Croix Du Salut

  • La première paroisse d'un jeune Curé le marque pour la vie. J'ai été ordonné prêtre en 1991. A l'époque, j'étais encore aux études, mais fus nommé vicaire paroissial à Saint-Hubert du Sart-Tilman, dans les faubourgs sud de Liège. En 1995, un cancer emporta mon curé. J'avais achevé mes études et - à 32 ans - lui succédai. Ce premier volume reprend les homélies que je prononçai au cours de l'année pastorale 1995-1996 - année liturgique avec l'Evangile selon saint Matthieu à commenter(année liturgique A). Cet évangéliste insiste sur l'enseignement du Christ. Quelques homélies plus anciennes sont jointes à la collection. Le recueil débute par la prédication que je fis le jour des funérailles de mon vieux Curé.

  • La laïcité est une idée qui n'est pas si vieille, vous le verrez, mais elle se décline différemment d'un pays à l'autre (En France, elle est reprise dans la Constitution - la loi fondamentale du pays et est un humanisme politique incontournable, en Angleterre, on parlera d'humanisme mais , dans ce pays, la reine reste aussi le chef de l'Eglise anglicane et en Belgique, elle prend une dimension qui est collective, comme en France, mais aussi individuelle quand elle se réfère au libre examen - l'Université libre de Bruxelles a pour fondement le principe du libre examen...). Vous le voyez, les choses ne sont pas si simples. Elles se compliquent encore si on relève que plusieurs responsables religieux ont souvent affirmé que la laïcité s'oppose à la religion.

  • Cet ouvrage a pour but l'élaboration d'une méthodologie de lecture mystique à partir de quelques écrits spirituels. Son enjeu est d'objectiver le fonctionnement interne de la vie spirituelle en tant que source créatrice d'un langage nouveau. Ce pari est-il pascalien ? Si cela est le cas, le voilà gagné d'avance ! Nous nous proposons d'élaborer à la fois une approche et une terminologie adéquates à notre propos. De toute évidence, nous ne partons pas de rien, mais d'une source qui nous est apparue limpide et lumineuse quand nous l'avons rencontrée : le Prologue du Cantique Spirituel de Saint Jean de la Croix, rédigé en 1584, à la demande de Mère Anne de Jésus, Prieure des Carmélites Déchaussées du Monastère de Saint Joseph de Grenade. Ce point de départ peut surprendre et il y a là une heureuse surprise. Comment un mystique peut-il être considéré comme un maître en herméneutique ? A-t-il, lui-même, eu conscience de cette dimension d'un texte écrit non de son propre chef, mais en réponse à une sollicitation extérieure?

  • Tel un enquêteur minutieux, Luc s'est attaché à fonder le témoignage qu'il rend à Jésus sur des faits vérifiables. Ce commentaire pratique vise à en tirer toutes les leçons applicables pour quiconque veut être disciple de Jésus ajourd'hui! Des 4 Evangiles, Luc est celui qui présente le portrait le plus humain de Jésus. Médecin d'origine grec, Luc poursuivra son témoignage par le livre des Actes des apôtres, qui retrace le développement de la communauté chrétienne durant les 30 années qui ont suivi la mort et la résurrection de Jésus.

  • La première paroisse d'un jeune Curé le marque pour la vie. J'ai été ordonné prêtre en 1991. A l'époque, j'étais encore aux études, mais fus nommé vicaire paroissial à Saint-Hubert du Sart-Tilman, dans les faubourgs sud de Liège. En 1995, un cancer emporta mon Curé. J'avais achevé mes études et - à 32 ans - lui succédai. Ce deuxième volume reprend les homélies que je prononçai au cours de l'année pastorale 1996-1997 - année liturgique avec principalement l'Evangile selon saint Marc à commenter (année liturgique "B"). Cet Evangile est le plus court des quatre et, à bien des égards, le plus direct. Il va droit au but, en proclamant le coeur de la foi chrétienne dès la première phrase: "Commencement de l'Evangile de Jésus - Christ, Fils de Dieu".

  • La réforme liturgique issue du concile Vatican II (1962-1965) a voulu remettre la Parole de Dieu au coeur de la vie de l'Eglise catholique. Avant cette réforme les lectures de la Bible au cours de la messe, proclamées en latin, étaient moins nombreuses et moins variées. Ainsi au lieu d'un unique cycle liturgique qui reprenait chaque année les mêmes lectures, l'Eglise a instauré trois années liturgiques avec un lectionnaire non plus en latin mais dans les langues des peuples auxquels la Parole de Dieu s'adresse: A (saint Matthieu), B (saint Marc) et C (saint Luc) ; l'évangile selon saint Jean étant réparti sur les trois années. Le concile a précisé que l'homélie, connue aussi sous le nom de sermon, faisait partie intégrante de la liturgie et devait être un commentaire des textes bibliques. Vous trouverez dans ce livre les homélies qu'un prêtre diocésain a données aux fidèles de ses paroisses pour chaque dimanche et solennité de l'année liturgique C au cours de laquelle la liturgie propose une lecture quasi-continue de l'évangile selon saint Luc. Ces homélies peuvent intéresser les fidèles comme les prêtres ainsi que ceux qui veulent découvrir le christianisme.

  • Et la lumiere fut

    Lifese-L

    La lumière a toujours été la manifestation de Dieu Lui-même. Dieu est lumière et Il conduit dans la lumière. Aussi longtemps que la lumière éclaire ; tous ceux qui sont des enfants de lumière seront attirés par cette lumière afin de marcher dans la lumière et avec cette lumière. Les enfants de la lumière ne peuvent pas combattre la lumière. Même s'ils ont été retenus dans les ténèbres ; lorsque la lumière brille, ils reconnaissent la lumière et s'alignent pour marcher conformément à la lumière reçue. « Ta Parole est une lumière sur mon sentier et une lampe à mes pieds ».Dieu sépare toujours la lumière avec les ténèbres. Les fausses interprétations de la Parole de Dieu apportent la confusion et plongent le peuple de Dieu dans les ténèbres, dans les dogmes et les crédos. Elles emprisonnent les âmes mais la révélation de la Parole de Dieu éclaire et donne de l'intelligence. Le Seigneur Jésus-Christ est la Tête de son Eglise, Il est le seul qui doit conduire son peuple. Tous ceux qui ont été avant Lui, Moïse et les prophètes n'ont été que des types, c'était en attendant qu'Il vienne. Jésus-Christ notre Seigneur est la manifestation du Dieu invisible dans la chaire humaine

  • Abbé Armand Jean Le Bouthillier de Rancé était le grand réformateur des Cisterciens de la observance stricte - OCSO - les trappistes. À côté de sa conversion courageuse dans son propre conduite de vie de, ses nombreuses publications verbales et écrites traitent la foi, la vie des religieux et des questions théologiques. Il touche aux côtés les plus internes des relations vis-à-vis de Dieu. On lui croit volontairement à cause du changement dans sa vie personnelle de l'étape de l'homme de vie riche au moine ascétique avant tous les yeux. Les Trappistes - cent années plus tard - ont survécu seuls de tous les ordres aux poursuites napoléoniennes au base de son esprit. Quelques disent, la vie occidentale totale des ordres religieux n'existerait déjà plus depuis des siècles sans l'influence de Rancé. Ce tome contient les chapitres I à XV : Institution - Origine - Manières de Vie - Perfection - Moyens - Amour de Dieu - Supérieurs - Charité - Prière - Pénitence - Mort - Jugements - Componction ; et le privilège du Roi Louis XIV. Il y a un autre tome (II) dans cette publication qui contient les Chapitres XVI à XXIII.

  • Beaucoup de discours sont entendus dans toutes sortes de forums politiques, économiques, sociaux dans nos pays africains. Cependant, plus que des paroles, nos frères, nos soeurs, nos enfants aspirent à des changements de vie au niveau de leur famille, de leur vie sociale, de leur vie économique ou politique qui permettront à chacun et à chaque communauté de s'épanouir et d'envisager l'avenir sous des auspices plus encourageants. Au-delà de simples discours, ÊTRE TRANSFORMÉ POUR TRANSFORMER présente les récits passionnants des vies de nos leaders de différents pays africains francophones depuis le Sénégal jusqu'en République Démocratique du Congo. Chacun a suivi un parcours particulier pour accomplir la vocation de leader à laquelle Dieu l'a appelé. Chacun prendra le lecteur par la main, lui expliquera son contexte et sa vocation en lui montrant la créativité de ce Dieu qui transformera sa vie pour que cette vie soit transformatrice à son tour. ÊTRE TRANSFORMÉ POUR TRANSFORMER : C'est comprendre la synergie développée quand Dieu rencontre des leaders... "FATEAC-Série Département de Développement Holistique"

  • Paroles de feu dominicales

    Mario-P

    Au commencement était la Parole de Dieu (Jn 1,1)...Parole de Dieu qui crée et structure l'Histoire de ce projet d'Amour pour les hommes, proclamée dans l'assemblée chrétienne, l'Eglise, le premier jour de la semaine, depuis le lendemain de la première Pentecôte. Mais comment, comprendre, manger cette Parole pour nous faire vivre avec le Ressuscité ? L'exégèse, étude des sources historiques, peut nous y aider mais est insuffisante pour nous saisir au coeur et, dans la foi, passer dans notre quotidien. Ces pages relèvent plus de la poésie et du symbolique que de la froide exégèse des Ecritures. Chaque homélie est suivie des textes de la messe. Il faut donc, pratiquement, commencer par lire ces derniers, les méditer, puis recevoir ensuite ce que j'ai proclamé oralement à l'assemblée, en intégrant l'actualité du jour où elles sont datées. Les réactions des fidèles à la sortie des célébrations n'ont pas manqué, preuve que je n'ai pas parlé dans le désert! Les vôtres sont les bienvenues, par courriel car vous avez aussi votre mot à dire. Je vous souhaite autant de bien à lire ces homélies que j'en ai eu à les préparer. Cordialement vôtre ! Père Mario (pere_mario@hotmail.com)

  • Conducteur d'hommes

    Imponge-L

    L'école du leadership est basée sur les qualités spirituelles, morales et pratiques du serviteur de Dieu. A travers ce livre, l'homme de Dieu,nous montre comment à l'aube d'un jour nouveau, un dirigeant chrétien devrait agir face au défis de la spirale matérialiste qui prive les chrétiens des capacités de juger le bien et le mal. Le leader est tout le contraire d'un homme autoritaire, arrogant, polygame, cupide et impossible. C'est un homme d'ouverture d'esprit et de concession. Il est la lumière des nations, puisqu'il manifeste le salut de Dieu au genre humain. Cependant, le but de sa mission n'est pas de se faire un nom ou de se distinguer au milieu de ses collaborateurs. Ce qui compte: courir dans l'arène du combat spirituel, en se séparant du péché, suivre la directive divine, continuer à honorer Dieu quand bien meme l'élévation se présente. S'interesser du bien-etre spirituel de l'église de Dieu, tel est le role d'un pasteur; c'est-à-dire emmener le troupeau de Dieu au sommet de la montagne pour rencontrer Dieu,expérimenter sa présence, recevoir ses bénédictions,sa puissance et entrer dans le repos de Dieu. Car,une terre promise nous attend.

  • Ce volume offre toutes les homélies pour l'année liturgique C, y compris les fêtes dont les Lectures sont communes aux années A, B et C. Il est complété par des indices fort utiles (index des évangiles commentés, index alphabétique des épisodes évangéliques, index de thèmes théologiques, index liturgique). L'ouvrage peut servir aux prêtres pour préparer leurs homélies bien sûr, aux équipes liturgiques pour préparer les célébrations, mais aussi aux fidèles pour se préparer aux célébrations ou pour se donner un support de réflexion biblique personnelle ou en groupe dans le rythme liturgique de l'Eglise. Les évangiles de l'année C permettent une lecture suivie (facilitée par l'index I) de l'évangile de Luc.

  • Il m'a paru important d'apporter ces témoignages d'une foi simple à laquelle a répondu aussi simplement le Seigneur. En faisant une recherche honnête, avec un coeur bien disposé, Dieu ne pouvait pas manquer de se manifester glorieusement et c'est ce qu'il a fait dans notre vie, mon épouse et moi même! Dans la bible, Jésus demande à ses disciples qui le suivaient:"Qui cherchez vous?" Personnellement, à cette question, j'ai répondu:"C'est ta face Seigneur que je cherche" (Psaume 26/8) Et il s'est révélé à moi, je l'ai rencontré! "Qui cherche,trouve!" vous pouvez vous aussi faire cette exceptionnelle rencontre.

  • Les différents livres de la Bible peuvent être comparés aux pièces d'un puzzle qu'il est nécessaire d'assembler si nous voulons avoir une juste vision du paysage. Pour ce qui concerne l'Ancien Testament, incorporer, par exemple, les Psaumes de David dans le récit de 2 Samuel, nous donnera une meilleure compréhension de sa vie. Autre exemple : insérer les écrits des prophètes dans les livres historiques correspondants. Il en va de même pour le Nouveau Testament : harmoniser les récits des Evangiles tels qu'ils nous sont parvenus, nous permet de suivre le Christ Jésus de sa conception miraculeuse jusqu'à son ascension glorieuse, en passant par sa mort rédemptrice au Calvaire. Ensuite, la lecture du livre des Actes des apôtres s'en trouvera enrichie en intercalant les Epîtres composées durant cette période en leur lieu et place. Tel est le but recherché en présentant à nos lecteurs ce NOUVEAU TESTAMENT CHRONOLOGIQUE pour l'édification de leur vie chrétienne.

  • Toutes choses, tout élément de notre monde contiennent intrinsèquement une part positive du réel. Ce réel est produit par un acte de puissance divine, qu'on peut désigner acte de création, et contient nécessairement une fibre d'amour qui s'étend aux uns et aux autres, et si on y consent, transforme peu à peu le monde en une figure d'amour. Ce parti pris positif n'ignore pas la part sombre du réel qui risque parfois de le submerger. Les limites, les faiblesses de la nature humaine individuelle ou collective en sont une expression. Mais au-delà des épreuves humaines, on expérimentera toujours l'espérance trouvant sa source en Dieu. On lira avec profit ces pages qui reprennent des "conversations" dominicales d'un pasteur avec ses paroissiens de Montagne Limousine et d'ailleurs. Elles disent une expression positive du rapport des hommes à Dieu, dans un chemin où la Bonne Nouvelle, présence de bonté, rejoint chacun dans sa quête d'absolu. En arpentant les chemins de l'intériorité en des conduites ajustées, la foi et l'amour se disposent et renouvellent le monde. Ainsi, "ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas" deviennent ensemble les acteurs généreux d'un monde plus humain.

  • Ce livre contient une série d'études sur l'iconologie : l'étude de l'histoire et de la théologie de l'icône. L'iconologie se distingue de l'iconographie, de la peinture d'icônes, mais il ne faut jamais opposer ces deux approches. La peinture d'icônes, seule, sans une saine iconologie enracinée dans la Bible et les Pères de l'Église, perd sa boussole ; l'iconologie, sans une réflexion sur les oeuvres canoniques vénérées dans les églises, devient une activité intellectuelle coupée de la vie ecclésiale. Les études présentées ici examinent plusieurs questions liées à l'icône : Eusèbe de Césarée et son attitude envers les images ; le rôle des yeux ; la personnification allégorique ; la couleur du fond d'une icône ; la relation entre l'icône et les symboles ; l'effacement de la scène du bain de l'Enfant de l'icône de Noël par certains moines du Mont-Athos ; et devrions-nous bénir les icônes ? Ces études sont offertes en espérant stimuler un plus grand nombre de personnes à apprécier non seulement l'aspect esthétique des icônes mais aussi à comprendre leur sens théologique parce que ces images prêchent en couleurs et en lignes ce que les apôtres ont prêché en paroles.

  • Si on devait trouver un mot de passe pour entrer dans le contenu ou l'atmosphère de ce livre, ce serait, sans doute, l'offrande. Chacune de ces communications et réflexions, écrites ces dernières années, et qui se distinguent par les thèmes et le style, peut être lue comme une lettre qui invite ses lecteurs à mettre en commun les dons spirituels, culturels, liturgiques de l'Église d'Orient. Il ne s'agit pas de textes académiques, mais plutôt des essais avec leur tonalité du vraiment vécu et ressenti, revêtu ensuite par la pensée. Si on peut parler de la théologie, elle ne se présente pas dans ce recueil comme une discipline qui enseigne, mais comme une expérience qui s'ouvre, un esprit qui s'offre. Car l'offrande est l'essence de la foi. Mais qu'est-ce que la foi ? Elle est le Nom de Dieu qui se dit en silence dans notre coeur, mais aussi la mémoire qui nous parle et se manifeste au quotidien. La foi chrétienne qui garde la mémoire est enracinée dans la tradition ecclésiale, dans la pratique de la prière, dans les images, dans les trouvailles et les intuitions de ses penseurs, mais elle est aussi cette nuée des témoins invisibles de l'amour, qui nous entoure.

  • Dans un monde dit évolué avec son corollaire de problèmes, les foyers ont du mal à survivre. Les divorces sont monnaie courante. Que doit faire le foyer chrétien fondé sur la Législation Divine pour échapper aux conséquences de cette évolution? Quelles attitudes chacun des conjoints doit-il adopter pour une union harmonieuse et surtout durable? Quelle éducation donner aux enfants? Dans "L'un relève l'autre", titre tiré de la Bible (Ecclésiaste4/10), Victoire Bationo propose des solutions très pratiques basées sur La Parole de Dieu afin que chaque couple puisse rentrer dans sa destinée glorieuse. Elle divise son livre en 2parties: A la femme, elle donne le secret pour un changement de comportement du mari qui s'est détourné de La Parole de Dieu. Aux hommes, elle leur montre comment être le vrai chef de la femme à l'image de Christ qui est le Chef de l'Eglise. Ce livre, qui se lit aisément, s'adresse aux couples en particulier, mais aussi à ceux qui aspirent au mariage. Résumé de Nadine Lougué, Conseillère Pédagogique

  • Pourquoi me persecutes-tu?

    Lenne-L

    L'Apôtre Paul m'a toujours fasciné. Homme de conviction et de caractère, il est à la fois l'humble serviteur du Christ et le voyageur infatigable de la Bonne Nouvelle. On a souvent pu mal le comprendre, à première lecture. J'ai eu souvent du mal à apprivoiser certains de ses conseils qui me paraissaient être intolérants face à la main tendue d'un Jésus Christ qui aime et qui pardonne. Je me suis forcé à le connaître mieux pour découvrir un prophète. Grâce à lui j'ai changé, du moins je tente de changer, de revêtir l'homme nouveau prêt à accueillir Jésus le Christ qui est Tout Amour! Il en faut faire du ménage en soi pour accueillir l'Amour de Dieu et faire en sorte de le transmettre à l'autre sans jamais en manquer nous-mêmes. Paul possède la clef de cette formidable expérience.

  • Voici une réflexion théologique, pastorale fort intégrative et cela avec des applications qui laissent voir la puissance d'un regard posé sur Marie comme une voie spirituelle... C'est une tentative, qui à quatre reprises au moins, entraîne dans un espace qui élargit la compréhension propre du cheminement spirituel de Marie... lequel exige de nous, une foi semblable, si nous voulons la prendre comme notre compagne de route pour suivre son Fils. Cette présentation nous fait comprendre qu'à la mission de Marie se rattache une grâce transformante de sa personne. Si elle laisse soupçonner des rebondissements chez Marie, c'est pour lever un peu le voile sur des étapes de croissance humaine et spirituelle, tout en attirant l'attention sur des aspects qui tiennent de la grâce et du mystère... de la métamorphose qu'entraîne l'éveil de sa foi à la lumière de l'événement-Évangile!

  • Le disciple authentique est un guide d'approfondissement spirituel et de formation posant la question du discipulat au centre de la vie pratique et quotidienne. Le disciple authentique s'articule autour de onze chapitres. Le premier chapitre décrit la caractéristique identitaire du chrétien. Le deuxième chapitre aborde la question du prix à payer pour être disciple de Christ. Le troisième chapitre de cet ouvrage aborde la problématique de la souffrance du disciple. Le quatrième chapitre parle de la conception du monde.Le thème traité au cinquième chapitre est le disciple et la guerre spirituelle. Le sixième chapitre titré «le disciple dans la vie chrétienne» est un exposé ouvert des versets 4-6 d'Ephésiens chapitre 4.Le septième chapitre traite l'épineux problème du chrétien et de la politique. A partir du chapitre huit, nous trouvons la prière entant que discipline spirituelle. Dans le chapitre neuf, l'auteur parle de l'action de grace étant le reflet d'un esprit reconnaissant.Le chapitre dix s'attaque à la question de la maturité chrétienne.Le disciple et sa priorité constituent le dernier chapitre dans lequel est traitée la question de savoir dans la vie chretienne

  • Les bons mariages font de bons foyers. Les bons foyers font des nations puissantes. ''Heureuse est la nation dont l'Eternel est le Dieu'' (Psaume 33/12). « Souvent, l'amour échoue parce qu'un des partenaires s'attend à vivre ''un amour sans risque''. Il espère obtenir cet amour sans avoir à révéler sa personnalité, sans partager ses sentiments, sans accepter de laisser transparaître sa vulnérabilité ». « Il n'y a rien de plus proche du ciel qu'un couple qui s'aime et rien de plus proche de l'enfer qu'un couple qui se détruit ». Aimer de façon désintéressée, c'est là le noeud qu'il convient de dénouer afin que celui qu'on aime soit épanoui.

  • Tous autant que nous sommes, nous avons des yeux physiques et regardons de façon physique et non spirituelle les événements qui affectent notre vie. Dans l'incompréhension de ces choses, l'homme s'interroge toujours. Connaissances Spirituelles vient donc apporter une réponse assez claire à l'homme afin de lui permettre de mieux s'orienter dans le combat spirituel. C'est toute une panoplie d'enseignements relatifs aux questions dela nature divine de Jésus - Christ (Dieu) et Messie. Ce livre nous pousse à une rébellion spirituelle; rébellion contre tous les esprits démoniaques qui tentent de contrôler notre vie et nous amener à la perdition. Les enseignements consignés dans cet ouvrages sont des directives qui nous permettront de mieux nous armer pour le combat spirituel.

  • L'auteur commence par une analyse approfondie des rites traditionnels de l'initiation chez les Kpellè de Guinée forestière. Sous l'influence de la colonisation française, de la mission catholique et de la révolution guinéenne, il se fait une évolution qui ne tient pas toujours compte des valeurs de ces coutumes. Celles-ci vont disparaître... Mais l'initiation est une réalité propre à toute société africaine. Il restera à coup sur une nostalgie profonde de cette espèce de "renouvellement" à caractère religieux qu'elle comporte. Il me semble que c'est là la chance du baptême chrétien, de faire une refonte de ces rites, de les christianiser, de les mettre à son service. Dans une telle logique, il n'y a pas opposition entre naissance nouvelle de l'initiation traditionnelle et naissance nouvelle du baptême chrétien, mais plutôt convergence, dépassement et accomplissement. Évangéliser les peuples de la Forêt guinéenne, c'est donc leur révéler que c'est le message et l'expérience du Christ mort et ressuscité qui balaient le mal, transforment la vie des personnes; le reste vient ensuite, c'est-à-dire la croissance humaine et spirituelle personnelle et de la société tout entière.

empty