• Mensonge d'État

    Philippe Pascot

    • Max milo
    • 26 Septembre 2019

    Pendant que le peuple en colère défile dans une mobilisation populaire inédite depuis la révolution française, que le monde (média compris) regarde transi une marée jaune submerger les rues de France ; l'Etat, les parlementaires et les lobbies ont accéléré en catimini leur domination sur l'ensemble de la société. Avec des lois, amendements de dernières minutes, artifices administratifs imposés, mise au pas des parlementaires, ils légifèrent et légalisent l'immoralité, dénaturent et minimisent les conséquences immédiates ou ultérieures de leurs actes sur la santé, l'environnement, le travail de la population. Médicaments, OGM, nucléaire, linky, banques, code du travail, sécurité sociale, santé, environnement, retraites, enseignement, impôt, taxes, autoroutes, loto, aéroports, électricité, l'auteur liste l'ensemble des mesures prises par la Présidence Macron depuis 2017. Comme lors de ces cinq précédents livres, l'auteur s'appuie sur des faits précis, vérifiés et sourcés.

  • Pilleurs d'état

    Philippe Pascot

    Philippe Pascot nous entraine à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges.
    Il démontre à travers des faits concrets que le système lui-même, dans son immobilisme calculé, ne peut donner naissance qu'à des dérives illicites ou légales mais toujours totalement immorales ! Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices.
    Cet ouvrage recense tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : salaires exorbitants, exonération d'impôts, retraites douillettes, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre d'une loi faite sur mesure et qu'ils connaissent sur le bout des doigts.
    Des faits et des actes révoltants, mis à jour sans concession mais sans esprit partisan, dans le seul but du droit à l'information pour tous.

  • Après les avantages illicites (Délits d'élus, Du Goudron et des Plumes) et les privilèges légaux mais immoraux (Pilleurs d'Etat, Allez presque tous vous faire...) dont bénéficient nos élus, Philippe PASCOT s'attaque aux lobbies et aux entreprises qui achètent, manipulent ou abusent des politiques.

    Les sociétés de sodas pillent l'eau de plusieurs pays. L'huile de vidange se retrouve dans 200 produits alimentaires français. 100 000 médicaments frelatés ont été vendus en France... Ce sont trois exemples parmi une centaine d'autres répertoriés dans le livre.

    Un constat imparable : 99,9 % des scandales politiques, alimentaires, environnementaux, pharmaceutiques sont révélés par des individus courageux et non par les institutions elles-mêmes.
    En citant ses sources et en restant factuel, l'auteur campe une vision globale du pillage qui s'organise autour de nos vies.

    Maire adjoint, puis conseiller municipal, ancien conseiller régional, président de la formation professionnelle et apprentissages à la région ile de France, Chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a 25 ans de vie politique derrière lui et a fréquenté la plupart des élus politiques de premier plan. Il milite pour une transparence totale de l'exercice politique et est engagé dans de nombreux combats de société.
    Il est l'initiateur de la demande de casier vierge (B2) pour pouvoir être élu comme on l'exige pour 396 métiers qu'il a lui même référencé dans ses livres. Cette promesse faite à la page 27 du programme présidentiel n'a pas été respecté : on peut toujours être élu tout en étant condamné gravement. Les noms et les faits de ce mensonge d'état sont dans Pilleurs de vies.

  • Nous arrivons à une période charnière de la vie politique française. A quelques mois de plusieurs élections cruciales, l'auteur, donne de nouvelles informations, preuves à l'appui, sur les méthodes, les avantages et les privilèges que s'octroient une grosse minorité de politiciens et leurs façons de gérer les élections.
    Les contours de la démocratie deviennent de plus en plus flous et ne servent qu'à construire une route que seuls quelques nantis peuvent emprunter. Voter devient un leurre qui cache de plus mal une démocratie agonisante mais que les élus dominants ne veulent surtout pas voir mourir tant ils en profitent. L'abstention est soutenue, faussement combattue pour mieux rester en place.
    La seule solution, pour Philippe Pascot : voter blanc aux prochaines élections, et imposer le vote obligatoire.

  • "Le bottin mondain des élus condamnés : un inventaire à la Prévert des déboires de la classe politique française. " LE POINT " Alain Juppé, André Santini, Jean-Paul Fournier et quelques élus recensés dans cet ouvrage instructif et nécessaire. " LE MONDE " Tous pourris nos élus? Une enquête qui vient contredire un certain nombre d'idées reçues sur la probité de nos élus locaux. " LE FIGARO " De quoi s'interroger sur le système politique français ; pour la plupart de ces condamnés, ils sont encore aux manettes ! " SLATE.FR " Une enquête particulièrement utile dans notre démocratie éléctive et remarquable d'exhaustivité!" POLITIQUE MAGAZINE

  • Le pouvoir du pire Nouv.

    Le pouvoir du pire

    Philippe Pascot

    • Max milo
    • 13 Juillet 2021

    « s Nous s sommes n en ... guerre... » » a a é déclaré le t Président e de a la , République, s mais a la e guerre est t surtout e ouverte r par s les s lobbies t et s leurs inféodés politiques contre les peuples » L'auteur recense ainsi l'ensemble des conséquences causés par les lois votées pendant la Présidence Macron, concernant la santé, la sécurité, la précarité, la liberté d'expression, la fonction publique, la Politique...

  • Cette enquête extrêmement documentée pointe les défaillances de nos représentants politiques, lorsque ceux-ci oublient de servir l'intérêt général pour ne s'intéresser qu'à leur seul profit. Délit d'initié, trafic d'influence, favoritisme, recel et abus de biens sociaux, dissimulation de travail clandestin, violence conjugale, agression sexuelle... sont autant de motifs ayant entrainés la condamnation d'hommes et de femmes politiques qui bien souvent exercent toujours des mandats électifs.
    Ce petit guide de l'électeur rappelle à chaque élu - opportunément, à la veille des élections municipales - que si un mandat électif donne un grand pouvoir, il impose en retour de grandes responsabilités, au premier rang desquelles, la probité !

empty