• Événement : la nouvelle édition complète et entièrement révisée du livre de référence de Maria Montessori pour les 0-6 ans - La version intégrale pour la première fois en français, avec 11 nouveaux chapitres - Le best-seller des ouvrages de Maria Montessori - Une traduction entièrement reprise par une éducatrice Montessori diplômée de l'AMI.

    Il segreto dell'infanzia, publié en 1936 et connu en France sous le titre L'Enfant, est la meilleure introduction à l'oeuvre de la pédagogue italienne. Dans un style clair et concis, il expose les principes et les méthodes d'une éducation fondée tout entière sur le respect de la personnalité et des rythmes de l'enfant. Ce projet ne cesse, depuis près d'un siècle, d'inspirer théoriciens et praticiens de la pédagogie.
    Jusqu'ici, la traduction française ne proposait que les deux premières parties de la version originale, dans lesquels manquaient déjà 6 chapitres, avec plusieurs suppressions et des déplacements de textes. La troisième partie, constituée de sept chapitres, avait été omise. Cette nouvelle édition propose donc le texte dans son intégralité et dans l'exacte présentation initiale, avec plusieurs préfaces historiques.
    Traduction de Charlotte Poussin, éducatrice Montessori diplômée de l'AMI, membre du Conseil de l'Association Montessori France, et auteur de plusieurs ouvrages de référence autour de la pédagogie Montessori.

    1 autre édition :

  • Les neurosciences cognitives révèlent chaque jour de nouvelles découvertes sur notre cerveau. Mélissa Bonnet nous fait entrer avec plaisir et curiosité dans la lecture passionnante et vertigineuse de cet organe complexe, en s'intéressant tout particulièrement à l'apprentissage des enfants et des adolescents.
    Comment le cerveau retient-il un cours ? Quelle influence peuvent avoir la nourriture et le sommeil sur les apprentissages ? Peut-on travailler efficacement en regardant la télévision ? Comment le cerveau réagit-il aux émotions ? Comment fonctionnent nos mémoires et peut-on les « booster » ? Comment penser l'utilisation des écrans et de l'intelligence artificielle ?
    L'auteur répond à toutes ces questions et bien plus encore en mêlant explications scientifiques et applications concrètes dans notre vie quotidienne.
    Passionnant voyage dans l'intimité du cerveau humain, ce livre nous fait comprendre comment nous apprenons.

    Avec des jeux et des tests à faire en famille, en groupe ou seul pour exercer nos capacités cérébrales : mémoires, émotions, concentration, attention...

  • Coaching orthographique Nouv.

    Redécouvrez le plaisir d'écrire et reprenez confiance en vous grâce à DÉFI 9 : enfin une méthode rapide et efficace pour éviter les pièges de la langue écrite ; un ouvrage axé « solutions », qui propose une alternative aux grammaires traditionnelles. Pour progresser de manière certaine dans la maîtrise des règles de base, DÉFI 9 vous propose en neuf étapes neuf défis à remporter. Cet ouvrage concerne tous ceux pour qui l'orthographe, la grammaire et la conjugaison restent un terrain miné au quotidien, au travail ou à l'école. Il sera également très utile comme support de formation pratique.

  • Leur fréquence en ont fait en quelques décennies une préoccupation majeure. Elles concernent les professionnels de l'Éducation nationale et souvent ceux de l'évaluation et du soin. Les élèves et leur famille sont souvent étonnés par le nombre de bilans effectués contrastant avec l'insuffisance de diagnostics fiables, consensuels. Mais ce sont avant tout les réponses fonctionnelles, pragmatiques à la situation de handicap que vit l'élève en classe tous les jours qui leur font cruellement défaut.
    De fait, on s'éparpille, on ne va pas à l'essentiel.
    Au mieux, on applique au petit bonheur la chance des recettes glanées sur Internet, au pire, on reste dans un attentisme stérile ou un refus délétère des aides. Et pourtant, il ne s'agit ni de ne rien faire ni de rechercher désespérément le « bon outil » qui vous sauvera la mise.
    Pour chaque situation de dys-, se poser les bonnes questions au bon moment permet de hiérarchiser les propositions d'aides faites à l'enfant.
    Arrêtons de noyer les enseignants sous d'interminables listes de préconisations stéréotypées, sans lien logique entre les troubles d'apprentissages et la cause de ces troubles.
    L'objectif de ce livre est de maîtriser les enjeux de chaque situation particulière, de savoir où aller raisonnablement avec cet enfant-là, d'indiquer une ou deux pistes par grands domaines, de viser l'essentiel, de se fixer quelques objectifs, réalistes, utiles, atteignables.

  • Ce guide permet d'aborder les principales notions qui organisent l'éducation d'un enfant : l'autorité, l'accompagnement, la transmission des connaissances, la sécurisation des repères, la co-éducation...

    Chaque chapitre développe la notion en une dizaine de pages et propose divers éclairages :
    - Des interviews.
    - Des portraits.
    - Un cas pratique analysé par un expert.

    Les + - Une lecture à plusieurs niveaux:
    - Chaque notion clé est développée en une dizaine de pages et résumée en fin de chapitre.
    - Enrichie par des éclairages d'experts.
    - Complétée par un cas pratique.
    - Les réponses des pédagogues et les conseils des spécialistes sur des thèmes d'actualité.
    - Un tandem d'auteurs complémentaires, l'un pédagogue, l'autre journaliste, pour un regard croisé entre les pédagogies et les pratiques de terrain.

  • Un ouvrage pour savoir former, enseigner et transmettre en toute situation, au rythme de l'apprenant pour des compétences durables.
    Formateur, enseignant ou simplement curieux, chacun peut désormais se retrouver en situation de former ou de transmettre, sans pour autant y avoir été préparé.

    Expliquer comment utiliser un outil, présenter son dernier projet, diffuser les valeurs de son entreprise... sont autant de situations d'apprentissage, au même titre que former des vendeurs ou préparer des étudiants à un concours ou un examen.

    S'appuyant sur la recherche en sciences cognitives, et plus particulièrement les mécanismes impliqués dans l'apprentissage, les auteurs, chercheurs et ingénieurs pédagogiques de Didask, proposent et rendent opérationnels et accessibles les résultats des travaux les plus pertinents, en les matérialisant sous forme de pratiques directement applicables par tous !

    Cet ouvrage vous apprendra à :
    - Comprendre comment fonctionne l'apprentisage.
    - Identifier les besoins de vos aprenants.
    - Fixer vos objectifs et organiser vos parcours.
    - Construire les bons supports d'information.
    - Mobiliser et engager vos apprenants.

  • Ce guide permet d'aborder les notions les plus significatives ayant une implication directe pour le développement de l'enfant et de ses compétences: plasticité cérébrale, cerveau émotionnel, lien entre attention, concentration et fonctions exécutives, place de la mémorisation....

    Chaque chapitre développe la notion en une dizaine de pages et propose divers éclairages :
    - Des interviews.
    - Des portraits.
    - Un cas pratique analysé par un expert.

    Les + - Une lecture à plusieurs niveaux:
    - Chaque notion clé est développée en une dizaine de pages et résumée en fin de chapitre.
    - Enrichie par des éclairages d'experts.
    - Complétée par un cas pratique.
    /> - Les réponses des pédagogues et les conseils des spécialistes sur des thèmes d'actualité.
    - Un tandem d'auteurs complémentaires, l'un pédagogue, l'autre journaliste, pour un regard croisé entre les pédagogies et les pratiques de terrain.

  • Maria Montessori (1870-1952), une des premières femmes médecins d'Italie, est internationalement célèbre pour sa pédagogie et les écoles qui portent son nom. Sa vie au parcours atypique, presque romanesque, est aussi très intéressante. Cette biographie en révèle de nombreux aspects, permettant, au-delà d'une image d'Épinal, de découvrir la « vraie Maria », proche, humaine, durant tout son cheminement : son féminisme, sa modernité, ses multiples voyages, le lien indéfectible avec son fils Mario, ses succès, ses échecs, ses convictions, sans éluder ses tâtonnements. Avec ce fil d'Ariane qui sous-tend toute son oeuvre : l'éducation à la paix et à la liberté.
    Martine Gilsoul explore ici toutes les facettes de l'itinéraire et de la riche personnalité de Maria Montessori, entièrement dévouée à la cause des enfants et dont la pensée originale, révolutionnaire et pertinente, reste plus que jamais d'actualité.

  • Partez à la découverte des graphèmes rugueux avec Balthazar. Vous trouverez dans ce coffret 25 graphèmes rugueux Montessori à toucher, ch, ou, on, au, eau, oi, ph, gn, ai, ei, et, in, un, ein, ain, an, en, ien, eu, oeu, oin, er, eil, euil, ail, 50 cartes images pour associer graphèmes et sons, 50 cartes mots correspondant aux graphèmes et aux cartes images, et un livret d'activités Montessori illustré dans lequel Balthazar vous guide pas à pas pour accompagner l'enfant. Il fera ces activités avec plaisir durant sa période de l'écriture et de la lecture, entre 3 et 6 ans.
    Ce coffret intègre le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori : les graphèmes rugueux. Une fois que l'enfant connaît le son des lettres de l'alphabet, il peut aborder les associations de lettres. En les suivant du bout des doigts tout en les prononçant, il perçoit sensoriellement leur tracé et leur son, qu'il mémorise avec plaisir. Il acquiert ainsi les outils nécessaires pour accéder à l'écriture et à la lecture. Le choix des lettres cursives est délibéré : tracer ces lettres entraîne la main et assouplit le poigner de l'enfant, le préparant ainsi à écrire.
    En les suivant du bout des doigts, l'enfant utilise ses capacités sensorielles pour percevoir et mémoriser avec plaisir le tracé et le son de chaque lettre, qui restent ainsi gravés dans la mémoire, le choix des lettres cursives est délibéré : tracer ces lettres entraîne la main et assouplit le poignet de l'enfant, le préparant ainsi à écrire.

  • Cet ouvrage vient contrer une idée reçue selon laquelle le théâtre serait une affaire de « grands ». Avant même l'acquisition de la lecture, et par le biais du jeu et de l'improvisation, le théâtre permet de canaliser l'imagination des enfants pour en faire un moyen d'expression et d'épanouissement.

    Les enseignants, animateurs ou parents trouveront dans ces 100 jeux de théâtre à l'école maternelle un outil dynamique pour aider l'enfant dans ses premiers apprentissages :
    évoluer dans l'espace ;
    Construire son langage ;
    S'intégrer dans une équipe ;
    Mais aussi prendre conscience de son corps, écouter, répondre, rythmer sa communication, prendre spontanément conscience de l'autre.

    Autant d'objectifs bien spécifiques à l'école maternelle et que le jeu théâtral permet d'atteindre.

    Les exercices, classés par thèmes (corps et dynamisation, espace, contact...) sont complétés par un choix de jeux dramatiques et de conseils pratiques permettant de monter un spectacle.

    En annexes : des exercices supplémentaires de concentration et de relaxation.

  • L'évaluation positive est depuis plusieurs années au coeur des préoccupations des enseignants. En effet, il ne s'agit plus d'enfermer les enfants dans les cases des «bons» ou des «mauvais» élèves, mais de réussir à évaluer chacun positi vement en fonction de ses forces et de ses faiblesses.
    Cet ouvrage propose des outils qui prennent en compte les élèves, non pas pour les distinguer, les classer, les récompenser ou les punir, mais pour leur permettre de se construire en tant que personne tout au long de leur scolarité et après. L'enseignant(e) quitte sa position de juge qui donne des notes pour devenir un formateur qui accompagne et agit en empathie avec ses élèves.
    Gérard de Vecchi s'appuie abondamment sur des exemples, et propose de nombreuses démarches à mettre en oeuvre en classe afin de répondre aux demandes officielles concernant l'évaluation tout en conservant comme priorité absolue l'élève.

  • L'échec scolaire Nouv.

    En France, 100.000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans aucun diplôme.
    Derrière ce chiffre choc, souvent repris dans les médias pour dénoncer la prétendue faillite d'un système se cachent des réalités fort différentes. L'échec scolaire est une notion relative que l'on applique trop rapidement à ceux qui se détourneraient de la voie royale du baccalauréat général : l'élève qui réussit un CAP effectué dans le cadre d'un véritable projet professionnel n'est pas en échec. S'il voulait réussir un bac général et poursuivre à l'université, il l'est.

    Depuis les années 1960, toutes les recherches sur les trajectoires scolaires convergent vers l'idée que réussite ou échec sont les fruits de multiples facteurs, le plus souvent indépendants des projets ou des qualités intrinsèques des élèves.

    Les auteurs passent en revue 10 des mythes et réalités les plus répandus, tels que :
    « L'échec scolaire est un phénomène récent », « Les élèves en échec manquent de capacités », « L'échec scolaire, c'est la faute du ministère », « L'éducation prioritaire : une politique inefficace de lutte contre l'échec scolaire », « Les bons établissements font les bons élèves », « L'effet maitre : les professeurs fabriquent les bons et les mauvais élèves », « La famille au coeur du succès ou de l'échec ? » ...

  • Créativité et petite enfance sont étroitement liées : la création est l'activité principale du jeune enfant, création de lui-même, du monde qui l'entoure, de sa relation aux autres. Pour inventer un accueil respectueux des besoins de l'enfant, l'auteure propose des ateliers de créativité dans la lignée du « jeu de peindre » d'Arno Stern. À la différence de l'atelier artistique où l'oeuvre de l'enfant est exposée, jugée, et envisagée pour sa valeur, les situations créatives, ludiques et gratuites, libèrent l'expressivité de l'enfant et sa capacité à rencontrer le monde qui l'entoure, l'organiser et développer des relations aux autres qui soient sources d'enrichissements réciproques, personnels et collectifs.

  • On devrait rendre l'enseignement plus ludique ! Quel professeur n'a jamais entendu cette a?rmation, de la part de parents - ou même de collègues - qui voient dans le jeu une solution idéale pour favoriser la motivation des élèves et lutter contre le décrochage scolaire ?

    L'idée n'est pas nouvelle. Mais l'omniprésence des smartphones, le saut technologique récent et l'inventivité des créateurs de jeux-vidéo ont redonné à cette question une belle actualité.

    Est-ce à dire que, pour enseigner, il faudrait désormais s'inspirer des codes de Fortnite ou de Minecraft ?

    Fidèles aux principes de la collection, les auteurs s'emploient à passer au tamis les mythes et les réalités qui entourent la question du jeu dans un cadre scolaire tels que :
    « Le jeu, c'est surtout pour les enfants », « La gami?cation ou ludicisation permet d'améliorer les apprentissages », « On apprend mieux en jouant », « Le jeu est une activité solitaire qui privilégie la compétition ».

  • Maria Montessori et Célestin Freinet sont-ils deux pédagogues que tout oppose ? En explorant les thématiques majeurs qui font l'école (liberté, autonomie, travail, expérience...), les auteurs échangent sur les fondements, les valeurs et les choix pédagogiques des deux pédagogues.
    Les enseignants trouveront dans cet ouvrage une source de réflexion unique sur leur posture et les enjeux majeurs de leur métier.

  • Faire travailler les élèves à l'école ; sept clés pour enseigner autrement Nouv.

    N'en déplaise aux spécialistes des « y a qu'à », tout enseignant sait bien que les apprentissages ne se décrètent pas. Et quoi qu'en pensent les technocrates, on n'éradiquera pas l'échec scolaire en multipliant les prothèses de toutes sortes après la classe, sans toucher à l'organisation même de cette dernière.

    Les pédagogues, en dépit des anathèmes et des malentendus, ne sont en rien de doux rêveurs ayant abdiqué leur autorité et renoncé à transmettre des savoirs. Ils témoignent, au contraire, d'une inlassable obstination dans ce domaine. Articulant, avec inventivité, la volonté d'instruire et celle de former à la liberté.

    Sylvain Grandserre et Laurent Lescouarch en font ici la remarquable démonstration. Adossés aux grandes figures de la pédagogie, informés des meilleures recherches en éducation, soucieux d'être toujours au plus près des pratiques, ils nous offrent un ouvrage exceptionnel.

    Jean Houssaye dit d'eux, dans la préface, que ce sont des « sages ». Et, effectivement, ce livre est un livre de « sagesse pédagogique » : il conjugue, avec un rare talent, équilibre et exigence. Équilibre entre les informations théoriques et les préconisations concrètes. Entre le souci de créer du collectif et celui d'aider chacun au plus près de ses besoins. Entre les impératifs de la transmission et ceux de l'émancipation... Exigence aussi : d'apprentissages rigoureux, d'une culture porteuse de promesses d'humanité, d'une formation authentique à la démocratie... Voilà donc, tout à la fois, un manifeste et un outil pour une véritable pédagogie de la liberté.

  • Relayée par une importante médiatisation, la connaissance par le grand public de l'existence de pathologies dites «dys» s'est faite d'une manière extrêmement rapide ces 10 dernières années.

    Or : tout élève en situation de difficulté ou d'échec scolaire n'est pas forcément «dys».
    A contrario, beaucoup de ceux qui satisfont aux critères de «dys» ne sont pas toujours reconnus comme tels et donc aidés efficacement. Les enseignants qui sont les premiers à faire ces constats ont donc besoin de repères clairs pour identifier ces enfants « dys », en délicatesse avec l'école, alors que ni leur intelligence, ni leur bonne volonté, ni leur contexte de vie, ne peuvent l'expliquer.
    Comprendre les défaillances cognitives, les défauts du traitement des informations par le cerveau, savoir repérer a minima le mécanisme expliquant un ou des troubles persistants des apprentissages permet de se poser les bonnes questions au bon moment et d'adapter sa pédagogie : À qui référer cet élève ? Quelle aide ciblée lui apporter ?Jusqu'à quand ? etc.

    Cet ouvrage vise à donner aux enseignants des repères clairs pour identifier ces enfants « dys » sans qu'il soit question pour eux de se substituer aux professionnels qui les prennent en charge. Parce que les pathologies «dys» réclament plus que de la simple bonne volonté ou la mise en oeuvre de «recettes» particulières, le but est d'arriver à un partage d'informations utiles entre spécialistes de la pédagogie et spécialistes des troubles du développement cognitif, en étroite collaboration avec les familles.

  • La rentrée approche... vous êtes partagé entre de joie, peur et excitation. Par où commencer ? Des centaines de questions se bousculent : quels outils et documents anticiper ? Comment construire son emploi du temps ? Aménager sa classe ? Quels affichages ? Comment et quoi programmer ? Comment gérer sa classe ? Préparer séquences, séances et rituels ? Gérer les relations avec les parents d'élèves ?...

    Ce livre propose un accompagnement pas à pas pour aider à se construire des gestes d'enseignant dès la rentrée. Pas de recette toute faite mais des outils concrets, des idées testées, des fiches pratiques et des retours d'expériences.

    Rédigé par des enseignants-formateurs de terrain expérimentés, Une rentrée sereine en élémentaire est le compagnon quotidien indispensable pour aborder l'année en toute confiance. Bonne rentrée !

  • Une mine d'informations, de conseils et d'astuces pour que parents et enfants s'épanouissent grâce à l'éducation positive - et bienveillante - traitée sur un ton léger qui décomplexe et dédramatise le rôle de parent !

  • "La pédagogie critique ne doit pas être confondue avec la "pédagogie alternative". Il ne s'agit pas, pour les éducateurs et éducatrices progressistes, de pratiquer des pédagogies seulement "alternatives", mais bien de viser la transformation sociale globale. D'autant que, dans une large mesure, les pratiques des pédagogies alternatives s'adressent essentiellement à des enfants issus de milieux socialement privilégiés".
    En France, les pédagogies critiques sont rendues invisibles, abusivement englobées dans les pédagogies "nouvelles" ou "alternatives" dont les pratiques purement techniques sont à la mode dans les écoles de riches. Alors que partout ailleurs dans le monde, elles sont clairement distinguées des méthodes pédagogiques libérales qui réduisent l'éducation à un parcours de performance et de réussite purement personnelle, la France se singularise par un débat réduit à l'opposition simpliste entre "tradition" et "modernité" qui laisse un boulevard à l'école néolibérale.
    Le propos de cet ouvrage est donc de redonner toute sa place à un courant pédagogique ancien mais très vivant, et de lui rendre toute sa force de critique radicale et d'émancipation sociale, notamment pour les classes populaires. C'était la démarche des grands fondateurs Célestin Freinet et Paolo Freire ; c'est aussi celle que perpétuent et renouvellent beaucoup de pédagogues d'aujourd'hui. Cet ouvrage collectif fait le panorama le plus complet possible des pédagogies critiques.
    Il remet à la première place l'essentiel : les pédagogies critiques participent d'un projet politique de remise en cause de l'ordre néo-libéral et des dominations de toutes sortes (sexistes, racistes ou de classe). Il revient aux origines et à la théorie des grands fondateurs et présente les pratiques actuelles qui s'en inspirent. Il brosse le tableau le plus large possible, à l'échelle internationale, de tous les lieux d'éducation (l'école et l'université, mais aussi l'éducation populaire).
    Il interroge la manière dont les pédagogies critiques peuvent contester de manière constructive l'école réduite au maintien de l'ordre républicain et s'opposer efficacement à la captation néolibérale de l'enjeu pédagogique.

  • Plus de 300 idées pour faciliter la relation avec les élèves.
    - Des conseils pour installer sa posture d'enseignant et construire un climat serein d'apprentissage.
    - Des conseils pour favoriser la résolution des résistances émotionnelles à l'apprentissage.
    - Des idées pour aider les enseignants à répondre positivement aux difficultés relationnelles des élèves, instaurer une relation constructive avec les parents.

  • Ce guide pratique propose 75 activités et séquences-types, toutes testées en classe, qui mettent l'accent sur la syllabe et les activités de combinatoire pour un apprentissage efficace de la lecture dès la Grande section de maternelle. La démarche et les activités proposées peuvent être utilisées quelle que soit la méthode de lecture utilisée.

    Ajustées aux programmes de 2016 et à leurs ajustements, les activités proposent une démarche active qui cible cinq domaines :
    Attention auditive et identification des composantes sonores du langage (syllabe orale, phonème).
    Identification des lettres et des graphies (graphème simple et composé de plusieurs lettres).
    Déchiffrage, écriture et manipulation de syllabes.
    Déchiffrage de mots, lecture et compréhension.
    Activités de graphisme et d'écriture (copie, dictée, production).

    /> Une importance particulière est accordée au principe de la combinatoire et à l'analyse des relations graphèmes/phonèmes de façon à favoriser l'acquisition d'automatismes indispensables au bon apprentissage de la lecture.

    Ressources numériques : tous les supports permettant la mise en oeuvre des activités :
    Photos et dessins en couleur ;
    Tableau ordonné des syllabes les plus courantes ;
    Listes de mots contenant les mêmes syllabes d'attaque et les mêmes syllabes de rimes ;
    Textes ;
    étiquettes-syllabes, étiquettes-mots, etc.

  • Une enfant polyhandicapée anorexique qui se met à manger quand l'éducatrice lui chante une chanson qui parle d'elle ; un SDF qui accepte enfin de se laver quand l'AMP lui propose d'aller voir des avions, son ancienne passion ; une jeune autiste totalement absente qui pour la première fois vient toucher l'éducatrice qui fait mine de dormir par terre dans la cour...
    Ces « petits miracles » n'ont pas surgi par hasard, ils ont demandé des choix d'action ajustés.
    Mais les pratiques éducatives concrètes restent, à ce jour, massivement invisibles. Ceux qui interviennent dans la vie même de personnes en difficulté ont pourtant besoin de façons d'être et de faire spécifiques : comment faire du vivant avec les choses de la vie ?
    Ces « atouts » émanent de récits de professionnels : des histoires où ils ont « trouvé quelque chose ». Invitation à « jouer cartes sur table » : dire ce qu'on fait et regarder ensemble ce qu'on pourrait inventer... La recherche reste ouverte.

empty