• La sociologie étatsunienne n'existe pas au singulier.
    Deux grands savoirs s'y côtoient. Le plus ancien est anglo-saxon. Né peu après la Guerre civile, il détiendra une position hégémonique jusqu'à la révolution culturelle de la décennie 1960. L'autre savoir éclôt à la fin du XIXe siècle. Édifié par des Noirs, il prend appui sur des prémisses idéologiques fort différentes de celles qui inspirent la mainstream sociology anglo-saxonne. Le présent essai reconstitue cette fascinante aventure de l'esprit critique selon une méthode qui croise les apports de l'histoire des idées, de la sociologie de la connaissance et de l'épistémologie.
    Il dévoile les mécanismes de marginalisation les plus criants auxquels ont dû s'attaquer les premiers sociologues de couleur pour tenter d'accéder à l'autonomie scientifique, notamment William E.B. Du Bois, Edward Franklin Frazier, Charles Spurgeon Johnson, Horace Roscoe Cayton, J.G. St.Clair Drake et Oliver Cromwell Cox. L'ouvrage montre que ces intellectuels ont été scientifiquement inventifs et provocants dans un contexte sociohistorique qui a beaucoup fait pour réduire leur héritage spécifique - leur génome culturel - à de l'insignifiance voire à de la nullité totale par comparaison au patrimoine blanc.

  • Ce livre porte sur l'é mergence et le dé clin du roman sociologique amé ricain, spécialement sur le roman comme mode d'accè s privilé gié à la compré hension de la culture de cette socié té . D'emblé e, une question surgit : quelles sont les différences entre le genre roman social - assez bien connu par ailleurs, Zola en France, Dickens en Angleterre, Steinbeck aux É tats-Unis, etc. - et le roman sociologique que l'auteur distingue du premier genre ?
    C'est durant une courte pé riode, qui va du dé but des anné es 1930 jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, que ce genre s'affirme. Les auteurs ont parfois une formation sommaire en sociologie - d'abord et avant tout la sociologie urbaine qui prend forme au Dé partement de sociologie de l'Université de Chicago - et ils ont souvent exercé le mé tier de journaliste d'enquê te. Sous la banniè re de l'espoir retrouvé et du changement social, ils voient dans la sociologie urbaine et ses méthodes le meilleur instrument scientifique pour mettre au jour une représentation rigoureuse de la ré alité des ghettos ethniques de Chicago, de leurs normes et de leurs dé viances particulières. Ce milieu apparaît, sous la plume de ces auteurs, caractérisé par le dé terminisme environnemental, la violence interethnique, l'utopie prolé tarienne, le tout enrobé dans une litté rature de victime. Ce dernier livre de Pierre Saint-Arnaud s'inscrit dans la suite de ses ouvrages sur la socié té étatsunienne publié s dans la collection « Sociologie contemporaine » aux Presses de l'Université Laval.

  • - Quand l'art fait-il les gros titres de la presse et des journaux télévisés ? Devient-il immanquablement un sujet populaire ? Suscite-t-il admiration, étonnement ou stupeur ? La réponse à ces trois questions est évidente : l'art devient un sujet brûlant quand tableaux, sculptures et autres dessins battent des records en salles des ventes !Dans cet ouvrage qui présente pour la première fois 101 oeuvres ayant marqué le marché de l'art, Pierre et Arnaud Cornette de Saint-Cyr lèvent le voile sur un monde secret, passionné et passionnant : celui des grands collectionneurs et des salles des ventes. Un monde devenu, grâce à Internet, un spectacle planétaire.À l'encontre de l'idée reçue qui oppose art et argent, ils nous montrent, avec leur immense culture et leur franc-parler légendaire, que les records ne sont pas le fait d'un marché aveuglé par la spéculation et la mode, mais le reflet d'un choix objectif, réfléchi, professionnel. Leur commentaire sur chaque oeuvre démontre avec objectivité pourquoi les grands artistes, les grands mouvements et les grandes oeuvres ne sont jamais le fruit du hasard. Les oeuvres présentées dans ce livre couvrent, de Mantegna à Jeff Koons, toutes les familles d'expression artistique : peinture, sculpture, dessins, photographie, arts premiers, mobilier, design...

    - Pierre Cornette de Saint-Cyr est probablement le commissaire-priseur le plus connu de France. Il est aussi président du Palais de Tokyo. Depuis plus de 40 ans, ce collectionneur passionné fait le marché de l'art en France et dans le monde. À ses côtés, Arnaud Cornette de Saint-Cyr participe activement au développement de leur maison de vente. A eux deux, ils fourmillent d'anecdotes sur la vie des oeuvres, des artistes, et des salles des ventes.

  • Profitez-en l'art est encore en vente libre !


    Contenu du livre 15 septembre 2008. Le jour où l'on annonce la faillite de Lehman Brothers, Damien Hirst met en vente sa production de l'année chez Sotheby's à New York. Le lot n°13 est une pièce intitulée Le Veau d'Or.
    Les enchères s'envolent ! Mardi 29 octobre 1929. Mardi noir à Wall Street. Le 8 novembre suivant, il y avait foule pour l'inauguration du Musée d'art moderne, le Moma, de New York.
    En temps de crise, l'art n'est pas simplement un refuge, c'est un moteur. Les artistes décryptent le monde et nous en annoncent les mutations. Bien plus qu'une simple crise financière, la tempête que nous traversons est un formidable changement de civilisation, à la fois en raison de l'accélération de la connaissance et du fait de la mondialisation, notamment de l'arrivée de la Chine dans le concert mondial. C'est par la culture que nous pourrons découvrir les chemins d'une nouvelle renaissance.
    Dans cette mutation, la France ne manque pas d'artistes. Mais depuis trop d'années, elle ne se préoccupe pas de les promouvoir sur la scène internationale. C'est pourtant une dimension essentielle de notre rayonnement dans le monde. La bataille n'est pas perdue, mais il est temps de se mobiliser.

  • En interrogeant le sport à travers un triple éclairage politique, économique et social, cet ouvrage révèle l'importance et le diversité des enjeux qui y sont liés Avec 34 millions de pratiquants, le sport occupe aujourd'hui un poids non négligeable dans la vie des Français. En interrogeant le sport à travers un triple éclairage politique, économique et social, cet ouvrage révèle l'importance des enjeux qui révèle aussi ses diverses formes d'expression.

empty