Violences

  • Daech, un an après le Bataclan.

    Dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015, Paris était frappé par une série d'attaques terroristes simultanées qui firent 130 morts et des centaines de blessés. Revendiqués par Daech, ce série d'attentats est la plus sanglante jamais commise sur le sol français où, pour la première fois, des attentats-suicides se produisirent.
    Mais, pour horribles qu'ils aient été, ces actes ne furent pas une surprise ; ils étaient loin d'être isolés. Et les services de renseignements français s'attendaient depuis plusieurs mois à une attaque des terroristes de l'État islamique.
    Nous sommes face à une guerre - mot employé par Manuel Valls après les attentats de janvier. Une guerre opposant Daech au reste du monde, l'Occident comme la Turquie, la Russie ou le Liban, où des djihadistes avaient déjà frappé.
    En partant de la reconstitution, minute par minute, de la préparation de l'attentat de Paris, puis de sa réalisation tragique, Claude Moniquet dévoile les motivations de Daech, et explique pourquoi la France a été touchée.
    Comment doit-elle réagir et que faut-il craindre ?
    Un examen « post-mortem », une autopsie de l'attentat, d'une tragédie aux cendres encore brûlantes...

  • Vigilance citoyenne :
    Se protéger soi et les autres.

    La recrudescence des attentats est une fatalité. Or, il est possible d'apprendre à déceler une situation à risques, qui est sur le point de survenir.
    Saviez-vous que, face à un terroriste vous menaçant de son arme, il y a des moyens de s'en sortir ? Que, face à des tirs nourris dans la rue, plusieurs solutions s'offrent à vous : s'allonger le long d'un trottoir, se placer en diagonale derrière une voiture. Qu'un agresseur muni d'un couteau peut être désarmé ?
    Comment maîtriser nos émotions ? Comment nous protéger ? Quelle attitude adopter ? Comment aider une victime dans l'attente des secours ? Que peut-on, et que ne doit-on pas faire ?
    Ce guide révèle que certains actes tout simples, ou même certains objets du quotidien (briquet, journal, parapluie...) peuvent nous sauver la vie !

  • Condamné à la flagellation et à la prison pour avoir défendu la liberté de culte et d'expression En juin 2012, Raïf Badawi, 28 ans, est arrêté et jugé pour apostasie et insulte à l'islam. Son crime : avoir prôné sur Free Saudi Liberals, blog qu'il a créé, la libéralisation du royaume saoudien Il y défendait notamment le droit d'être athée. La justice le condamne à une peine de dix ans d'emprisonnement, assortie de mille coups de fouet. Détenu depuis 4 ans, il a reçu en janvier 2015 50 coups de fouet, ce qui a suscité l'indignation du monde entier.
    Aujourd'hui, Ensaf Haidar, son épouse depuis 2002, dénonce l'injustice et les sévices infligés à son mari.
    Exilée à Sherbrooke (Québec) avec ses trois enfants, elle en appelle aux responsables internationaux. Son combat ne cessera que lorsque Raïf aura été libéré. Car Raïf Badawi n'est pas seulement un militant des droits de l'homme : le lauréat du prix Sakharov 2015 est devenu un symbole mondial de la liberté.
    Ce livre est le témoignage de leur parcours, et du combat que mène Ensaf Haidar pour libérer son mari.

empty