• Ma part d'animal

    Muriel de Rengerve

    Face à l'abattoir, lieu du plus grand secret, naît l'envie de savoir comment, hors de la vue des consommateurs, on tue les animaux. En voulant dénoncer la souffrance des bêtes, on découvre aussi celle des hommes, et la cupidité d'une industrie agro-alimentaire qui a massacré les paysages et abîmé le corps des ouvriers.

    Cet essai est aussi le récit d'un parcours personnel : comment devient-on végétarien ? Qu'est-ce qui amène à une prise de conscience, indépendamment de la mode vegan ?

    L'abattoir révèle la vérité de notre société, qui refuse de regarder en face le sacrifice de l'animal, néanmoins nécessaire pour être carnivore. Accepter notre part d'animalité, et reconnaître les ravages causés par la toute-puissance de l'homme, n'est-ce pas la condition pour repenser notre place dans la Nature ?

  • A peine quelques jours après la parution par l'écrivain Richard Millet du court texte Eloge littéraire d'Anders Breivik, le 24 août 2012, un emballement médiatique s'est déclenché. Tout ce que Paris compte d'intellectuels, d'écrivains, grands et petits, de penseurs, de critiques littéraires, de censeurs autoproclamés, s'est mobilisé pour organiser la mise à mort sociale, littéraire, intellectuelle, de Richard Millet.
    Qui a vraiment lu le texte de Millet ? Très rares ont été ceux qui ont accepté de débattre avec lui. Le Clézio, Annie Ernaux, à l'origine d'une pétition, Bernard-Henri Lévy, et d'autres participent à la curée. Ils auront gain de cause : le 13 septembre 2012, Richard Millet doit démissionner du comité de lecture de Gallimard, tout en continuant son travail d'éditeur. Les pressions médiatiques et les réactions individuelles l'ont emporté.
    Dans la France du début du XXIe siècle, le débat d'idées serait-il devenu impossible ? L'autre, celui qui professe une opinion différente, est refusé, rejeté, mis au ban, considéré comme un menteur et, insulte devenue courante, comme un fasciste. Une chape de plomb semble s'être abattue sur la vie intellectuelle et littéraire, où toute idée dissonante, tout propos dérangeant est immédiatement disqualifié.
    Le moralisme et l'antiracisme, nouveaux dogmes imposés à toute la société, se sont mués en maccarthysme. La France est-elle entrée dans l'ère du terrorisme intellectuel ?

  • A lire après avoir élu !

    Lisez-vous Télérama, écoutez-vous Manu Chao et buvez-vous du vin bio ? Alors vous êtes sans doute un électeur de gauche. En revanche, si vous écoutez RTL et soutenez le PSG, vous êtes probablement de droite.
    En répondant à ces questions, vous vérifierez que vous avez bien voté pour le parti qui vous correspond. Et que vous connaissez bien les hommes et femmes politiques qui font l'actualité, de même que nos institutions. Par exemple :
    Qui surnomme-t-on « l'agité du bocage » ? Que symbolisent les trois couleurs de notre drapeau ? Le « Parti nihiliste flasque » existe-t-il réellement ?
    Quel est l'auteur du livre Ma plus belle histoire, c'est vous ?
    Muriel de Rengervé et Benjamin Dard ont, pour leur plaisir et le nôtre, rassemblé quelque cent quiz, jeux, tests et autres mots fléchés à l'attention des mordus de politique... mais aussi de tous des électeurs.

empty