Faits de société / Actualité

  • Les professionnels se sentent de plus en plus désarmés face au flux incessant de messages électroniques, que ce soit sur leurs ordinateurs ou sur leurs smartphones. Courrier électronique et comportements analyse ces nouvelles pratiques induites par le développement constant des communications électroniques dans l'environnement professionnel. Il détaille les « mésusages » qui peuvent transformer les rédacteurs en spammeurs et les récepteurs en victimes potentielles.Véritable guide, cet ouvrage présente les stratégies de protection qui permettent d'utiliser au mieux les communications électroniques. Il dévoile les profils-types des spammeurs ainsi que leurs techniques. Il propose également des solutions de filtrage ou de gestion de son empreinte électronique pour se protéger de l'infobésité chronophage.

  • Afin d'externaliser certaines tâches, les bibliothèques font désormais appel à des foules d'internautes, rendant plus collaborative leur relation avec les usagers.

    Ces internautes sont bénévoles ou rémunérés, travaillent consciemment, inconsciemment ou sous la forme de jeux. Ils représentent une force de travail et apportent des compétences, des connaissances et des ressources financières dont les bibliothèques ont grand besoin afin de réaliser des objectifs jusque-là inimaginables.

    Après avoir examiné les conséquences de ce nouveau modèle sur les bibliothèques, Bibliothèques numériques et crowdsourcing offre un panorama des projets dans les domaines de la numérisation à la demande et de la correction participative de la reconnaissance optique des caractères (OCR). Il présente également un état de l'art concernant les types de projets, la communication, le recrutement, les motivations des internautes, la sociologie des contributeurs, la qualité du travail, l'évaluation des projets et la conduite du changement.

  • L'information et la communication durables ne sont pas le produit naturel du passage au numérique et de la responsabilité sociale de l'entreprise. Entre utopie de circonstance, discours d'autolouange et pratiques autoévaluées, une prise de distance analytique s'impose.

    Information et communication durables offre, à travers une approche transculturelle, un décryptage de la contribution ambiguë des technologies de l'information et de la communication au développement durable. Par une déconstruction des discours utopiques, positivistes et technicistes qui saturent les débats, il analyse également ce que sont des pratiques info-communicationnelles durables et les défis que celles-ci soulèvent. Enfin, il expose les soubassements d'une capacité de maîtrise informationnelle plus susceptible de permettre une approche durable de l'information. Une étude de cas organisationnelle illustre la démarche.

empty