Le temps incertain Le temps incertain
Le temps incertain Le temps incertain

Le temps incertain

À propos

La Chronolyse, c'est inquiétant. Circuler à travers le temps, propulsé par une drogue dans l'esprit d'un autre, c'est même dangereux. Surtout pour un homme de 1966 qui plonge, sans l'avoir voulu, dans le temps incertain, alors même que l'exploration chronolytique n'est pas inventée. Et quand, des fissures de l'avenir ou des possibles, commencent à surgir les séides inquiétants de Harry Krupp Hitler empereur de l'Indéterminé, quand la réalité quotidienne se dédouble et se contredit, on en vient vite à douter de sa raison. La raison de qui? La vôtre ou celle de Daniel Diersant, écartelé entre les injections contradictoires du docteur Holzbach, psychronaute, et des Pêcheurs de la Perte en Ruaba? Avec Le Temps incertain, qui a obtenu en 1974 le grand prix de l'Imaginaire, Michel Jeury a donné à la science-fiction française un roman singulier, fort, déconcertant, absolument original et qui cependant communique subtilement avec les mondes hallucinés d'un Philip K. Dick. Un grand classique.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782221111826

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    282 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    339 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Jeury

Michel Jeury a été l'un des grands pionniers français de la science-fiction, signant une cinquantaine de romans, parmi lesquels Le Temps incertain (1973, prix du meilleur roman français de science-fiction l'année suivante), Les Singes du temps (1974), Soleil chaud poisson des profondeurs (1976), La Fête du changement (in Utopies, 1975). On lui doit aussi une centaine de nouvelles, des essais sur l'école et une quinzaine de romans dits « régionaux », dont une demi-douzaine ont été portés à l'écran. Il se décrit lui-même comme « un romancier du refus de la pensée dominante ».

empty