L'imaginaire des langues ; entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009) L'imaginaire des langues ; entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009)
L'imaginaire des langues ; entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009)
L'imaginaire des langues ; entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009)

L'imaginaire des langues ; entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009)

À propos

Cet ouvrage se propose comme une suite de haltes dans le parcours d'une oeuvre, celle d'Edouard Glissant, qui se déploie aussi bien dans le domaine du roman, de l'essai que de la poésie. Romancier, Edouard Glissant a fait éclater les frontières du genre par des textes aux formes constamment renouvelées, de La Lézarde jusqu'au Tout-monde et à Ormerod. Essayiste, il a mis au point les concepts qui, depuis Soleil de la Conscience jusqu'à Philosophie de la Relation, en passant par le très célèbre Discours antillais, n'ont cessé d'alimenter la réflexion des contemporains de toutes disciplines. Comment en effet concevoir le monde sans les notions indispensables de créolisation, d'opacité et d'errance qui sont à l'origine de ce que Glissant désigne comme la Relation, une Relation qui se dévoile aussi bien dans le registre du poétique que du philosophique. Car il n'y a de pensée véritable, selon lui, que celle qui rejoint le poème, celui-ci étant « la seule dimension de vérité ou de permanence ou de déviance qui relie les présences du monde ». C'est donc en poète que Glissant développe cette pensée archipélique qui est au coeur de ses essais et qu'il définit comme une pensée qui s'oppose aux pensées occidentales, associées aux pensées de système.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782070131822

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.4 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    166 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edouard Glissant

Édouard Glissant, poète et philosophe, né en Martinique en 1928, est une référence majeure pour penser la mondialité aujourd'hui. Ses idées de créolisation et d'identité nomade sont commentées aux États-Unis, au Japon, au Brésil, en Tunisie. Elles permettent de déchiffrer les transformations du monde contemporain et d'imaginer de nouvelles géographies politiques. Pendant les dix dernières années de sa vie, il s'est entretenu régulièrement avec François Noudelmann qui publie leurs discussions publiques et privées.

empty