Armand Colin

  • On ne se souvient généralement pas que la pédophilie a été considérée comme une cause défendable voici seulement une cinquantaine d'années. Au nom du processus de libération des moeurs, de grands intellectuels, de grands éditeurs, de grands journaux, à gauche mais aussi à droite, homosexuels comme hétérosexuels, l'ont défendue de façon passionnée. Certes, une telle position faisait débat. Mais certains étaient résolument convaincus que la lutte en faveur de la pédophilie était un combat politique qui valait la peine d'être mené.
    Ce livre se replonge dans les controverses de l'époque et passe à la loupe les arguments des différents protagonistes. L'auteur observe ensuite comment ces controverses s'arrêtent, la défense de la pédophilie devenant peu à peu impossible. Mais c'est en 2020, avec la publication du Consentement de Vanessa Springora, que la question pédophile subit sa dernière métamorphose. Dans le sillage du mouvement #metoo, le livre connaît un retentissement mondial et paraît faire passer la France à une ère nouvelle : celle où l'on sait prendre la parole des victimes au sérieux.
    Cet ouvrage reprend les thèmes explorés dans L'enfant interdit et se veut un condensé de ce texte rendu accessible pour le grand public.

  • L'ouvrage montre de manière très concrète  comment «  faire discipline  » dans la classe et par là même prévenir et gérer les problèmes de violence et de harcèlement entre élèves ou vis-à-vis de l'enseignant.
    Cet ouvrage s'appuie sur des expériences de terrain récentes, menées à la fois en milieu banal mais aussi et surtout dans les établissements et écoles des sites de l'éducation prioritaire en France. Ces expériences impliquent diverses solutions  : la pédagogie coopérative, la discipline positive, la justice réparatrice, la communication non violente, la communication avec les parents. Il  évoque aussi les possibilités d'entraide dans un établissement scolaire.
    Ce livre sera d'un recours précieux  aux enseignants  en exercice et en formation,  peu préparés à  affronter ces problèmes de discipline ainsi qu'aux  formateurs d'enseignants.

  • Qu'est-ce qui amène de jeunes européens à se radicaliser et à se retourner contre la société dans laquelle ils sont nés et ont grandi ? Comment en sont-ils arrivés à commettre l'irréparable au nom de l'islam ? Comment sont-ils devenus des tueurs implacables, trouvant leur propre récompense dans l'étendue même de leurs massacres ?
    Pour répondre à ces questions, Luc Van Campenhoudt, sociologue belge spécialiste des questions de délinquance et d'insécurité, décrypte les processus de mobilisation dans lesquels ces jeunes s'engagent et qui les entraînent à aller jusqu'au bout.
    Il propose huit clés pour saisir ces processus, puisées dans plusieurs problématiques des sciences sociales, comme l'action collective, les réseaux d'acteurs sociaux, les interactions dans les groupes restreints et la dynamique de groupe, le pouvoir et la transgression des interdits. Ce livre constitue une contribution originale pour faire face au problème, de manière efficace, juste et durable.

empty