• Nouvelle présentation dans une collection plus adaptée à cette offre et ce marché : "Pédagogie[s]".
    La spécialité des enfants intelligents qui n'accèdent pas aux savoirs fondamentaux est d'inventer des moyens pour figer les processus de penser. C'est ainsi qu'ils vont échapper aux inquiétudes et aux frustrations que provoque en eux l'apprentissage. Tant que nous ne les aiderons pas à lutter d'abord contre ce mécanisme, même avec les remédiations pédagogiques les plus sophistiquées présentées par les meilleurs de nos maîtres, nous n'arriverons à rien. Parmi les pratiques pédagogiques à privilégier pour réduire les effets de l'empêchement de penser, le nourrissage culturel intensif et l'entraînement quotidien à parler sont à privilégier en urgence. ils sont la clef pour relancer le désir de savoir de nos enfants.

  • En 14 brefs chapitres Serge Boimare propose une méthode concrète de réussite à l'école, synthèse de ses expériences et réflexions décrites dans L'enfant et la peur d'apprendre et de Ces enfants empéchés de penser. Tout repose sur la culture comprise comme médiation pour surmonter et réduire la peur d'apprendre.

  • Quelle force mystérieuse peut pousser des enfants intelligents et curieux à ne pas mettre en oeuvre les moyens dont ils disposent dans le cadre scolaire ? Au-delà d'une mise en cause du système et des méthodes pédagogiques, on s'aperçoit que c'est la situation d'apprentissage elle-même qui déclenche des peurs perturbant l'organisation intellectuelle.
    La confrontation avec la règle et l'autorité, la rencontre avec le doute et la solitude, inhérentes à la démarche pour apprendre et penser, réveillent alors une inquiétude trop profonde, contre laquelle il est illusoire de vouloir lutter avec les outils pédagogiques ordinaires. C'est ici que le nourrissage culturel devient indispensable pour remettre en route la machine à penser de ceux qui ont peur d'apprendre.
    La troisième édition de cet ouvrage comporte un nouveau chapitre qui résume les propositions pédagogiques faites par Serge Boimare pour espérer une école de la réussite pour tous.

  • Nouvelle présentation dans la collection Pédagogie[s] d'un ouvrage sur un aspect tabou du métier d'enseignant. Après L'enfant et la peur d'apprendre, Serge Boimare approfondit son analyse du malaise qui empêche le fonctionnement de la relation pédagogique dans notre école. Après la peur d'apprendre chez l'élève, il faut en effet constater qu'une peur d'enseigner chez les professeurs et les éducateurs produit toute une série d'effets négatifs. D'autant plus efficace qu'elle n'est pas reconnue, elle s'auto-alimente de la peur d'apprendre qu'elle suscite en partie. Au final, cela produit un cercle vicieux qu'il est cependant possible de briser par l'esprit d'initiative, l'accent mis sur la culture et le langage et l'apprentissage de l'analyse des pratiques pédagogiques.

  • Comment aider les enfants ou les adolescents qui ont visiblement besoin d'un soutien psychologique et qui pour une raison ou un autre refusent la démarche psychothérapique ? L'ouvrage montre que l'aide psychologique peut prendre des chemins et des formes diverses et multiples. elle n'est pas réservée aux seuls enfants qui sont prêts à supporter les exigences du travail psychothérapeutique. La littérature, le jeu, l'utilisation du film, du conte, des mathématiques, du groupe des enfants comme de la motricité sont ici utilisés comme outils de médiation pour aborder ce qui fait conflit ou blocage.Colette Boishus - Laurence Bouvet - Didier Chaulet Évelyne Levy - Coraline Mabrouk - Marc-Olivier Roux Évelyne Schembry - Catherine Thibaud - Frédéric Valentin

  • La spécialité des enfants intelligents qui n'accèdent pas aux savoirs fondamentaux est d'inventer des moyens pour figer les processus de penser. C'est ainsi qu'ils vont échapper aux inquiétudes et aux frustrations que provoque en eux l'apprentissage. Tant que nous ne les aiderons pas à lutter d'abord contre ce mécanisme, même avec les remédiations pédagogiques les plus sophistiquées présentées par les meilleurs de nos maîtres, nous n'arriverons à rien. Parmi les pratiques pédagogiques à privilégier pour réduire les effets de l'empêchement de penser, le nourrissage culturel intensif et l'entraînement quotidien à parler sont à privilégier en urgence. ils sont la clef pour relancer le désir de savoir de nos enfants.

  • Comment aider les enfants ou les adolescents qui ont visiblement besoin d'un soutien psychologique et qui pour une raison ou un autre refusent la démarche psychothérapique ? L'ouvrage montre que l'aide psychologique peut prendre des chemins et des formes diverses et multiples. elle n'est pas réservée aux seuls enfants qui sont prêts à supporter les exigence du travail psychothérapeutique. La littérature, le jeu, l'utilisation du film, du conte, des mathématiques, du groupe des enfants comme de la motricité sont ici utilisés comme outils de médiation pour aborder ce qui fait conflit ou blocage.

  • 12 ans après "L'enfant et la peur d'apprendre"(1999), Serge Boimare approfondit son analyse du malaise qui empêche le fonctionnement de la relation pédagogique dans notre école. Après la peur d'apprendre chez l'élève, il faut en effet constater qu'une peur d'enseigner chez les professeurs et les éducateurs produit toute une série d'effets négatifs. D'autant plus efficace qu'elle n'est pas reconnue, elle s'auto-alimente de la peur d'apprendre qu'elle suscite en partie. Au final, cela produit un cercle vicieux qu'il est cependant possible de briser par l'esprit d'initiative, l'accent mis sur la culture et le langage et l'apprentissage de l'analyse des pratiques pédagogiques.

  • Quelle force mystérieuse peut pousser des enfants intelligents et curieux à ne pas mettre en oeuvre les moyens dont ils disposent dans le cadre scolaire ? Au-delà d'une mise en cause du système et des méthodes pédagogiques, on s'aperçoit que c'est la situation d'apprentissage elle-même qui déclenche des peurs perturbant l'organisation intellectuelle.
    La confrontation avec la règle et l'autorité, la rencontre avec le doute et la solitude, inhérentes à la démarche pour apprendre et penser, réveillent alors une inquiétude trop profonde, contre laquelle il est illusoire de vouloir lutter avec les outils pédagogiques ordinaires. C'est ici que le nourrissage culturel devient indispensable pour remettre en route la machine à penser de ceux qui ont peur d'apprendre.
    La troisième édition de cet ouvrage comporte un nouveau chapitre qui résume les propositions pédagogiques faites par Serge Boimare pour espérer une école de la réussite pour tous.

  • Êtes-vous prêts à relever le pari de la médiation culturelle ? Cet ouvrage a été conçu pour permettre aux enseignants et aux élèves d'explorer cette nouvelle modalité de transmission des textes et des savoirs en lisant Le Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne. Sur les traces de Passepartout, les élèves, à partir de 8 ans, entendront le texte original réécrit pour en faciliter la lecture à voix haute par les professeurs et les parents. Après la lecture, des questions ouvrent un temps de débat. Cet entraînement à l'argumentation permet, en suivant la méthode de Serge Boimare, une entrée facilitée dans les apprentissages. Chaque épisode possède ses activités orales ou écrites de prolongements : vocabulaire, écriture, géographie, histoire, anglais, mathématiques, sciences et arts. Autant de défis à relever pour les élèves, adaptables à leur niveau !

empty