Dictionnaire de la Shoah Dictionnaire de la Shoah
Dictionnaire de la Shoah
Dictionnaire de la Shoah

À propos

Trois millions de juifs assassinés en Pologne, deux millions en URSS, six millions de victimes en tout et des communautés entières rayées de la carte. La Shoah n'en finit pas de hanter notre mémoire. Comment peut-on aujourd'hui tenter de l'appréhender et d'en écrire l'histoire ? C'est à cette tâche que se sont attelés les auteurs de ce dictionnaire, à la lumière notamment des recherches les plus récentes, disponibles ici pour la première fois en français, en mettant l'accent sur l'Est de l'Europe. Dressant un bilan précis, analysant les processus de décision, les méthodes, le parcours des principaux bourreaux, mais aussi rendant vie aux victimes, à travers l'évocation de l'effervescence de la vie juive avant-guerre, ils nous permetttent de mieux cerner l'irréparable ampleur de la tragédie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Dictionnaires / Encyclopédies

  • EAN

    9782035908063

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    640 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    864 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Bensoussan

Georges Bensoussan, historien, est responsable éditorial au
Mémorial de la Shoah, à Paris. Sous le pseudonyme d'Emmanuel
Brenner, il a dirigé l'ouvrage Les territoires perdus de la république (Mille
et une nuits, 2004). II est également l'auteur d'une Histoire de la Shoah
(PUF, 1996), de Une histoire intellectuelle et politique du sionisme (1860-
1940) (Fayard, 2002) et Europe. Une passion génocidaire : Essai d'histoire
culturelle (Mille et une nuits, 2006).

Jean-Marc Dreyfus

Jean-Marc Dreyfus est historien, Reader à l'université de Manchester (Royaume-Uni). Spécialiste de la Shoah et des génocides, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Des camps dans Paris. Austerlitz, Lévitan, Bassano, juillet 1943-août 1944, en collaboration avec Sarah Gensburger (Fayard, 2003). Son habilitation à diriger des recherches a été publiée sous le titre L'impossible réparation : déportés, biens spoliés, or nazi, comptes bloqués, criminels de guerre (Flammarion, 2015).

Joël Kotek

Joël Kotek, politologue et historien belge,
est également professeur de sciences
politiques et auteur de multiples ouvrages
sur la Shoah.

empty