Tallandier

  • PLUS HUMAINE QUE TANT DE ROMANS, PLUS PALPITANTE QUE LA MEILLEURE DES SÉRIES :
    C'EST L'HISTOIRE DE FRANCE.
    Le temps passé est un pays des merveilles. Laurent Joffrin a voulu retrouver ses émotions d'enfance, quand ses professeurs faisaient revivre Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Richelieu, Marie-Antoinette ou Mirabeau. Appuyé sur le travail des historiens, il fait resurgir le passé en usant des moyens de son métier, le journalisme. Il ne néglige pas les grands courants d'idées, les mouvements économiques et sociaux. Mais ils ne forment que le décor. Ce sont les personnages qui font la pièce : ce sont eux qu'il raconte.
    Et comme tous les romans, cette histoire a un sens. La France vit de ses racines, de son héritage. Mais elle vit surtout d'une adhésion aux préceptes inscrits au fronton de ses écoles et de ses mairies. Et parmi ces valeurs, il en est une qui a cheminé au fil des siècles et qui gouverne les autres. Ce principe, c'est la liberté. Cette histoire, donc, est aussi celle de la liberté.

  • « Cent jours de folie, cent jours d'héroïsme, cent jours d'audace, cent jours qui composent la tragédie la plus achevée de l'Histoire de France. » Le 9 mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan. Seul contre tous, il va reconquérir son trône avec seulement une poignée de soldats, pour le perdre à nouveau trois mois plus tard à Waterloo, écrivant le chapitre le plus romanesque de son épopée. « Pour reconstituer l'itinéraire de Napoléon jour après jour, heure par heure, j'ai choisi de raconter ces Cent-Jours comme un reporter embedded, qui aurait suivi l'empereur pas à pas de l'Île d'Elbe à la plaine de Waterloo. Grâce à une inépuisable bibliographie - réservoir de faits vérifiés, de scènes authentiques, de phrases historiques ou triviales - j'ai eu accès aux palais et aux états-majors, j'ai vécu les combats et les conciliabules, j'ai observé au plus près les faits et gestes des acteurs. Pour compléter ce travail, j'ai visité les lieux de l'action, du palais de Fontainebleau à l'Île d'Elbe, de l'Élysée à la ferme du Caillou, de la Belle-Alliance à l'Île d'Aix. Voici mon reportage. » Laurent Joffrin Laurent Joffrin, journaliste, écrivain, dirige le quotidien Libération. Né en 1952, diplômé de Sciences Po et du CFJ, il a écrit des essais politiques, des livres d'histoire et une série de trois romans sur l'époque napoléonienne.

empty