• Plus de 200 questions sous forme de QCM, de devinettes, de « Vrai ou faux ? », de « Qui suis-je ? », de « Cherchez l'intrus », pour tester ses connaissances sur l'univers du foot, les joueurs, les entraîneurs, les palmarès, etc.

  • Dans la collection, Les Grandes années du football, Thierry Roland, avec la collaboration de Jean-Paul Vespini, raconte l'histoire du football des années 80.
    Celle de la "bande à Michel Platini" et ses glorieux équipiers Amoros, Giresse, Rocheteau, Bats qui vont marquer les esprits en Coupe du monde. D'abord à Séville en 1982 où la France obtient une quatrième place inattendue malgré une demi-finale d'anthologie contre la RFA - personne n'a oublié l'agression du gardien allemand sur Patrick Battiston ! - ensuite en 1986 à Mexico où l'équipe emmenée par le sélectionneur Henri Michel gagnera contre le Brésil en quart de finale dans un match mythique pour terminer à la troisième place de la compétition.
    Sans oublier l'Euro 1984 et le premier sacre international ! Ce livre riche en documents d'archive et photos d'époque est l'ouvrage tant attendu du foot des eighties écrit par le commentateur sportif de ces années de légende !

  • Passionnés depuis que les matchs sont télévisés. Dans Mes meilleurs souvenirs, Thierry Roland, la voix du foot français, retrace son incomparable parcours depuis la Coupe du monde 1962 et sa rencontre avec le Roi-Pelé jusqu'à l'apothéose du 12 juillet 1998, quand Zidane, Deschamps et toute la bande de Jacquet lui offrirent en même temps qu'à un pays en transe sa plus belle joie : une Coupe du monde remportée par les Bleus.
    Encyclopédie du football, Thierry Roland, l'inséparable comparse de Jean-Michel Larqué, revisite l'équipe de 1958, les Coupes du monde de Michel Platini (1978, 1982 et le drame de Séville et 1986, l'épilogue heureux de Guadalajara), la genèse du triomphe de 1998 sans oublier 2002. En témoin privilégié de l'aventure des Bleus depuis 50 ans, il ne résiste pas au plaisir subjectif de désigner « son » équipe de France de tous les temps.
    Thierry Roland, à jamais le supporter n°1 des Bleus, livre dans cet ouvrage, la captivante chronique d'un demi-siècle de football. Difficile d'imaginer la prochaine Coupe du monde sans lui. Il nous manquera.

  • Football et savourez ses souvenirs les plus émouvants et ses anecdotes les plus drôles.
    Enrichi de plus de 150 photos, mais également de 40 documents originaux issus des archives personnelles de Thierry Roland et reproduits en fac-similé : photos d'équipes de foot, de joueurs, accréditations, billets de matchs, cartes de presse...
    Avec des portraits de ses douze joueurs préférés et des analyses des quatorze plus beaux matchs de l'histoire du football. Pour tous les passionnés de football !

  • Dans la collection "Les Grandes années du football", Thierry Roland, avec la collaboration de Jean-Paul Vespini, raconte l'histoire du football des années 1970.
    Celle de la grande équipe de Saint-Étienne, emmenée par Jean-Michel Larqué et Dominique Rocheteau, qui marquera une décennie extraordinaire pour le football français. Le point d'orgue de la « stéphanomania » reste la descente des Champs-Élysées - les Renault 5 fendent une foule immense - après l'épopée qui a conduit les Verts en finale de Coupe d'Europe, à Glasgow en 1976. Ils buteront sur les légendaires poteaux carrés de l'Hampden Park et sur le Bayern Munich de Franz Beckenbauer, Gerd Müller et Sepp Maier. Ces joueurs d'exception qui ont permis à la RFA de remporter la Coupe du monde en 1974, comme l'avait fait Pelé avec le Brésil, pour la troisième fois de sa carrière, en 1970. Johan Cruyff, autre génie, ne pourra pas mener son équipe à la victoire en Argentine en 1978.

    Ce livre riche en photos d'époque est l'ouvrage tant attendu du foot des seventies écrit par le commentateur sportif de ces années de légende et préfacé par son coéquipier au micro, l'emblématique capitaine des Verts, Jean-Michel Larqué.

  • "L'Euro 2008 est l'une de mes dernières grandes compétitions internationales. Une jolie manière de boucler la boucle : j'ai couvert en 1960 le premier championnat d'Europe des Nations, et je n'ai rien manqué des éditions qui ont suivi. J'ai commenté sur les terrains de l'Euro quelques-uns des moments les plus marquants de l'histoire du football : des arrêts de l'araignée Yachine à la folle épopée des Vikings danois, de l'invraisemblable penalty de Panenka au but en or de David Trézéguet. J'y ai croisé des joueurs immenses, sur et hors du terrain, et vécu avec passion les deux fabuleuses victoires de l'équipe de France. J'y ai aussi côtoyé des journalistes d'exception, dont beaucoup sont devenus mes amis. C'est tout cela que j'avais envie de vous raconter avant de m'envoler avec les Bleus pour la Suisse et l'Autriche : la grande histoire du football et les petites histoires que j'ai eu la chance de vivre en coulisse. L'histoire de mes cinquante ans de carrière et de passion."

  • En contemplant La Chute d'Icare dans un musée, Onzeraud saisit avec effroi la tragédie dont il est l'objet : s'il a pu connaître les cieux - un bonheur parfait -, il éprouve le sentiment de se noyer dans l'indifférence d'un monde inondé de lumière.
    Onzeraud, nouvel Orphée désespéré par l'âpreté du monde et la fugacité de l'amour, se consume en délires, mais captive le narrateur par ses récits de voyage. Celui-ci, taraudé par la sensation d'être séquestré dans une vie insatisfaisante, engage une quête de soi à travers celle de cet Autre,  qui disparaît subitement. Il est d'abord amené à démêler  les turpitudes d'un petit monde politique, puis à considérer les traces laissées par son ami - d'étranges photographies, des peintures mutilées, des messages déchirants, des livres, des graffitis, une construction insolite  - qui le mèneront jusqu'aux bords de la Mer noire...

  • Dans la collection, Les Grandes années du football, Thierry Roland, avec la collaboration de Jean-Paul Vespini, raconte l'histoire du football des années 1970 et 1980.

    Celle de la grande équipe de Saint-Étienne, emmenée par Jean-Michel Larqué et Dominique Rocheteau, qui marquera une décennie extraordinaire pour le football français. Le point d'orgue de la « stéphanomania » reste la descente des Champs-Élysées - les Renault 5 fendent une foule immense - après l'épopée qui a conduit les Verts en finale de Coupe d'Europe, à Glasgow en 1976. Ils buteront sur les légendaires poteaux carrés de l'Hampden Park et sur le Bayern Munich de Franz Beckenbauer, Gerd Müller et Sepp Maier. Ces joueurs d'exception qui ont permis à la RFA de remporter la Coupe du monde en 1974, comme l'avait fait Pelé avec le Brésil, pour la troisième fois de sa carrière, en 1970. Johan Cruyff, autre génie, ne pourra pas mener son équipe à la victoire en Argentine en 1978.

    Celle de la -bande à Michel Platini.-et ses équipiers de légende Amoros, Giresse, Rocheteau, Bats qui vont marquer les esprits en coupe du monde. D'abord à Séville en 1982 où la France obtient une quatrième place inattendue malgré une demi-finale d'anthologie contre la RFA ... Personne n'a oublié l'agression du gardien allemand sur Patrick Battiston ... ensuite en 1986 à Mexico où l'équipe emmenée par le sélectionneur Henri Michel gagnera contre le Brésil en quart de finale dans un match mythique pour terminer à la troisième place de la compétition. Sans oublier l'euro 1984 et le premier sacre européen !

    Thierry Roland, entre deux matchs de l'Euro, nous a concocté un bonus très personnel...

  • De Just Fontaine à Lionel Messi, de Pelé à Zlatan, revivez les moments qui ont marqué l'histoire du football et ému des millions de spectateurs.

    Les portraits des 40 joueurs préférés de Thierry Roland et les récits de ses 20 plus grands matchs vous feront découvrir ou redécouvrir les légendes du football français et international, pénétrer dans les coulisses des finales les plus grandioses de l'histoire et tout apprendre sur les héros du ballon rond.

    Avec plus de 300 photos et des fac-similés originaux parmi lesquels : des fiches de matchs, la pochette du 45 tours de l'équipe de Saint-Étienne, des Unes de L'Équipe, le billet de la finale France-Brésil 1998, etc.

  • En 1950, pour la première Coupe du monde de l'après-guerre, Thierry Roland est encore un enfant. Il débute à la radio en 1954 et devient copain des « héros de Suède » - Kopa, Piantoni, Fontaine, en 1958. Puis c'est la télé. De sa première Coupe du monde, vécue au Chili en 1962, au prélude de la première jouée sur le Continent africain (Afrique du Sud) en juin 2010, le journaliste sportif le plus célèbre de France nous offre ses souvenirs et confie ses émotions. 13 Coupes du Monde « au compteur » dont le titre suprême pour les Bleus en 1998. Qui dit mieux ?

  • " Dans la collection, ""Les Grandes années du football"", le collaborateur de Thierry Roland, Jean-Paul Vespini, raconte l'histoire du football des années 1990.
    Celle des Bleus d'Aimé Jacquet champions du monde lors de la Coupe du monde en France. Qui a oublié cette nuit du 12 juillet 1998, la France black-blanc-beur des Zidane, Deschamps et Thuram ? Qui a oublié ce même Lilian Thuram, le défenseur, qui va marquer un doubler et qualifier à lui tout seul l'équipe de France pour la finale ? Et ces deux buts de la tête de Zizou qui délivre le Stade de France ? Et la bise de Laurent Blanc sur la crâne chauve de Fabien Barthez ? Autant de souvenirs que Thierry Roland tenait à partager, lui qui a accompagné cette épopée.
    L'auteur revient aussi sur la victoire de l'Olympique de Marseille de Bernard Tapie en Ligue des Champions, équipe emmenée par un Jean-Pierre Papin acrobatique, équipe qui grimpe sur le toit de l'Europe en 1993.

    Ce livre riche en photos est l'ouvrage tant attendu par les nostalgiques de cette belle époque du football français, préfacé par le sélectionneur des Bleus, le grand Aimé Jacquet.
    Un tome très spécial puisqu'il rend hommage à Thierry Roland qui, comme il l'avait lui même dit, a pu partir heureux après avoir vu la France championne du monde."

  • Qui ne connaît pas Thierry Roland, ses coups de gueule, sa passion du foot, ses commentaires affûtés, son rire tonitruant et contagieux ? Cependant, sait-on réellement qui se cache derrière ce bon vivant à la dent dure mais à la gentillesse proverbiale ? Evoquant tour à tour le foot, la télé, les moments intenses qu'il a vécus comme les plus douloureux, ses rencontres avec des personnalités marquantes (Michel Platini, Jacques Chirac, Zinédine Zidane, Guy Roux et bien sûr Jean-Michel «Tout à fait, Thierry» Larqué...), ce pensionnaire des Grosses Têtes de Philippe Bouvard n'omet rien. Ni ses premiers pas dans la vie, ni le rôle important de ses parents comme de son fils Gary, ni de dire ce qu'il pense des uns et des autres, de l'évolution de son métier, ou de répondre à ses détracteurs...
    Riche de détails, d'anecdotes, de surprises, ce livre remet les pendules à l'heure... mais aussi la balle au centre.

empty