Les beaux jours du Dr Nicolas Les beaux jours du Dr Nicolas
Les beaux jours du Dr Nicolas Les beaux jours du Dr Nicolas

Les beaux jours du Dr Nicolas

À propos

En cette année 1886, le docteur Nicolas Martin s'apprête à prendre ses nouvelles fonctions dans un petit bourg du Limousin. Il vient de rentrer pauvre comme Job des colonies, où il a passé plus de dix ans, et a conclu une marché peu commun pour gagner sa vie : il récupérera la clientèle du vieux médecin décédé, ira loger chez sa veuve et, en échange, épousera la cadette des filles, Mlle Claudine, trentenaire avenante et fille-mère. Mais le mariage ne se fait pas ; le juge d'instruction devançant Nicolas et épousant Claudine. Nicolas se retrouve libre de conter fleurette à la belle boulangère ou à l'inquiétante châtelaine, Manon, trop jeune épouse d'un riche malotru. Bientôt, on retrouve un châtelain assassiné. Chacun soupçonne Manon, d'autant que les trois précédentes épouses du barbon sont mortes dans des conditions suspectes. Manon a-t-elle voulu sauver sa vie en tuant son mari ? Ou l'assassin serait-il Oscar, l'irascible ouvrier boulanger, ennemi juré du châtelain ? Les langues vont bon train, les pistes s'égarent... Nicolas qui, pour donner ses soins, va de ferme en ferme et recueille des informations, est victime d'une tentative d'assassinat. Décidé à faire la vérité sur toute l'affaire, il trouve une alliée imprévue : Lise, fille aînée de sa logeuse, folle ou, pour le moins, excentrique, et d'une extrême beauté. Entre les crimes et cette nouvelle compagne, Les Beaux Jours du docteur Nicolas se parent d'une tension qui n'est pas dénuée de charme.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique

  • EAN

    9782221116418

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    3.3 cm

  • Poids

    598 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Jeury

Michel Jeury a été l'un des grands pionniers français de la science-fiction, signant une cinquantaine de romans, parmi lesquels Le Temps incertain (1973, prix du meilleur roman français de science-fiction l'année suivante), Les Singes du temps (1974), Soleil chaud poisson des profondeurs (1976), La Fête du changement (in Utopies, 1975). On lui doit aussi une centaine de nouvelles, des essais sur l'école et une quinzaine de romans dits « régionaux », dont une demi-douzaine ont été portés à l'écran. Il se décrit lui-même comme « un romancier du refus de la pensée dominante ».

empty