• Événement : la nouvelle édition complète et entièrement révisée du livre de référence de Maria Montessori pour les 0-6 ans - La version intégrale pour la première fois en français, avec 11 nouveaux chapitres - Le best-seller des ouvrages de Maria Montessori - Une traduction entièrement reprise par une éducatrice Montessori diplômée de l'AMI.

    Il segreto dell'infanzia, publié en 1936 et connu en France sous le titre L'Enfant, est la meilleure introduction à l'oeuvre de la pédagogue italienne. Dans un style clair et concis, il expose les principes et les méthodes d'une éducation fondée tout entière sur le respect de la personnalité et des rythmes de l'enfant. Ce projet ne cesse, depuis près d'un siècle, d'inspirer théoriciens et praticiens de la pédagogie.
    Jusqu'ici, la traduction française ne proposait que les deux premières parties de la version originale, dans lesquels manquaient déjà 6 chapitres, avec plusieurs suppressions et des déplacements de textes. La troisième partie, constituée de sept chapitres, avait été omise. Cette nouvelle édition propose donc le texte dans son intégralité et dans l'exacte présentation initiale, avec plusieurs préfaces historiques.
    Traduction de Charlotte Poussin, éducatrice Montessori diplômée de l'AMI, membre du Conseil de l'Association Montessori France, et auteur de plusieurs ouvrages de référence autour de la pédagogie Montessori.

    1 autre édition :

  • La paix est une science, un art, une culture. Et pour Maria Montessori, qui qualifiait sa pédagogie d'« éducation à la paix », elle s'apprend. Car ce qui se joue au niveau de la famille, de la classe, du quartier, se retrouve aussi dans les rapports entre les nations.
    En favorisant les potentiels de l'enfant, en lui apprenant l'autonomie, la coopération et le respect de l'autre, on contribue à bâtir le citoyen qu'il deviendra. Dans ces textes plus que jamais d'actualité, Maria Montessori souligne l'importance de construire dès l'enfance une culture de paix.

    1 autre édition :

  • Comment faire en sorte que l'éducation de l'enfant rejaillisse à sa manière sur le destin de toute l'humanité ? Toute sa vie, la grande pédagogue que fut Maria Montessori (1870- 1952) a tenté de répondre à cette question.
    Dans cet ouvrage, elle insiste en particulier sur deux convictions fortes. Elle voit d'abord dans l'éducation le seul moyen de construire la paix entre les hommes. Elle explique ensuite combien, pour assurer la formation de l'homme de demain, il faut aider l'enfant à grandir comme être de liberté et de créativité, comme être ouvert à tous les possibles.
    Écrit en Inde et publié en pour la première fois en 1949, ce texte apparaît comme le testament spirituel de Maria Montessori et livre la clef de toute son oeuvre.

  • Maria Montessori était bien consciente du rôle essentiel des parents dans l'éducation de l'enfant. C'est pourquoi elle a toujours accepté de répondre à leurs questions, en donnant des conférences qui leur étaient dédiées, à l'occasion de formations ou de congrès destinés aux professionnels.
    C'est presque par hasard que les Archives pédagogiques de Montessori ont découvert un ensemble cohérent d'écrits qui étaient tout particulièrement adressés aux parents. Probablement rédigés à Londres en décembre 1931, ils permettent aux parents qui s'interrogent sur le meilleur type de scolarité à choisir pour leurs enfants, d'avoir une introduction à la vision de Maria Montessori, claire et accessible, et une présentation des principes fondateurs à l'oeuvre dans sa pédagogie.

  • L'enfant et le mal

    Maria Montessori

    Témoignange de la dimension religieuse dasn la méthode éducative Montessori.

  • L'éducation a pris aujourd'hui une importance insoupçonnée : elle ne vise pas seulement à évoluer à l'intérieur de l'école, mais elle s'étend au-delà, pour s'allier à la science, à la sociologie... Les termes de "nouvelle éducation", de "pédagogie scientifique" s'appliquent au mouvement ardent d'une réforme qui est le résultat d'une aspiration profonde, éprouvée par toute l'humanité... Oui, l'enfant nous a ouvert un monde nouveau et nous a révélé un homme meilleur. Cet homme, nous ne devons pas seulement l'instruire ; il nous faut le défendre tout comme le trésor le plus précieux de l'humanité ; et il nous faut le servir afin qu'il nous fasse ses révélations parce que nous avons besoin de lui. »Publié pour la première fois en 1936 chez Desclée de Brouwer, ce livre reprend la grande conférence prononcée à la Sorbonne en juin de la même année par Maria Montessori (1870-1952). Avec des accents de profondeur et de sensibilité, la grande pédagogue italienne présente de manière ramassée les grandes intuitions de sa démarche.Première femme médecin d'Italie, Maria Montessori est l'héritière des idées pédagogiques de Jean-Jacques Rousseau. Elle nous convie à considérer l'enfant comme une personne complexe et fragile, dotée de savoirs insoupçonnés. Ses vues étonnent par leur fraîcheur et leur pouvoir d'éveiller en chacun l'enfant qu'il a été.

  • Première femme médecin en Italie, Maria Montessori découvrit les enfants par la pathologie : seuls les « irrécupérables », confinés dans les conditions épouvantables d'un asile de l'époque, lui avaient été confiés pour exercer son métier. Très seule, elle étudia les travaux de confrères ayant tracé la voie, comme Seguin ou Itard. Ce furent ses débuts, les premières découvertes, et les premiers succès.Dans le tome I de la Pédagogie scientifique, elle transmettait une expérience aboutie auprès des 3-6 ans, commencée en 1907 à la Casa dei Bambini du Trastevere, l'un des quartiers les plus populaires et les plus pauvres de Rome. Les tomes II et III, séparés dans l'édition de 1970, forment en réalité un tout : ce sont les fondamentaux de l'école élémentaire, de 6 à 12 ans.Le matériel, détaillé de manière scientifique, est appréhendé avec toutes les notions anthropologiques qui le sous-tendent.Bien loin d'un contexte passé, vieillot et suranné, qui pourrait l'enfermer, Maria Montessori y reste pionnière et novatrice. Lettres rugueuses, système décimal, largement diffusés aujourd'hui, s'insèrent cependant dans un ensemble bien plus vaste, une progression didactique cohérente en profondeur, qui méritent d'être découverts et transmis.La lecture attentive du cycle élémentaire restera donc pour beaucoup un lieu de découvertes et un enrichissement pour tous.
    Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

    1 autre édition :

  • Ce livre a marqué l'Histoire d'une pierre. Il a annoncé le début d'une ère nouvelle dans l'éducation : le bâtiment scolaire, souvent sombre, ressemblant à une baraque où les élèves étaient reclus, fit place à une construction de petite taille, attractive, proche de celles qui les accueillent aujourd'hui ; les lourds bureaux noirs furent abandonnés pour des chaises et des tables légères, colorées, qui emplissent maintenant nos écoles. Il indiqua aussi le passage de l'immobilité et du silence, auxquels les écoliers étaient contraints, à l'activité et la gaieté d'une vie normale d'enfant.Cet ouvrage fut le signal que le temps du maître tyrannique et sévère, imposant des tâches contre nature, exigeant une stricte discipline maintenue par des châtiments, était révolu. Il fallait céder la place à l'accompagnateur serein et bienveillant, étudiant les moyens de favoriser le développement naturel des potentialités de l'enfant. Par ce livre, cet enfant passa des conditions d'emprisonnement et d'esclavage où il était tenu, à celles de liberté et de maîtrise de soi.Bien des choses sont arrivées, depuis sa publication, mais, de toutes les oeuvres de la doctoresse Montessori, cet écrit reste le plus précieux.Il fut son tout premier livre, et cette édition historique, publiée aujourd'hui, révèle, comme seul un tel ouvrage peut le faire, la fraîcheur, l'enthousiasme et les sentiments d'une âme qui a fait une grande découverte : la découverte de l'enfant.
    Mario M. MONTESSORI Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

    1 autre édition :

  • " Le monde de l'éducation est une espèce d'île où les individus, déracinés du monde, se préparent à la vie en y restant étrangers.
    " Cette critique, radicale, que Maria Montessori adressait à l'école, l'a conduite à penser et à expérimenter une autre pédagogie. L'esprit absorbant de l'enfant est le dernier ouvrage écrit par Montessori. Elle le présente comme " un chaînon dans le développement de notre pensée et de notre oeuvre pour la défense des forces de l'enfance... "

  • Première femme médecin d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) a mis au point une méthode pédagogique qui connut rapidement le succès, mettant l'accent sur l'éducation sensorielle et la liberté active de l'enfant, dirigé sans contrainte par l'éducateur. Elle rappelle sans cesse l'importance primordiale de l'éducation : « C'est notre seule façon de bâtir un monde nouveau et de construire la paix. » Elle est l'auteur de nombreux best-sellers, tous édités aux éditions Desclée de Brouwer.

    Ce livre est constitué d'une série de cours que Maria Montessori donna en 1946 en Angleterre, où elle rentra avec son fils Mario après sept ans d'exil en Inde. Cette formation, dispensée six ans avant sa mort, révèle la grande sagesse de Maria Montessori : elle qui a voyagé autour du globe et observé intensément et scientifiquement une multitude d'enfants, aura passé sa vie à étudier, non pas uniquement la petite enfance, mais le développement humain dans son ensemble, c'est-à-dire, l'enfance, les années d'école primaire et l'adolescence.
    Cette série de 33 conférences, prises en note par l'une de ses assistantes, aura des répercussions pédagogiques immenses, en ce sens qu'elle est devenue le fondement des cours donnés par l'Association Montessori internationale (AMI).
    Cette formation complète était jusqu'ici inédite en français.

  • Le premier volume de la Pédagogie scientifique décrivait l'expérience fondatrice de la Maison des enfants, s'attachant aux 3-6 ans. Le second approfondissait, autour de l'éducation élémentaire, des thèmes chers à Maria Montessori (rôle du corps, de l'environnement, de la préparation des pédagogues...).Ce troisième volume, en réalité, ne fait qu'un avec le second. Il expose les principaux développements pédagogiques dans toutes les matières : mathématiques, grammaire, dessin, musique... en s'appuyant sur l'expérience sensorielle des premières périodes de croissance. L'enfant, de 6 à 12 ans, passe à l'abstraction.Indisponible en français depuis de nombreuses années, il complète et clôt l'ouvrage majeur de la pédagogue italienne.
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • En cette période où des réformes du système éducatif se donnent explicitement pour projet de respecter les rythmes des élèves en organisant l'éducation par cycle, il faut lire les textes de Maria Montessori. Avant bien d'autres, elle avait expérimenté et pensé une telle progression, en relevant le défi de créer des outils pour qu'enfants et adolescents apprennent par eux-mêmes et non en écoutant un enseignement. Après L'enfant (0 à 6 ans), elle développe dans cet ouvrage les trois cycles suivants, de l'écolier jusqu'à l'étudiant. Jeanne-Françoise Hutin, responsable d'une Ecole Montessori et présidente de l'Association pour la diffusion des idées Montessori, présente le livre et en souligne toute l'actualité.

  • Connue surtout pour sa méthode pédagogique touchant aux premières années de la scolarisation - à travers les « Maisons des enfants » dont la première a été créée en 1907 à Rome -, Maria Montessori (1870-1952) s'est également intéressée aux premières relations de l'enfant dans sa famille. Une réalité très sensible aujourd'hui où bon nombre de parents ne savent plus se situer dans une juste relation avec leurs enfants, qui puisse concilier respect et autorité.
    Ce livre rassemble les textes inédits d'une série de conférences données en 1923 à Bruxelles sur ce thème. Maria Montessori propose à sa manière un guide à l'intention des parents et éducateurs, pour éviter toute incompréhension ou tentation d'autoritarisme.
    L'essentiel des oeuvres pédagogiques de Maria Montessori est publié en français chez Desclée de Brouwer.

  • En 1943, la grande pédagogue Maria Montessori (1870-1952) donne une série de conférences à New Delhi, en Inde : c'est l'occasion pour cette inlassable militante d'une éducation nouvelle, tout orientée vers l'éveil et le développement de l'enfant, d'expliciter avec brio son point de vue.
    Dans un monde déchiré, en plein conflit mondial, marqué par un effondrement des valeurs qui n'est pas parfois sans rappeler celui que nous connaissons aujourd'hui, elle propose une méthode permettant au tout petit de grandir et de trouver sa place. Pour Maria Montessori, il ne s'agit pas seulement d'un destin individuel, mais aussi de l'avenir du monde. Aujourd'hui, dans de nombreux pays, des écoles mettent en oeuvre sa démarche pédagogique et des milliers d'éducateurs s'inspirent de ses grandes intuitions.

  • Comment éduquer les enfants, instruire et construire leur liberté sans avoir d'eux une approche globale, en ignorant tout de leur environnement et de leur milieu de vie ? Comment vraiment les considérer comme des personnes humaines à part entière, avec leurs potentialités intellectuelles, corporelles, mais aussi ludiques et spirituelles ? Autant de questions que se posait déjà la grande pédagogue Maria Montessori (1870-1952) voici plus d'un siècle.

    Si le premier volume de la Pédagogie scientifique s'attache à décrire l'expérience fondatrice de la « Maison des enfants », le second approfondit davantage des thèmes chers à l'auteur autour de l'éducation élémentaire. Ainsi du rôle du corps et de la préparation des pédagogues, de l'ambiance dans la classe, de la place de l'attention et de la volonté, de l'imagination et de l'intelligence. Un apport majeur à la théorie éducative.

  • Ecrit à l'origine en espagnol et publié à Barcelone en 1934, ce livre fait partie des premiers écrits par Maria Montessori, après la Pédagogie scientifique notamment. Jamais traduit en français, il s'articule avec De l'enfant à l'adolescent. À sa manière, ce texte de l'auteur de L'enfant est une brillante approche des mathématiques fondées sur son travail pédagogique. Dès l'âge de 7-8 ans, l'enfant peut abordes des figures mathématiques complexes grâce à une méthode très originale. À en croire certains, cette méthode agrémentée de nombreux schémas en quadrichromie permet de transformer le cauchemar de l'apprentissage des mathématiques en activité ludique.

  • Un grand professeur, une scientifique, une féministe, une éducatrice, une militante pour la paix : Maria Montessori était la femme italienne la plus célèbre du monde intellectuel. Son travail pédagogique est encore largement étudié ; sa «méthode » est vivante et présente dans les écoles maternelles et primaires de différents pays.
    Femme de foi sincère et chaleureuse, Maria Montessori a été appréciée et louée par les papes Paul VI et le Pape Benoît XVI, bien qu'autour d'elle se soit constituée la «légende noire» d'une Montessori laïque, naturaliste, anti-chrétienne .
    Ce livre propose une relecture, à la lumière de la vérité historique et de l'historiographie, sa figure et son point de vue pédagogique, en présentant des oeuvres sur l'éducation religieuse, des textes inédits jusqu'à ce jour. De riches annexes documentaires jettent une lumière nouvelle sur la biographie de Montessori, au-delà de toute déformation ou légende.

  • Crescere i bambini nell'affetto, nella creatività, nella spontaneità: i capisaldi del metodo della celebre pedagogista diffuso in tutto il mondo. Un programma educativo basato sulla libertà che tenga conto delle esigenze e delle doti del singolo bambino, "padre dell'uomo".

  • Le peche originel et la liberte de l'enfant Nouv.

  • " N'élevons pas nos enfants pour le monde d'aujourd'hui.
    Ce monde n'existera plus lorsqu'ils seront grands. Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur : alors, apprenons-leur à s'adapter. " Près d'un siècle plus tard, comment ne pas souscrire à cette réflexion de Maria Montessori (1870-1952), pionnière de la pédagogie moderne ? Alors que nos sociétés connaissent des changements permanents, alors que les modèles d'autorité évoluent, l'exigence éducative apparaît plus que jamais comme une préoccupation majeure.
    Dans ce premier volume de la Pédagogie scientifique, publié pour la première fois en 1926, Maria Montessori évoque en particulier l'expérience fondatrice de la " Maison des enfants ", une pré-école établie en 1907 dans un quartier populaire de Rome. Elle y développe les grandes intuitions d'une pédagogie où la " préparation du milieu " est la clef d'une éducation, d'une culture réelle de la personne humaine depuis la naissance.

empty