Préhistoire / Protohistoire

  • Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer.

    Lentement, durant des millénaires, l'homme s'est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu'il est aujourd'hui. Il connaît l'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'harmonie.

    En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, les gestes et les paroles d'Ayla suscitent l'étonnement et l'inquiétude.

  • Pendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé. Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble, ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l'esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu.
    Le clan remuant des Chasseurs de mammouths qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup. Parmi eux, Ranec, le sculpteur, est ému par Ayla. Le combat immémorial de l'amour et de la jalousie s'est déclenché.

  • Quatrième de couverture Ayla et Jondalar, son compagnon, poursuivent leur traversée des steppes immenses du continent européen. La femme aux cheveux d'or et le géant blond suscitent le trouble et l'effroi sur leur passage. Les peuples rudes qu'ils rencontrent vivent de la chasse et de la cueillette mais n'ont jamais vu d'animaux domestiques. Or, ce couple étrange se déplace à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. D'où tient-il donc ses pouvoirs ? En quête d'un lieu qui deviendrait le foyer de leur union, Ayla et Jondalar affrontent les mille périls qui menaçaient nos ancêtres il y a 35 000 ans, entre Lascaux et Néandertal, et nous font assister à l'éveil de la pensée humaine.

  • La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par des Neandertal a fait bien du chemin.
    Elle vient de mettre au monde une petite fille, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la tribu, la choisit pour lui succéder un jour. Afin de parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Mais cette formation, jalonnée de rites de passage, n'a rien d'une promenade de santé, et la jeune femme devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni.
    Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d'épouse et les exigences de son apprentissage ?

  • Le Périple de Doniate d'Ayla la jeune Cro-Magnon continue.

    Son initiation aux secrets des shamans et le statut de Zelandoni auquel elle aspire sont exigeants, peu compatibles avec une deuxième grossesse et une vraie vie de couple.
    L'épreuve qu'elle va traverser avec son compagnon Jondalar transformera profondément la jeune femme et bouleversera les fondements mêmes de la tribu de la Neuvième Caverne.

  • Plus tard, des millénaires plus tard, cette région s'appellera le Périgord. C'est là que parviennent enfin Ayla et Jondalar, « enfants de la Terre ». Le géant blond et la femme aux cheveux d'or ont quitté leurs clans respectifs, poussés par l'esprit d'aventure et de découverte, parcouru les immenses steppes du continent européen, à l'ère glaciaire.
    Quand ils atteignent la Neuvième Caverne, où Jondalar a grandi, l'accueil de la tribu Zelandonii est plutôt mitigé. On se méfie d'Ayla, de son étrange langage, du loup apprivoisé qui l'accompagne et de ces chevaux sur lesquels elle exerce un pouvoir troublant.
    La civilisation entame sa marche lente.

  • Ayla, la voyageuse des steppes, compagne de Jondalar, ne cesse d'étonner le clan des Zelandonii. Elle-même, fille de tribus nomades, amie des chevaux et des loups apprivoisés, découvre les moeurs déconcertantes de ses hôtes. Elle s'adapte peu à peu à leurs confortables abris sous roche, s'émerveille des peintures dont ils ornent leurs habitations et leurs grottes, compare leurs outils et leur manière de vivre.
    Née de leurs différences, une nouvelle humanité se profile. L'enfant tant attendu de Jondalar, qu'elle porte, en sera le plus précieux fleuron.
    Cette saga légendaire tente le pari fou de ressusciter la vie de nos ancêtres à l'âge de pierre, à ce tournant de l'histoire du monde où apparaissent la pensée abstraite, l'art et le langage. Et ce n'est peut-être pas la fin du voyage.

  • Quatrième de couverture Ayla, la voyageuse des steppes, compagne de Jondalar, ne cesse d'étonner le clan des Zelandonii. Elle-même, fille de tribus nomades, amie des chevaux et des loups apprivoisés, découvre les moeurs déconcertantes de ses hôtes. Elle s'adapte peu à peu à leurs confortables abris sous roche, s'émerveille des peintures dont ils ornent leurs habitations et leurs grottes, compare leurs outils et leur manière de vivre. Née de leurs différences, une nouvelle humanité se profile. L'enfant tant attendu de jondalar qu'elle porte en sera le plus précieux fleuron. Cette saga légendaire tente le pari fou de ressusciter la vie de nos ancêtres à l'âge de pierre, à ce tournant de l'histoire du monde où apparaissent la pensée abstraite, l'art et le langage. Et ce n'est peut-être pas la fin du voyage.

  • Lion géant, mammouth, mégacéros, cerf élaphe, ours gris ou aurochs de la Forêt Bleue, J.-H. Rosny aîné met en scène un véritable bestiaire antédiluvien, dans ses récits des âges farouches.

    Des Origines les plus reculées aux lointains descendants de la tribu des Immohys, J.-H. Rosny aîné (1856-1940) - l'« évocateur de la préhistoire » - décrit les vies tumultueuses d'Ouareh, fils de l'Élan ; Wannaï, fille de Taouhn ; Herm, fils de l'Élaphe ; Naoh, fils du Léopard, Gaw et Nam ; Vamireh, fils de Zom ; Wanhâb fils de Djeb ; ainsi que de Naphr, fils du Loup Noir, dont le cycle d'aventures, lié à La Guerre du Feu, est longtemps resté inconnu des amateurs de récits préhistoriques.
    />
    Avec au sommaire : treize récits rares des âges farouches, un conte préhistorique écrit « à la manière de J.-H. Rosny », un hommage à « J.-H. Rosny et le Mastodonte » ; ainsi que trois articles, dans lesquels J.-H. Rosny aîné exprime sa passion pour la Préhistoire.
    Recueil dirigé par Fabrice Mundzik.

  • Depuis 1980, date de parution du premier volume des Enfants de la Terre, la saga a conquis des millions de lecteurs dans le monde, ainsi que le respect des spécialistes. En effet, le travail de documentation de Jean Auel est si précis et rigoureux que son oeuvre romanesque peut être considérée comme une oeuvre scientifique.

    Lors de la dernière glaciation qu'ait connue la Terre, il y a plus de 30 000 ans, une petite fille de cinq ans, Ayla, voit tous les membres de sa tribu disparaître dans un tremblement de terre. Seule dans un monde peuplé de dangers, elle erre longtemps avant d'être recueillie par un clan étranger. Injustement chassée par le Clan, Ayla parcourt les steppes désolées du nord de l'actuelle mer Noire et finit par trouver refuge dans une vallée où vit une horde de chevaux sauvages. Elle y fait d'extraordinaires découvertes et parvient à percer le secret du feu. Ayla a rencontré Jondalar dans la Vallée des Chevaux. Forts de leur alliance et de leurs savoirs partagés, ils vont à la découverte de nouvelles contrées et des êtres qui les peuplent.

  • La longue histoire d'Ayla, commencée sur les rives de la mer Noire, la mène vers l'embouchure du Danube qu'elle remonte vers ce qui sera le Périgord. C'est là que son compagnon, Jondalar, retrouve la tribu qui l'a vu naître. L'accueil réservé à Ayla est mitigé. Son accent curieux, le pouvoir qu'elle exerce sur ses chevaux et son loup étonnent les Zelandonii. Mais ils la surprennent tout autant par leur façon de vivre dans leurs abris sous-roche, ou la splendeur des peintures dont ils ornent leurs grottes. Alors qu'elle donne naissance à un enfant très attendu, la jeune femme prend conscience du rôle qu'elle est appelée à jouer dans la destinée des Zelandonii quand la guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne la choisit pour lui succéder. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d'épouse et les exigences de son apprentissage ? L'amour de Jondalar et d'Ayla résistera-t-il à tant d'épreuves ?
    Débutée en 1980, la saga des Enfants de la Terre a conquis des dizaines de millions de lecteurs, ainsi que le respect des spécialistes. La documentation en est si précise et rigoureuse que cette oeuvre romanesque est considérée comme une oeuvre scientifique.

  • Il y a 20 000 ans, vivait dans les montagnes le clan de la Panthère.
    Pour avoir violé la loi interdisant aux femmes l'accès aux grottes sacrées, Roud le chasseur et Léti aux yeux verts sont chassés de la tribu. Commence alors pour le jeune couple une longue errance qui, après une descente périlleuse du Grand Fleuve, les conduit jusqu'aux rivages de la Grande Eau, le jour où le soleil devient noir ! Désormais, pour le peuple de la Côte, Roud le chasseur sera le chaman du Bout-du-Monde.
    Ce roman d'aventures est l'évocation lyrique d'un âge d'or où vivaient des hommes et des femmes qui nous ressemblent. Ecrit par un préhistorien spécialiste de cette époque, on y reconnaît la géographie des lieux ; on y découvre les techniques de chasse et de pêche, la beauté des peintures rupestres et des paysages sauvages.

  • Depuis 1980, date de parution du premier volume des Enfants de la Terre, la saga a conquis des millions de lecteurs dans le monde, ainsi que le respect des spécialistes. En effet, le travail de documentation de Jean Auel est si précis et rigoureux que son oeuvre romanesque peut être considérée comme une oeuvre scientifique. La longue histoire d'Ayla, commencée sur les rives de la mer Noire, la mène vers l'embouchure du Danube qu'elle remonte vers ce qui sera un jour le Périgord. C'est là que son compagnon, Jondalar, retrouve la tribu qui l'a vu naître. Tribu qui se réjouit de son retour alors que l'accueil réservé à Ayla, lui, est mitigé. Son accent curieux, le pouvoir troublant qu'elle exerce sur ses chevaux et son loup étonnent les Zelandonii. Mais ils la surprennent tout autant par leur façon de vivre dans leurs abris-sous-roche, ou la splendeur des peintures dont ils ornent leurs grottes. Alors qu'elle donne naissance à un enfant très attendu, la jeune femme prend conscience du rôle qu'elle est appelée à jouer dans la destinée des Zelandonii

  • La longue histoire d'ayla commencée sur les rives de la mer noire s'est poursuivie loin au nord, aux limites de la calotte glaciaire, au pays des mamutoï.
    Puis ayla et jondalar sont redescendus vers le sud, vers l'embouchure du danube. en remontant le fleuve, cette grande rivière mère qui traverse le continent européen, ils ont entamé le voyage qui les amènera loin à l'ouest, vers ce qui sera un jour le périgord.
    Ce quatrième volet de l'ample saga de jean m. auel est complété ici par un dossier scientifique de jean-philippe rigaud, directeur du centre national de préhistoire.

    En plus de cent pages illustrées de dessins et de cartes, il fait le point de nos connaissances sur le monde des enfants de la terre et souligne la rigueur de la documentation de jean auel ; " son souci constant de véracité dans la description des hommes, de la faune et des paysages préhistoriques ".

  • La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par une tribu Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l'Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures publié il y a maintenant trente ans. Ayla vient de mettre au monde une petite fille prénommée Jonayla, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, la choisit pour lui succéder un jour. Pour parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l'occasion pour l'apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens. Cette formation, jalonnée de rites de passage, n'a rien d'une promenade de santé, et Ayla devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d'épouse et les exigences de son apprentissage ? L'amour de Jondalar et d'Ayla résistera-t-il à tant d'épreuves ?

  • L'histoire d'Ayla, l'héroïne du Clan de l'Ours des Cavernes, a déjà conquis des millions de lecteurs dans le monde entier.
    Avec Le Grand Voyage, Jean M. Auel nous conte la suite de sa grande saga de l'ère glaciaire, " Les Enfants de la Terre ". Ayla et Jondalar, son compagnon, continuent leur traversée des steppes immenses du continent européen. La femme aux cheveux d'or et le géant blond suscitent le trouble et l'effroi sur leur passage. Les peuples qu'ils rencontrent vivent de chasse, de cueillette, et n'ont jamais vu d'animaux domestiques.
    Or ce couple étrange se déplace à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. D'où tient-il donc ses pouvoirs ? En quête d'un lieu qui deviendrait le foyer de leur amour, Ayla et Jondalar affronteront mille périls et feront maintes découvertes au cours de ce voyage initiatique à travers un monde inconnu, dangereux et grandiose. C'est en s'appuyant sur des recherches scientifiques rigoureuses que l'auteur, dans une narration foisonnante, restitue avec une précision et une vraisemblance remarquables l'élaboration de la pensée humaine à l'aube de l'humanité.
    Jean M. Auel vient d'achever le cinquième volet de sa grande fresque, intitulé Les Refuges de pierre, dont l'action se situe en Périgord.

empty