• Mystère de feu dans les souterrains de Bourges.
    Autrefois, à Bourges, la rue Bourbonnoux s'appelait la rue des Bonnets rouges. Comme étaient dénommés les alchimistes... Alors, excités par les récits étranges du père Lionnet, Sylvie et Laurent ont-ils eu raison de le suivre dans sa cave, puis dans les mystérieux souterrains de Bourges ? D'où vient ce feu étrange qui brûla un voisin au début du siècle dernier ? Entre peur et curiosité, les deux enfants n'ont guère hésité.
    Et vous, les suivrez-vous ?

  • Michel Piccoli, acteur mythique du cinéma français, figure charismatique et mystérieuse, est au coeur de films inoubliables comme Le Mépris de Jean-Luc Godard, La Grande Bouffe de Marco Ferreri, ou encore Max et les ferrailleurs de Claude Sautet, pour n'en citer que trois parmi plus de 200. Véritable lieu de mémoire du cinéma, il se retourne aujourd'hui sur ses propres souvenirs et considère avec une profonde lucidité ce qui l'a construit, le temps qui passe et ce qui reste d'un parcours exceptionnel. Habité, personnel, intense, ce récit évoque l'enfance, l'apprentissage du théâtre, des souvenirs de cinéastes et de ses plus grands films, ses réflexions sur le métier de l'acteur, la mélancolie... S'adressant à son grand ami et complice Gilles Jacob, Michel Piccoli se livre pour la première fois en toute liberté, sans complaisance et avec franchise.

    « Parvenir à étonner les gens par mon travail sans prétention, avec simplicité, aura été mon idéal. Je suis un éternel enfant, heureux de raconter une histoire. Donner à vivre un texte provoque en moi un plaisir inouï, et j'ai toujours été émerveillé de vivre ce métier extravagant. Faire l'acteur est tellement étrange ! D'abord il faut beaucoup travailler, ensuite il faut se mettre à jouer et que cela ne soit plus vécu comme un travail. »

  • Une encyclopédie extrêmement complète et pratique pour tout savoir sur la chasse, sa réglementation, les espèces de gibier, les armes et les munitions, riche d'explications claires et précises et de plus de 370 photos provenant de La photothèque de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.
    Initiez-vous à la chasse et à ses règles élémentaires (permis de chasser et sécurité). Bien chasser, c'est adopter un comportement respectueux des biens et des personnes autant sur le plan de la sécurité que sur celui de la courtoisie. Découvrez les différentes espèces de gibier et leur gestion, ainsi que les aménagements et les modes de chasse possibles dans chaque type d'environnement : plaine, forêt, zones humides ou montagne.
    Initiez vous à l'utilisation d et munitions les plus couramment utilisé. Apprenez à respecter aussi bien l'animal chassé que les précieux partenaires du chasseur : chiens, chevaux, oiseaux de chasse ou encore furet. Maîtrisez la réglementation de la chasse, son organisation et ses structures ; en prenant connaissance des lois qui lui sont propres. Découvrez enfin le bonheur de partage es émotions et les satisfactions que procure cette passion.

  • Aujourd'hui ou le spectacle envahit tontes les dimensions de notre vie, nous avons plus que jamais besoin d'une critique de l'aliénation spectaculaire : pour que les utopies de demain puissent survivre à leur propre mise en images.
    Cette critique a été amorcée par Guy Debord (1931-1994), le principal théoricien de l'Internationale Situationniste. Si sa pensée a gardé toute sa pertinence, c'est parce que le projet d'émancipation qui l'anime est porté par une critique radicale des moyens destinés à le mettre en oeuvre. Tant il est vrai qu'on ne peut " combattre l'aliénation sous des formes aliénées ". C'est bien là le sens du detournemeut, ou de la pratique situationniste de la dérive : abolir la séparation sans la renforcer, en y circulant comme en contrebande pour mieux tisser d'autres rapports entre les hommes.
    Les contributions au présent volume entendent explorer les différents chemins empruntés par la théorie et la pratique debordienne du détournement. Au niveau du sujet et de sa mise en scène tout d'abord, une scène qu'il doit détourner en organisant sa propre invisibilité. Au niveau politique ensuite, parce que le devenir du sujet est inséparable de sa lutte contre une organisation sociale qui entend le réduire a ses produits séparés.
    Au niveau esthétique enfin, puisque cette séparation marchande s'incarne dans les reflets sensibles livrés à notre contemplation aliénée.

  • Vu la complexité grandissante de la procédure pénale belge, il est indispensable que les étudiants et les praticiens disposent d'un exposé synthétique permettant aux uns d'apprivoiser la matière et aux autres d'avoir sous la main un maximum d'outils pour surmonter les difficultés de la pratique. C'est ce besoin que la quatrième édition du Manuel de procédure pénale tente de rencontrer.

    Une nouvelle édition s'imposait non seulement en raison de nombreuses évolutions jurisprudentielles mais surtout de deux révolutions récentes de la procédure pénale belge que sont l'extension de la transaction pénale qui modifie complètement les équilibres de la procédure et les rôles respectifs des acteurs judiciaires, d'une part, et la « loi Salduz » qui garantit au suspect l'assistance d'un avocat dès le premier interrogatoire, d'autre part.

    Comme dans les éditions précédentes, les auteurs se sont attachés à présenter un texte structuré, clair et critique, intégrant les nouveautés législatives et jurisprudentielles selon un plan simple et didactique ; les innombrables références doctrinales et jurisprudentielles et les questions plus pointues sont rassemblées dans les notes de bas de page de manière à distinguer l'essentiel de l'accessoire et à faciliter la recherche.

    L'équilibre entre liberté individuelle et efficacité de la répression est plus que jamais l'enjeu de la procédure pénale ; une réflexion critique sur ses différents aspects et ses évolutions s'imposait dès lors dans cet ouvrage, fruit d'une longue expérience pratique et théorique.

    À jour au 31 janvier 2012.

  • La procédure pénale belge n'est pas en reste du point de vue de l'accélération de l'évolution du droit : lois et jurisprudences nouvelles foisonnent. Une troisième édition du Manuel de procédure pénale s'imposait donc, intégrant les dernières nouveautés procédurales.

    Cette nouvelle édition reste dans la ligne des précédentes : ouvrage de référence, synthèse de la procédure belge actuelle, ouverture sur une réflexion critique et prospective.

    L'ouvrage se caractérise par son souci d'être accessible tant aux étudiants en droit qu'aux praticiens, rôdés à la procédure pénale ou la fréquentant occasionnellement.

    Les auteurs ont donc adopté un plan simple et didactique permettant de comprendre la logique d'une procédure pénale toujours plus complexe. Le texte, très structuré, s'en tient à l'essentiel ; le lecteur trouve néanmoins dans les innombrables notes de bas de page la doctrine et la jurisprudence, tant francophones que néerlandophones, relatives à la matière ainsi que les réponses, ou à tout le moins des éléments de réponse, aux questions plus pointues.

    Liberté individuelle et efficacité d'une justice si souvent décriée sont plus que jamais les enjeux de la procédure pénale ; l'ouvrage, fruit d'une longue expérience pratique et théorique, ne fait dès lors pas l'économie d'une réflexion critique sur différents aspects de la procédure et de ses évolutions.

empty