante en évitant tout pathos. Avec un brio hors pair, son roman incite le lecteur à une passionnante réflexion sur l'existence.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Richard Yates

  • Traducteur

    ALINE AZOULAY

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    04/10/2012

  • Collection

    Pavillons Poche

  • EAN

    9782221131152

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    327 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    219 g

  • Support principal

    Poche

Richard Yates

  • Naissance : 1-1-1926
  • Age : 98 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Richard Yates naît en 1926 dans l'État de New York. Après une enfance instable dominée par le divorce de ses parents, il rejoint l'armée et est envoyé en France, puis en Allemagne juste après la Seconde Guerre mondiale. De retour à New York au début des années 1950, il devient journaliste puis nègre - il écrit pendant un temps les discours du sénateur Robert Kennedy - et travaille ensuite dans la publicité. En 1961, paraît aux États-Unis Fenêtre panoramique, qui est un formidable succès critique. Après la publication de ce premier roman, finaliste du National Book Award, il enseigne entre autres à l'université de Colombia à Manhattan puis à celle de Boston. Il est soutenu par de nombreux écrivains dont Kurt Vonnegut, Dorothy Parker, William Styron ou Tennessee Williams et il exerce une forte influence sur Andre Dubus, Raymond Carver et Richard Ford. Il a aussi reçu des critiques élogieuses sur ses nombreuses nouvelles. Il meurt en 1992.

empty