• Voilà plus de trente années que j'ai débuté mes recherches dans le domaine du paranormal et plus particulièrement dans celui des maisons dites « hantées ». Cet ouvrage présente quatre de mes enquêtes les plus fascinantes. Certains faits peuvent surprendre. Cependant, ils furent réellement vécus ! J'ai toujours tenté d'effectuer mes enquêtes avec le plus de rigueur possible en tentant de vérifier les faits de manière scientifique. En tant que chercheuse, je voulais donc à la fois observer et mesurer des phénomènes paranormaux, mais également soulager des gens aux prises avec des événements incontrôlés qui souvent les harcèlent et les désemparent. Les descriptions des lieux et des personnes rapportées dans cet ouvrage sont exactes, seuls les noms ont été changés.

  • De tout temps, des prêtres, qui sont avant tout des hommes, ont commis l'impensable autant pour l'argent et le pouvoir que la luxure, rompant ainsi leurs voeux, alors que d'autres ont tué en raison de leurs convictions religieuses impliquant entre autres une perte de contrôle lors de rituels d'exorcisme. Curieusement, il se trouve également des tueurs en série même chez les prêtres ou individus dévoués à la religion.

    Cet ouvrage explore un phénomène criminel très peu, si ce n'est jamais, étudié : celui des prêtres ayant commis un meurtre. Les cas répertoriés se déroulent sur une période de 600 ans et les mobiles de ces criminels sont nombreux soit l'argent, le pouvoir, la luxure, les convictions religieuses, la folie et plus particulièrement les rituels d'exorcisme.

    Le pasteur Jérémie Babin, le père Perette, Charles Manson... qui sont ces hommes (et ces femmes) de religion qui ont commis les pires actes ?

    Une étude riche et inédite !

  • Il est question dans cet ouvrage de crimes commis sous influence, sous l'effet de troubles du sommeil, de crimes qualifiés de vampiriques et d'actes nécrophiles. L'auteure explore également d'étranges mises en scène, des processus inusités dans la commission de l'acte criminel, des crimes commis sous l'emprise de personnages fictifs ou encore des crimes inqualifiables tellement ils se révèlent étranges.

  • Le Bigfoot est un hominidé bipède nord-américain couvert de poils, et dont la stature moyenne va de 2,13 m à 2,74 m pour un poids allant de 150 à 220 kg. Des légendes le concernant sont rapportées depuis des siècles, autant par les communautés autochtones que par les premiers explorateurs ayant parcouru ces contrées. Ces récits correspondent curieusement à de nombreux témoignages modernes, comprenant même des enlèvements commis par ces créatures. Diverses variétés d'hominidés ou de grands singes inconnus semblent par ailleurs cohabiter en Amérique du Nord car, outre les Bigfoot - ou Sasquatch - est décrit le skunk ape, ainsi que divers hommes-singes aquatiques. Dans cet ouvrage l'auteure explore également les diverses preuves recueillies au fil du temps, dont le film de Roger Patterson présentant un Bigfoot femelle filmée en pleine nature ainsi que des empreintes, des vocalisations et des poils recueillis et attribués à la créature, ce qui a permis de procéder à divers tests ADN. L'affaire Iceman est également mentionnée car elle implique deux éminents chercheurs en cryptozoologie qui se sont peut-être retrouvés face au cadavre d'un hominidé moderne inconnu. L'auteure approfondit également les caractéristiques des grands singes ainsi que des hominidés fossiles en quête de réponse concernant ces créatures qui nous côtoient mais dont nous ignorons toujours la nature.

  • Rien de pire pour un parent que de voir disparaître son enfant sans jamais parvenir à savoir ce qui lui est arrivé...
    Pourtant, le nombre d'enlèvements, partout dans le monde, reste très élevé. Et curieusement, ces enlèvements peuvent tout autant être perpétrés par des hommes et des femmes adultes que par des enfants ou des adolescents.
    Les motivations des ravisseurs s'avèrent être diverses et variées. Certains agissent pour le plaisir de commettre un crime, d'autres pour répondre à un besoin sexuel, par esprit de vengeance, pour assouvir une pulsion de violence, etc. Mais aussi nombreux soient les mobiles, il est possible cependant de déterminer des modes d'action récurrents et plus ou moins ciblés, plus particulièrement de la part des kidnappeurs adultes, de manière à pouvoir classer ceux-ci et à parvenir à les comprendre plus aisément.
    Une telle approche peut permettre également de déterminer des modes de prévention à mettre en place afin de protéger plus avant leurs éventuelles victimes. C'est ce que démontre cet ouvrage.
    Bienvenue dans la tête des criminels...

  • Les folies criminelles familiales, un sujet tristement d'actualité. Mais qu'est-ce qui pousse un individu à tuer un proche ?

    Le parent qui tue toute sa famille le fait le plus souvent pour se libérer, soit suite à des difficultés financières, par détresse, pour changer de vie, en présence de difficultés conjugales, par désir de liberté, pour camoufler des mensonges, etc. Il y a donc en soi plusieurs raisons possibles, mais celles-ci semblent nettement insuffisantes pour expliquer les carnages accomplis. Ce sont des motivations purement égoïstes et il est difficile de comprendre pourquoi une autre solution n'a pas été envisagée par le contrevenant pour résoudre la problématique présente.
    Ce nouvel ouvrage de l'ethnologue Mireille Thibault qui porte sur le phénomène criminel des familicides soit des individus s'en étant pris à leurs familles a récolté plus de 108 cas de pareils crimes et divisé l'ouvrage d'abord en fonction de l'âge des meurtriers puis de leurs motivations.
    Elle y traite des gens ayant exterminé leur famille, de parents s'en étant pris à leur enfant, d'individus ayant exécuté une famille de leur entourage ou inconnue et de tueurs en série ayant assassiné des entités familiales.
    L'ouvrage se complète avec l'analyse des cas et des personnalités des criminels de manière à tenter de distinguer plus nettement les motifs de pareils agissements. De vraies histoires provenant de différents pays. Entre autres, du Canada, des États-Unis et de France.

  • Depuis la plus haute antiquité divers phénomènes paranormaux obsèdent les habitants de notre planète. La science en a expliqué certains alors que d'autres résistent à toute explication rationnelle. C'est le cas des phénomènes décrits dans ce livre qui constituent une variante des cas de hantise ou des poltergeists. Il s'agit en l'occurrence de l'audition de voix de provenance indéterminée. Dans ces cas, une entité ou une présence invisible discute avec les habitants de la demeure où se déroulent ces phénomènes inexpliqués. Le discours entendu est logique, le langage est contemporain et parfaitement compréhensible. Le phénomène peut donc être interprété comme la manifestation évidente d'une intelligence invisible et non identifiée. Dans la première partie de l'ouvrage, nous découvrons une compilation de récits sur ce thème pour une période allant de l'année 1323 à l'année 1990. L'auteur étudie ensuite diverses explications envisageables en étudiant, entre autres, les manifestations de voix électroniques (EVP ou Transcommunication) et la ventriloquie. Elle s'attarde également sur le « rituel de la tente tremblante » pratiqué jadis par les Amérindiens et qui présente de curieuses analogies avec ce phénomène de la voix fantôme.

  • Aussi incroyable que cela puisse paraître, les enfants et adolescents peuvent, eux aussi, commettre le pire. Ils s'en prennent alors à leurs proches ou à des inconnus, pris d'une folie meurtrière. Parmi eux, certains ont même commis des crimes de masse. Considérant leur âge au moment du passage à l'acte, la question se pose : ces jeunes naissent-ils avec l'instinct du tueur ?
    La justice, tout comme la société, a toujours été quelque peu désarmée devant un tel phénomène puisque l'enfance est habituellement synonyme d'innocence.
    C'est pourquoi l'auteure a cherché à comprendre les motivations de ces jeunes et a exploré la part de l'inné et de l'acquis intervenant dans ces passages à l'acte.

  • Les grands imposteurs de l'Histoire Nouv.

    Pendant des années, ils ont réussi à tromper leur entourage, leurs collègues, la société tout entière.
    Qui sont vraiment Jean-Claude Romand, Frank Abagnale Jr. ou encore Andreas Grassl, alias « Piano Man » ?
    Quelles sont les histoires de ces hommes et de ces femmes qui, pour des raisons personnelles, pour se cacher de la justice ou pour réaliser des méfaits, se sont inventé une identité, une Histoire, un parcours professionnel, des ambitions ?

  • Des traditions populaires de tous les pays rapportent des histoires étranges de maisons hantées. Curieusement, les croyances liées à ces phénomènes demeurent stables et, depuis longtemps, les esprits des défunts sont désignés comme les seuls responsables de ces singulières manifestations. La quantité de témoignages recueillis jusqu'à ce jour porte à croire qu'elles ne peuvent être le simple fruit de l'imagination. Les hantises touchent en majorité des résidences privées et il est question de flaques d'eau, d'incendie, de problèmes électriques, de musique, de vêtements ou de rideaux déchirés ainsi que de phénomènes lumineux ou de déplacements d'objets, SANS OUBLIER LES BRUITS INQUIÉTANTS: coups retentissants, tapotements, grattements. Qu'en est-il vraiment?

    C'est à cette question que l'auteure répond au terme d'une enquête scientifique menée sur trois décennies.

  • Cet ouvrage présente les récits de dix cas d'enquêtes menées par Mireille Thibault. Les expériences vécues par ces témoins sont troublantes. Comme partout dans le monde, il existe au Québec des lieux hantés. À la recherche d'explications, l'auteure entraîne le lecteur dans l'étude de plusieurs types de manifestations parapsychologiques: la télékinésie (capacité d'agir sur la matière par la seule force de la pensée), le jottilng (déplacement ou disparition d'objets), les messages venus de l'au-delà, la possession... Elle s'interroge: Les femmes et les croyants seraient-ils au coeur de ce genre de phénomènes inexpliqués ?

  • Son but est autant d'aider et de soutenir ces derniers, que de comprendre et d'expliquer les phénomènes auxquels ils sont confrontés.
    L'auteur expose trois enquêtes complètes. Les témoins, les manifestations, les tests, les données historiques et les conclusions de chacune d'entre elles sont rapportés rigoureusement. D'autres chercheurs à travers le monde, principalement aux Etats-Unis, ont effectué des études sérieuses concernant des phénomènes inexpliqués, tels la télékinésie et la médiumnité. Plusieurs de leurs recherches sont relevées et discutées dans ce livre permettant ainsi de poser une interrogation éclairée, menant à certaines explications valables concernant les manifestations observées lors de phénomènes de hantise.
    Maisons hantées est un essai sérieux, portant sur des faits vécus.

  • Comprendre les medias

    Mireille Thibault

    • Ellipses
    • 22 Novembre 2005


    a qui appartiennent les médias ? qui contrôle leur contenu ? comment sont-ils financés ? pourquoi les français lisent-ils si peu de quotidiens ? dans un univers rendu de plus en plus complexe par les avancées technologiques, d'internet à la tnt et l'adsl, cet ouvrage donne des repères et des éléments de réflexion.
    il décrit les médias français - presse, radio, télévision - et les compare à ceux de nos grands voisins : allemagne, grande-bretagne, italie, espagne, afin d'expliquer les spécificités propres à notre pays.

  • L'auteur fait le récit de dix cas d'enquêtes et effectuées au cours des vingt dernières années.
    Toutes les histoires rapportées sont des faits vécus et chacune d'entre elles mène à des questions concernant les phénomènes paranormaux. La pratique de la magie noire ou des rites occultes peut-elle provoquer des phénomènes de hantise ? Une personne peut-elle être possédée par l'esprit d'un mort ? Les enfants possèdent-ils des capacités paranormales supérieures à celles des adultes ? Ces questions nous ramènent à des mythes véhiculés depuis la nuit des temps.
    Sur le plan scientifique, jusqu'où peut-on s'appuyer sur des faits précis pour valider les hypothèses ? Les lecteurs des précédents ouvrages de Mireille Thibault savent qu'elle est fort sceptique devant les résultats obtenus par des médiums, bien qu'elle croie à la bonne toi de la plupart des personnes prétendant posséder des dons. Vous serez parfois surpris que l'auteur remette en question certaines de ses propres conclusions.
    L'auteur avoue qu'en cours de rédaction de Histoires de hantise, elle a découvert des faits étonnants qui l'ont obligée à douter de quelques croyances qu'elle avait endossées, à remettre en cause une déduction qui, à l'époque, semblait juste ou, à tout le moins, dans le domaine du possible.

  • La définition du poltergeist est toute simple: il s'agit d'un esprit qui produit des bruits, ce qu'on appelle un «esprit frappeur». Cela fait référence aux coups frappés dans les murs, souvent observés lors de ces événements dans les cas de maisons hantées. Martin Luther, le premier, utilisa en 1568 ce mot allemand afin de désigner le phénomène, et Catherine Crowe en usa pour la première fois en langue anglaise en 1848. Au départ, on croyait que le poltergeist était le fait d'esprits mauvais dont les principales manifestations étaient des bruits divers, des jets de pierres, le déplacement d'objets, des accidents inexpliqués ou même des incendies... Mireille Thibault rassemble ici des histoires vécues de poltergeists, rapportant à la fois d'anciennes chroniques et des faits contemporains. Elle relate ces expériences insolites et réunit un corpus de témoignages qu'elle décrit avec rigueur et pertinence.

  • La possession est le fait que l'esprit d'une personne puisse être retiré de son corps pour y être remplacé par celui d'une entité décédée ou vivante. La démonologie, quant à elle, s'intéresse aux démons et a conduit au développement de pratiques comme le satanisme. Quelle réalité pouvons-nous percevoir derrière ces notions qui existent depuis la nuit des temps ? Le sujet est toujours d'actualité puisqu'à Rome, encore aujourd'hui, des prêtres exorcistes sont formés pour affronter le Malin! En effet, notre époque n'est pas exempte de phénomènes étranges. Des centaines d'individus rapportent avoir aperçu des hommes vêtus de noir, les shadow people. Ces formes sombres sont habituellement entrevues sans avertissement et elles s'attachent aux témoins sans leur transmettre de message particulier. Cet ouvrage traite de la possession, de la démonologie et des hommes de l'ombre. Qu'en est-il au juste de ces manifestations ? Résultent-elles d'un mauvais fonctionnement du cerveau, d'une maladie non diagnostiquée ou de perceptions extrasensorielles ? Et la science pourrait-elle prouver l'existence des hommes en noir ? Voilà la quête et le cheminement que vous propose l'auteur.

  • Les psychologues sont des professionnels formés pour écouter et susciter un cheminement chez la personne qui consulte. Certains clients cependant posent un défi particulier en raison des propos qu'ils tiennent. Ainsi, Nicole Trudeau consulte la psychologue d'expérience Loretta Mac Kensie et présente un étrange changement de comportement lors d'une séance thérapeutique. La psychologue serait-elle face à un cas de multiples personnalités ? Simon Veilleux est spécialisé dans le traitement infantile et se doute rapidement que le jeune Nicolas qui le consulte a pu prendre part à des rituels sataniques. Lucie Ferland admet être mal dans sa peau lorsqu'elle se rend chez la psychologue Madeleine Guérin, mais celle-ci éprouve de curieuses difficultés à faire avouer à la jeune femme la source de son malaise. Que cache cette cliente ? André Cousineau, pour sa part, n'aurait jamais cru avoir dans son cabinet un client tel que Jacques Moutiers qui prétend avoir vécu une expérience hors normes ! Il va sans dire que les traitements de gens présentant de tels problèmes sont parsemés d'embûches et de questionnements, et les psychologues devront s'ajuster afin de leur apporter aide et réconfort. Mais leur diagnostic est-il toujours juste ? Et leur motivation est-elle toujours celle que l'on attend d'un professionnel ? Et le client est-il bien toujours ce qu'il prétend être ? La lecture de "Psychologues" ne suscitera pas des questionnements uniquement chez ses personnages mais également chez les lecteurs. L'auteure s'est inspirée de faits vécus pour l'élaboration de son texte et entend provoquer une réflexion concernant la pratique thérapeutique.

empty