• Des poèmes plein les poings : à 15 ans, Arthur Rimbaud songe à devenir journaliste et plus encore à quitter l'inqualifiable contrée ardennaise, notamment Charleville, supérieurement idiote. Punk avant l'heure, l'élève prodige conspue l'école, l'Église, les bourgeois ou les politiciens, tout en cherchant à fuir l'emprise de sa Mother qui l'étouffe. C'est au cours de sa deuxième fugue, une course énorme à travers les faubourgs et la campagne, qu'il aurait rompu avec la vie ordinaire et écrit ses vers les plus célèbres - dont Le Dormeur du val.
    Dans les bottines de l'incandescent poète adolescent, Richard Gaitet a voulu refaire ce parcours à pied, lors d'une traversée des Ardennes jusqu'en Belgique, d'abord en été au sein d'une escouade de onze vaillants « warriors », puis seul en hiver avec la tempête Gabriel sur les talons. Une épopée débraillée menée tambour battant - avec, sur la route, des rencontres inoubliables : Patti Smith, Julie la cartomancienne gitane, un coiffeur de myrtilles ou encore l'écrivain Franz Bartelt.

  • Un récit d'initiation à l'alpinisme, du point de vue d'un novice attentif à la parole des guides, qui n'oublie pas d'interroger la dimension mythique du sommet le plus haut d'Europe occidentale. La « montée » physique et spirituelle d'un jeune écrivain facétieux, instruit dans sa quête par le plus drôle et le plus romanesque des membres de la Compagnie des Guides de Chamonix : René Ghilini, 60 ans, guide professionnel, vainqueur de l'Annapurna, chasseur de cristaux précieux, surnommé « le condor français » dans certains villages du Pérou suite à son décollage en deltaplane depuis les 6768 mètres du Huascaran... et par ailleurs handicapé de la main gauche, en raison d'un terrible accident dont il réchappa miraculeusement. Journaliste pour Radio Nova plutôt branché bouquins que bouquetins, Richard Gaitet n'avait avant cette épopée aucune expérience de la montagne : tout juste sept heures à mourir de chaud en descendant le Grand Canyon et un séjour au Tibet où il a connu... les vertus du naturisme sur lac gelé. Pour ce livre, le reporter à lunettes plus tête en l'air que tête brûlée a survécu à l'aiguille du Midi par l'intervention d'une providentielle main au cul, hurlé de peur dans la vallée d'Aoste, gravi cinq fois de suite en courant les deux premiers étages de la tour Eiffel, découvert les joies de la via ferrata au crépuscule et celles de la tomme de Savoie au petit-déjeuner, relu Tolkien, Lionel Terray, Mary Shelley et les mangas de Jirô Taniguchi ou d'Akira Toriyama, et surtout appris le maniement du piolet afin d'aller danser sur des arêtes sommitales de 40 centimètres de large, avec 2000 mètres de vide de chaque côté, par -8°C et le visage battu par des vent des 50 km/h... Une écriture du corps, la tête dans les nuages, en 48 chapitres et 7 mots, jusqu'à 4807 mètres.

  • Mykonos, en Grèce.
    Attirant chaque année près de 400 000 visiteurs, ce petit port paisible des Cyclades devient de mai à septembre un Eden touristique généreux en plaisirs universels (soleil, danse, fête, feta). Mais en mars ? Y-a-t-il seulement un club ouvert après minuit ?

    Au hasard d'errances alcoolisées dans des rues blanches et désertes, deux pieds nickelés vont provoquer les dieux sans le savoir...

    Entre fantaisie et comédie, cette épopée éthylique endiablée convoque aussi bien l'humour grand-guignolesque d'Hunter S. Thompson que l'art du mystère de la série " Lost ".

  • Un jeune marin belge embarque pour sa première traversée transatlantique, d'Anvers à Buenos Aires. Gabriel est un garçon facétieux, fort en gueule mais maladroit, qui espère apprendre à naviguer, à boire, à se battre et à aimer.
    Une escale aux Açores lui révèle qu'un complot ourdi par une organisation secrète internationale s'apprête à accaparer les ressources inespérées du pôle Sud, mainmise qui pourrait constituer une menace aussi bien pour le climat que pour l'équilibre géopolitique mondial.
    Peu de temps après, le commandant de son cargo perd soudain la raison, mais le charge, lui, le novice de l'équipage, assistant radio dont l'unique fait d'armes est d'avoir réussi à ranger la volumineuse bibliothèque du bateau, d'apporter un message à la pointe de l'Argentine, en Patagonie.
    Saura-t-il conjurer la catastrophe ?

empty