• Joseph Joffo Un sac de billes Traduit en 18 langues, Un sac de billes, livre d'une exceptionnelle qualité, est un des plus grands succès de librairie de ces dix dernières années.

    Un très beau livre, émouvant et fort...
    Alphonse Boudard.

    Ce livre qui est celui de la peur, de l'angoisse, de la souffrance aurait pu être aussi le livre de la haine, mais il est, en fin de compte, un cri d'espoir et d'amour.
    Bernard Clavel.

    Parmi les témoignages sans nombre consacrés aux temps maudits, celui-là est unique, par la nature de l'expérience, l'émotion, la gaieté, la douleur enfantine. Et conté de telle manière que l'aventure saisit, entraîne, porte le lecteur de page en page et jusqu'à la dernière ligne.
    Joseph Kessel.

    Une spontanéité, un humour, une tendresse, une émotion discrète qui en font un livre pas comme les autres.
    La Croix.

  • Paris, 1942. Franck, dix ans, vit à Montmartre avec sa mère, qu'il adore, et Simon, qu'il déteste.
    Simon qui n'est pas son père, Simon qui, croit-il, lui vole l'affection de sa mère. Simon qui se cache parce qu'il est juif.
    Mais le destin va les contraindre à faire alliance. Et des champs de courses de Paris aux maquis de Savoie, d'un orphelinat au camp de Drancy, ils devront affronter, ensemble, une série d'aventures toujours pittoresques, parfois tragiques.
    Entre Simon et l'enfant, entre l'adulte un peu voyou et le gamin trop vite grandi va naître d'abord une estime réciproque, puis une amitié plus forte que la guerre...
    Un roman émouvant et malicieux, frais et enjoué, où l'on retrouve toute la verve et la sincérité qui firent le succès de Un sac de billes.

  • Histoire d'une petite fille dont le violon, compagnon magique, va sauver la vie, Anna et son orchestre est aussi le récit haletant et multicolore d'une famille en cavale à travers l'Europe orientale... Celle de la Belle Époque, où les nuits de prince ne s'évanouissent au point du jour que pour renaître inlassablement, soir après soir, dans la fièvre et le tumulte, pour le seul plaisir de la fête.
    Anna et son orchestre a été choisi par les auditeurs de R.T.L. pour le « ler Prix R.T L. Grand Public ». Par Joseph Joffo, l'auteur du mémorable Sac de billes.

  •    Quelques années après la Libération, une jeune Allemande, Wanda Schomberg, arrive à Paris et se place comme fille au pair dans une famille juive de Montmartre, les Finkelstein. Un choix délibéré : elle espère pénétrer dans cette communauté, et connaître de près ces gens que les nazis destinaient à l'extermination.

       Assez vite des liens de confiance et d'amitié se tissent entre Wanda et les Finkelstein. Pourtant, Wanda disparaît de temps en temps, pour quelques jours, sans motif connu. Quel est le secret qui hante sa vie ?

       Sur des thèmes qui n'ont rien perdu de leur actualité, l'auteur du best-seller Un sac de billes - mais aussi de Tendre Été et d'Abraham Lévy, curé de campagne - mêle l'émotion au sourire, dans un récit où l'apprentissage de la fraternité humaine débouche sur une véritable conversion intérieure.

  •   Des millions de lecteurs ont été bouleversés par l'aventure de Jojo, qui en 1942 échangeait son étoile jaune contre un sac de billes, et quittait Paris avec son frère, fuyant les nazis. Mais Joseph Joffo n'avait pas raconté l'enfance de jojo et Maurice, avant la tempête.
      Les voici dans ce Montmartre d'avant-guerre, vadrouillant par les rues, vibrant aux chansons de Charles Trenet, rêvant d'Amérique. Du salon de coiffure paternel à la « maison de campagne» de Freinville, des premiers bonheurs du cinéma au premier chagrin d'amour, revit toute une enfance. Est-ce parce qu'on la lui a volée que joseph Joffo parvient à nous la restituer avec autant d'émotion, de gaieté, de justesseoe   On se berce, on sursaute au moment où la guerre est déclarée, mais on ne s'investit qu'avec, légèreté, sans prendre conscience de la gravité de l'instant. Ce livre est un film aux images jaunies que l'on sirote, un verre de grenadine à la main. Comme un enfant que l'on n'est plus.Olivier Mouton, La Libre Belgique.

  • Entre les jeux dans les faubourgs de montmartre, les vacances à freinville et le salon de coiffure, chez les joffo, on n'a pas le temps de s'ennuyer ! mais on a le temps de rêver et pour jojo ce sont des rêves d'amour, avec blanche, à broadway... le temps est à l'insouciance. mais la guerre se profile. un matin, anna coud une étoile jaune sur le tablier de ses fils.

  • Joseph Joffo Les Aventuriers des nouveaux mondes Le 14 novembre 1917, le corps expéditionnaire du général Allenby reprend Jaffa aux Turcs. Bientôt, les Britanniques se verront remettre les clefs de Jérusalem, délivrant ainsi la Palestine du joug ottoman.
    Le même jour, au terme d'un long périple, trois jeunes gens fous d'espoir embrassent le sol de la Terre promise : Andreï, le petit-fils d'un rabbin polonais, Sarah, la prostituée, et Mishka, le tavernier du quartier juif d'Odessa. Ensemble, ils ont fui la Russie où, bien qu'ils se soient battus aux côtés des bolcheviques, l'avenir s'est vite assombri pour ces rescapés des pogroms.
    Les trois jeunes gens s'enrôlent parmi les pionniers dans un kibboutz. Mais l'un d'eux choisira de tenter sa chance ailleurs, aux Etats-Unis, dans un nouveau monde, le New York de la Prohibition. De là, il pourra apporter une aide précieuse aux jeunes colonies.
    En prolongeant Le Cavalier de la Terre promise par ces Aventuriers des nouveaux mondes, c'est une véritable saga qu'édifie ce conteur hors pair qu'est Joseph Joffo. Sur deux terres d'asile, propices aux espoirs de conquêtes les plus fous, la Palestine et l'Amérique, en une période où l'Histoire reconstruit les frontières et les idéaux, se croisent et se répondent les destins exemplaires et attachants de ces aventuriers des nouveaux mondes.

  • Adolescent, Roman Wormus, fils du procureur juif de Gûttingen, a dû quitter avec sa famille la ville en proie à la fureur nazie.
    Commence pour lui une aventure qui le mène en Angleterre, où il invente pour la BBC les « black radios » destinées à la contre-propagande en Allemagne, puis, sur les pas des Alliés, à travers l'Europe jusqu'à Bergen-Belsen.
    De retour à Göttingen, il retrouve Ingrid, qu'il n'a pas cessé d'aimer, et se voit confier la « dénazification ». Comment juger et punir, réconcilier ses compatriotes, rendre l'espoir au pays, dans la dignité et l'équité ?
    En même temps qu'une passionnante fresque d'histoire, d'aventure, d'amour, l'auteur du best-seller mondial Un sac de billes nous offre ici une méditation bouleversante sur la mémoire et le pardon.

  • Premier roman... un coup d'éclat. Un Sac de billes fit de joseph Joffo un auteur mondialement connu. Un succès confirmé par ses autres romans : Anna et son orchestre, Baby-Foot, La Vieille Dame de Djerba.
    Emouvant et drôle, gai et étourdissant de vie, Tendre Été est un roman dans la lignée de Un Sac de billes.
    Alexandra a quinze ans. L'âge où l'on rêve encore d'être châtelaine, l'âge où l'on pense déjà à l'amour. En compagnie de Jean-Pierre, un adolescent sauvage et tendre, elle découvre la nature, la forêt, mais aussi l'aveuglement des adultes, lors de grandes vacances en pays de Loire.
    Alexandra n'oubliera jamais ce tendre été.

  • En débarquant, les Américains ont non seulement apporté la liberté, mais aussi le rêve. Et à quatorze ans, aucun rêve ne paraît irréalisable. Alors c'est l'heure pour Jo de voir grand ! Avec ses copains, il décide de partir à l'aventure à la découverte de l'Amérique. Mais la réalité le rattrape...

  • Baby-Foot est la suite d' Un sac de billes, le roman du petit Jo, devenu adolescent, dans le Paris et la France de la Libération. Une époque étrange pour un jeune garçon, où se mêlent la joie de la liberté retrouvée, le temps du marché noir et des trafics en tous genres, la découverte du Nouveau Monde et des Américains, l'anxiété d'avoir le certificat d'études à passer.
    Baby-Foot est un livre étourdissant de vie où se côtoient émotion, drôlerie, espièglerie et débrouillar-dise, un livre bien dans la lignée de ce succès mondial qu'est Un sac de billes.

    Un ton doux-amer, des dialogues vrais, le sens de la situation et de l'anecdote, de l'humour et de la tristesse, un « style » qui sonne juste. On aime sa mère, on se bagarre, on a quinze ans et on traîne en pensant aux filles dans des vêtements trop petits, et dans une ville trop grande.
    Gilles Lambert, Paris-Normandie.

  • Babt-foot

    Joseph Joffo

    • Lattes
    • 1 Mars 1979

    La suite de : Un sac de billes Voici enfin la suite du Sac de billes, le roman du petit Jo, devenu adolescent, dans le Paris et la France de la Libération. Une époque étrange pour un jeune garçon où se mêlent la joie de la liberté retrouvée, le temps du marché noir et des trafics en tous genres, la découverte du Nouveau Monde et des Américains, l'anxiété d'avoir le certificat d'études à passer. Baby-foot est un livre étourdissant de vie où se côtoient émotion, drôlerie, espièglerie et débrouillardise, un livre bien dans la lignée de ce succès mondial qu'est le Sac de billes.

  • La guerre à l'italienne

    Joseph Joffo

    • Rocher
    • 30 Janvier 2002

    Benjamin Parocki, fils d'Andreï Parocki, l'ancien hussard du tsar émigré en Palestine, et Jeremy Jackson, fils d'Alberto "Mishka" Jackson, l'ancien révolutionnaire russe émigré aux Etats-Unis, se retrouvent au premier plan des actions secrètes qui rapprocheront la Deuxième Guerre mondiale de son dénouement.
    De New York à Palerme, de Tel-Aviv à Naples, de Tunis à Londres, Joseph Joffo nous entraîne dans l'histoire exemplaire de deux adolescents qui font leur apprentissage d'hommes en se colletant à la grande et sanglante histoire de la guerre contre la "bête immonde" du nazisme. Actions d'éclat, menées souterraines, amours trahies sont le lot de cette poignée de jeunes gens, garçons et filles, qui se battent de toutes leurs forces pour que surgissent les conditions d'un Etat juif.
    Car ce roman d'apprentissage nous conte aussi la naissance d'une nation. Après Les Aventuriers des Nouveaux Mondes, qui décrivait l'acclimatation dans la douleur, sur la terre ingrate de Palestine, des émigrants fuyant les pogroms européens, La Guerre à l'italienne retrace la quête initiatique de la liberté d'être juif.

  • Paris, 1942. Franck ne supporte plus Simon, le compagnon juif de sa mère qui se cache chez eux. Mais le destin va changer la mise. L'odyssée, parfois cocasse, souvent tragique, d'un homme et d'un enfant dans la France occupée.

  • Le partage

    Joseph Joffo

    • Rocher
    • 17 Novembre 2005

    La culture juive est omniprésente dans cet ouvrage, à la fois chronique familiale et roman d'aventures, consacré aux tribulations de deux familles juives d'Europe centrale, les Jackson et les Parocki. Nous sommes à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et les groupes sionistes les plus divers rêvent d'en découdre avec les Anglais, dont la tutelle sur la Palestine est de plus en plus mal supportée. On suit, tout au long de l'ouvrage, l'évolution des rapports politiques entre les Juifs établis sur cette Terre sainte entre toutes et les les autorités britanniques, ainsi qu'avec les Arabes, tant ceux de Palestine que ceux des pays environnants. Dans des pages magistrales, l'auteur décrit le vote de l'ONU et les dessous anecdotiques qui décidèrent du partage du mandat britannique et donna naissance à l'Etat d'Israël. Aussi tout le roman est-il construit comme un crescendo, tous les éléments s'imbriquant successivement pour aboutir à cette apothéose, la création d'un foyer national juif indépendant, promis par la Grande-Bretagne dès 1917.
    Mais, autant que cela, plus que cela, ce livre est aussi un compte rendu de la vie de deux familles, du double mariage qui unira leurs quatre enfants, des différences culturelles entre Juifs "américanisés" et Juifs conservant, sur les rivages de la Méditerranée, les traditions du Yiddishkand de la Mitteleuropa. Le lecteur sera ainsi convié à voyager de Paris à Tel-Aviv de New York à Jérusalem, de Marseille au Havre, le tout dans la période de l'immédiat après Seconde Guerre mondiale. Une période d'espoir après la libération du joug nazi, et les débuts de la reconstruction. Un grand roman aussi interessant et informatif sur le plan historique qu'attachant par ses personnages.

  • La vie d'un curé de campagne aujourd'hui, chacun le sait, n'est pas toujours facile. Mais quand on arrive avec sa 2 CV et son bréviaire dans un bourg provençal, et que l'on s'appelle Abraham Lévy, c'est encore autre chose. Parce que des juifs, à Combejalade, on n'en a pas vu souvent. Surtout des juifs curés. Et l'abbé Lévy aura fort à faire pour apprivoiser un certain nombre de ses paroissiens.
    Avec un enjouement qui n'exclut pas la gravité, l'auteur d'Un sac de billes pose ici des questions qui lui tiennent à coeur : comment unir les hommes par-delà les différences, les cultures, les préjugés ? Comment une communauté peut-elle apprendre l'amitié et la tolérance ?

  • Voici l'histoire d'Andréi Parocki, né d'un couple impossible dans un pays impossible : la Pologne du début de notre siècle.
    Au coeur d'un monde ébranlé par l'effondrement des Empires et le jaillissement des idées nouvelles, il choisit la lutte révolutionnaire et la guerre. Tour à tour agitateur, bagnard, proscrit, soldat de fortune, vivant intensément l'amour et bravant ouvertement la mort, ce " cavalier de l'espoir ", trouvera enfin, en Israël, son identité et le sens de sa vie.
    L'auteur de l'inoubliable Sac de billes nous transporte de l'Empire des tsars à la Terre promise, dans des pages bruissantes des tumultes du siècle.

  • La vieille dame de Djerba

    Joseph Joffo

    • Lattes
    • 19 Avril 1979

    Lorsque Joseph Joffo rencontra la vieille dame de Djerba, elle lui dit s'appeler Liza. Et il l'écouta...
    Il l'écouta lui raconter ses multiples vies depuis la nuit des temps, l'histoire du rebbé Avram et celle de lenkélé le marchand d'étoffes, celle du roi qui voulait la mort des oiseaux et celle de Sabine qui aimait un pingouin..., etc.
    Ces récits, frais et tendres, drôles et boulversants, nous racontent, au fond, l'histoire de l'humanité et sont un hymne à la performence du bien sur le mal, et, comme dans la tradition juive dont ils sont inspirés, un pari sur l'avenir de l'homme. C'est sans doute, le meilleur livre de Joseph Joffo, depuis UN SAC DE BILLES, qui l'a rendu mondialement célèbre.

empty