• Celles qui restent

    Samuelle Barbier

    Celles qui restent est une histoire de soeurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.

    Clara est l'aînée, la sage, l'exemple à suivre. Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire.
    Constance est la cadette. Si discrète, qu'on en oublie qu'elle existe... jusqu'à ce qu'elle décide de cesser d'exister en se jetant du haut d'un pont.

    Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop fort, vit trop fort. Parce qu'elle a peur qu'on l'oublie.
    Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n'a ni soeur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse. Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l'indifférence,jusqu'à ce qu'un ange vêtu d'un manteau rouge se jette d'un pont, juste devant elle, et remette tout en question.

  • Quelques mots d'amour

    Samuelle Barbier

    Lorsqu'elle prend ses fonctions au centre de tripostal de Libourne, Davina est au creu de la vague. Mutée de force en Gironde après avoir collé son poingdans la figure de son responsable hierachique, elle refuse de nouer des liens avec ses collègues et expédie le travail qu'on lui confie.
    Sa mission ? Parcourir les lettres mal adressées en quête d'un indice pour retrouver leurs destinataires.
    Pourtant une série de magnifiques déclarations d'amour pourrait venir tout bouleverser. Davina se prend au jeu : qui est ce Jem, éperdument amoureux de sa belle Anne ? Il lui ouvre son coeur avec tant de sincérité que Davina ne peut se résoudre à laisser ces courriers être détruits, elle doit les faire parvenir à destination, coûte que coûte.

  • New York. Zach est enfermé dans une cellule. Il paie sa dette à la société.
    Londres. Hanna est enfermée elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d'en franchir le seuil.
    Poussée par son psychologue, elle s'inscrit à un programme de correspondance avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès les premiers mots. Et s'il lui offrait une liberté qu'elle pense hors de portée ?

empty