L'échange symbolique et la mort

À propos

à la différence des sociétés primitives ou traditionnelles, il n'y a plus d'échange symbolique au niveau des sociétés modernes, plus comme forme organisatrice.
C'est peut-être pourquoi le symbolique les hante comme leur propre mort, comme une exigence sans cesse barrée par la loi de la valeur. sans doute une certaine idée de la révolution depuis marx avait tenté de se frayer une voie à travers cette loi de la valeur, mais elle est depuis longtemps redevenue une révolution selon la loi. sans doute la psychanalyse tourne autour de cette hantise, mais elle la détourne en même temps en la circonscrivant dans un inconscient individuel, en la réduisant sous la loi du père, de la castration et du signifiant.
Toujours la loi.
Pourtant, au-delà de toutes les économies, politiques ou libidinales, se profile dès maintenant sous nos yeux le schéma d'un rapport social fondé sur l'extermination de la valeur, dont le modèle renvoie aux formations primitives, mais dont l'utopie radicale commence d'exploser lentement à tous les niveaux de notre société : c'est le schéma que tente d'analyser ce livre sur des registres aussi divers que le travail, la mode, le corps, la mort, le langage poétique.
Tous ces registres relèvent encore aujourd'hui de disciplines instituées qui sont ici ressaisies et analysées comme modèles de simulation. miroir de la réalité ou défi théorique ?
Réversibilité du don dans le contre-don, réversibilité de l'échange dans le sacrifice, réversibilité du temps dans le cycle, réversibilité de la production dans la destruction, réversibilité de la vie dans la mort, réversibilité de chaque terme et valeur de langue dans l'anagramme : une seule grande forme, la même dans tous ces domaines, celle qui met fin à la linéarité du temps, du langage, des échanges économiques et de l'accumulation du pouvoir.
Elle prend pour nous la forme de l'extermination et de la mort. c'est la forme même du symbolique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines

  • EAN

    9782070293476

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    384 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Baudrillard

Jean Baudrillard (27 juillet 1929-6 mars 2007)est un théoricien de la société
contemporaine, connu surtout pour ses analyses des modes de médiation et de
communication de la post-modernité, bien que la portée de son oeuvre se soit
étendue à travers le temps à des sujets plus variés et parfois liés aux événements
(ou non-événements) contemporains, et présentés comme tels par l'ensemble
du système médiatique (qui dépasse les simples médias) comme la consommation,
les relations de couples, la compréhension sociale de l'Histoire à travers
des commentaires sur le SIDA, le clonage, l'affaire Rushdie, la première guerre
du Golfe et les attaques contre le World Trade Center.

empty