• Rome, 59 av. J.-C.
    La vie de Titus Flaminius bascule le jour où sa mère est assassinée. Le jeune homme, avocat, jure de retrouver le coupable. Le voilà qui sillonne la ville, de la Regia où réside le consul César, jusqu'au mystérieux quartier de Subure. Son enquête le conduit à Licinia, une des vestales gardiennes du feu sacré, dont la rare beauté ne laisse pas Titus indifférent. Mais l'amour est interdit à ces prêtresses, sous peine de mort.

  • Au Ier siècle après JC, la puissance de Rome domine le monde, même si, de Caligula à Néron, la cour impériale est livrée au crime et à la débauche. Tandis que le jeune Titus tente de survivre au milieu des intrigues, à Jérusalem, une princesse juive, Bérénice, fait l'apprentissage de la politique.


    Quelques années plus tard, en Palestine, sur cette terre de violence et de mysticisme, la rencontre entre le jeune général romain venu mater une révolte et la belle ambitieuse vouée à la gloire de son peuple est bouleversante. Mais tout peut-il s'effacer devant l'amour oe Le roman de Jean-François Nahmias nous fait revivre le sanglant affrontement de Rome contre Jérusalem, à travers la brûlante passion d'un couple magique dont le nom a traversé les siècles.


    Jean-François Nahmias est l'auteur de plusieurs romans historiques consacrés au Moyen Age :L'Enfant de la Toussaint (1994), La Nuit mérovingienne (1995), L'Illusion cathare (1997, prix Jeand'heurs du roman historique).

  • 70 ap. J.-C. Titus vient de conquérir Jérusalem la rebelle. À son retour de Palestine, le général victorieux reçoit les honneurs du triomphe. La prophétie de Jérusalem va s'accomplir : héritier désigné de l'empereur Vespasien son père, Titus se prépare à devenir le maître du monde. Bérénice, dont il est éperdument amoureux, l'a rejoint à Rome. Il lui en a fait le serment, la fille du roi Hérode sera la nouvelle impératrice : " Tu auras l'empire, les baisers et les nuits. " D'un côté, il y a l'amour de Titus et l'amitié de Vespasien, de l'autre, les jalousies, les intrigues de palais, et surtout la haine grandissante du peuple de Rome, hostile à cette étrangère représentante d'un peuple vaincu, ambitieuse, hautaine, ensorceleuse telle Cléopâtre, dont le souvenir marque encore les esprits. Titus devra-t-il choisir entre son bonheur et l'amour de son peuple oe À travers la brûlante passion de ce couple mythique se joue le destin de Rome.


    Jean-François Nahmias est l'auteur de plusieurs romans historiques : L'Enfant de la Toussaint (1994), La Nuit mérovingienne (1995), L'Illusion cathare (1997, prix Jeand'heurs du roman historique), et La Prophétie de Jérusalem (2000, Éditions 1).


    Couverture : studio Favre et Lhaïk.

    Illustration : toile de Federico Maldarelli (La Pompéienne - 1871).

    Rome - Galerie d'Art moderne

  • En rupture avec sa famille bourgeoise, Frédéric débarque en 1865 dans le Paris brillant et effervescent du Second Empire, mais ce n'est pas pour faire fortune. À dix-huit ans, sans un sou et sans relations, il ne connaît rien de la vie. La volage Bouton d'or et un oncle franc-maçon vont se charger de son éducation amoureuse et intellectuelle juste au moment où la montée en puissance de la Prusse précipite la France vers un conflit désastreux. Dans une capitale assiégée où la fête s'éteint soudainement pour laisser place au froid, à la peur et à la faim, Frédéric, enflammé par les idées révolutionnaires, découvre sur les barricades de la Commune la fraternité, mais aussi la haine : devenu chef des services du contre-espionnage, il est poursuivi par la rancune de la redoutable « Veuve noire », proche de l'impératrice, qui n'a d'autre idée que de l'éliminer.

    Jean-François Nahmias nous entraîne au coeur d'une fresque passionnante pour décrire, en fin connaisseur des coulisses de l'Histoire, ce Paris qui souffre tout en refusant la défaite. Et nous faire découvrir, à travers l'engagement des francs-maçons, un pan totalement méconnu de la Commune.

  • Mars 54 av. J.-C. Titus Flaminius, le célèbre avocat romain, se lance dans la politique sur les instances de César qui veut en faire son gendre. Il a l'intention pour cela d'adopter Simplicia, la fille d'un de ses officiers mort héroïquement, et de l'offrir en mariage à Titus. C'est à la réception de Crassus, l'homme le plus riche de Rome, que la jeune femme lui est présentée. Intimidée, cette dernière s'isole, et Titus la voit s'entretenir avec le maître des lieux. Quand il la retrouve, elle est très inquiète, mais refuse d'en donner la raison. Hélas, arrivée au domicile de Titus, Simplicia est assassinée. Titus trouve auprès d'elle une étoffe inconnue, d'une douceur insolite... Quelque temps après, il est lui-même victime d'une agression. Persuadé que les deux affaires sont liées, Titus mène une double enquête. Pour cela, il rejoint, en Mésopotamie, les troupes romaines en lutte contre les Parthes, le seul peuple qui semble connaître la route secrète de la soie...

  • Titus Flaminius, un jeune avocat, voit son existence basculer le jour où sa mère est assassinée. Dans la Rome du Ier siècle avant Jésus-Christ où il n'existe pas de police criminelle, il doit mener lui-même l'enquête. De la Regia où réside le consul César aux miséreux quartiers de Subure, son parcours tumultueux le conduit à Licinia, une des vestales gardiennes du feu sacré. Bien qu'il sache que l'amour est interdit à ces prêtresses sous peine de mort, Titus se laisse troubler par sa rare beauté... La Fontaine aux vestales est plus qu'un simple roman historique. Grâce à une connaissance exceptionnelle de l'histoire latine, Jean-François Nahmias fait vivre Rome et ses grands personnages au fil d'un récit d'aventures palpitant.

  • 36 histoires de meurtrières à travers les siècles et les pays, de l'impératrice Messaline à Mary Bell en passant par la comtesse Erzebeth Bathory et Germaine Leloy.

  • Un panorama des grandes trahisons au fil de l'histoire : l'affaire Dreyfus, le marquis de Cinq-Mars prêt à sacrifier Louis XIII et Richelieu pour sa gloire personnelle, les citoyens des pays de l'Est lorsqu'ils ont découvert qu'ils étaient dénoncés par leurs proches, etc.

  • Depuis que Pâris a enlevé la belle Hélène, déclenchant la guerre de Troie, les rapts n'ont jamais cessé. Crapuleux, politiques, amoureux, scandaleux, les enlèvements racontés ici appartiennent à tous les genres, et dans tous, le suspense est au rendez-vous.

  • Partir à la rencontre des mafias et des sectes, c'est s'embarquer pour un voyage terrifiant.
    Insoupçonnables mais omniprésentes, les mafias étendent leurs tentacules à la manière des pieuvres et font fortune par le crime. Quant aux adeptes des sectes, manipulés et soumis à un processus de dépersonnalisation implacable, ils sont à la merci de leur gourou. L'organisation d'Aum, les Thugs, Pablo Escobar... la réalité dépasse souvent l'entendement. Parfois, des hommes et des femmes osent résister avec courage.
    Leur combat semblé perdu d'avance, mais heureusement, l'issue n'est pas toujours dramatique.

  • Gilles de Rais, Charlotte Corday, Jack l'Éventreur, Mata Hari, Raspoutine, le train Glasgow-Londres... Pierre Bellemare nous convie à un extraordinaire voyage dans l'histoire criminelle de tous les temps.

    Les noms, les héros sont connus, mais tout le talent du plus populaire des conteurs français est de donner au lecteur l'impression qu'il les découvre pour la première fois.

    Trente histoires incroyables, haletantes comme des récits policiers, dont les héros inoubliables sont les plus étonnants criminels que la terre ait portés. Pour ce livre, Pierre Bellemare a été assisté de Jean-François Nahmias, auteur de plusieurs romans historiques.

  • « La vengeance est un ressentiment qui vient de la nuit des temps. Il peut prendre de multiples formes et aller jusqu'à l'hécatombe. La haine éternelle, souvent cousine de la vengeance, provoque des vendettas dont les acteurs ne connaissent même plus les raisons qui les font se tuer les uns les autres. Contrairement au précepte oeil pour oeil, dent pour dent, ce sentiment nous fait lentement distiller un venin destiné à tuer à petit feu celui ou celle qui nous a fait du mal. Avec Jean-François Nahmias, nous avons constaté que les femmes apportent un raffinement particulier à se venger des hommes qui les ont tourmentées. Même si ce sentiment ne nous paraît pas respectable, nous sommes parfois tentés de comprendre ce qui a poussé un individu à accomplir une machination qui lui semblait juste. De l'Egypte ancienne en passant par le haut Moyen Age, des plus grands princes aux hommes les plus ordinaires, ce livre présente 40 vengeances qui, la plupart du temps, ont conduit leurs auteurs à leur propre mort. »

  • Le plus souvent, on était parti rempli d'optimisme, parce que c'était les vacances, parce qu'on allait voir la famille ou les amis, parce qu'on avait des affaires en vue et des projets plein la tête. On avait pris avec insouciance la diligence, la voiture, le métro, le bus, le bateau ou l'avion. Comment se serait-on douté qu'on était en route vers la mort ? Quand cette dernière frappe dans les transports, c'est là qu'elle est la plus brutale et la plus inattendue. La main d'un meurtrier, un accident, une tempête, un attentat, un détournement, une attaque de bandits et tout s'arrête. On trouvera ici 42 récits, tous plus angoissants les uns que les autres !

  • Traîtres, félons, indics, agents doubles voire triples, amants maléfiques, la trahison a pris mille visages au cours de l'histoire.
    Ces personnages complexes au destin souvent dramatique nous ont toujours fascinés alors que leurs motivations nous intriguent. Elles sont pourtant simples. C'est l'argent, comme pour Dalila qui causa la perte de Samson ou le commandant Esterhazy, le véritable traître de l'Affaire Dreyfus. Mais aussi l'idéologie, comme pour Pierre Laval, qui souhaitait la victoire du IIIe Reich, ou Kim Philby, la plus célèbre taupe soviétique de la guerre froide ; l'ambition, comme chez le marquis de Cinq-Mars, prêt à sacrifier à ses rêves de gloire le roi Louis XIII et le cardinal de Richelieu, ses bienfaiteurs.
    Sans oublier la jalousie qui incita Linda Tripp à piéger Monica Lewinsky et faillit causer la perte de Bill Clinton ou la passion amoureuse qui amena de nombreux anonymes à commettre le pire, tels Violetta et Marcello, les amants de Bergame, qui tentèrent d'assassiner leurs conjoints d'une bien terrible manière.
    À travers trente-six destins étonnants, Pierre Bellemare et Jean-François Nahmias nous entraînent dans un édifiant voyage au coeur des zones les plus obscures de l'âme humaine.

  • Le plus souvent, tout avait bien commencé... On était parti rempli d'optimisme, parce que c'était les vacances, parce qu'on allait voir la famille ou les amis, parce qu'on avait des affaires en vue et des projets plein la tête. On avait pris avec insouciance la diligence, l'auto, le métro, l'autobus, le bateau ou l'avion. Comment se serait-on douté qu'on était en route vers la mort ? Quand la mort frappe dans les transports, c'est là qu'elle est la plus brutale et la plus inattendue. La main d'un meurtrier, un accident, une tempête, un attentat, un détournement, une attaque de bandits et tout s'arrête. La voiture s'écrase, le bateau coule, l'avion explose, le cauchemar succède à la quiétude. On trouvera ici 42 récits, tous plus angoissants les uns que les autres, comme l'invraisemblable histoire du pirate de l'air qui pleurait, l'horrible fin des 48 clandestins chinois asphyxiés dans un camion de légumes, le tueur fou du métro de New York, le meurtre raciste du Bordeaux-Vintimille qui a inspiré le film Train d'enfer ou encore le naufrage du Wilhelm Gustloff, la plus grande tragédie maritime de l'histoire, qui fit plus de 9 000 morts.

    Ouvrir ce livre n'est pas toujours facile. C'est s'embarquer pour la plus terrible des aventures. C'est assister à ce qui fut, pour tous ces malheureux et malheureuses, le dernier voyage.

  • Sommes-nous maîtres de notre destin ? Subissons-nous, impuissants, une fatalité incontournable ? C'est autour de ces questions éternellement sans réponse que Bellemare a choisi de s'interroger. Tout au long de ces 75 nouveaux récits haletants et émouvants, il a voulu montrer comment, dans certaines circonstances, des enchaînements de raisons et de déraisons ont pu conduire au pire des hommes et des femmes de tous pays et de toutes conditions.
    A travers leurs histoires au dénouement tragique, l'engrenage du mal, voulu ou subi, paraît inexorable. Ainsi, poussée par un sentiment d'injustice, Myrna, l'employée de supermarché, deviendra la meurtrière de toute sa famille, ce qui lui vaudra de finir sur la chaise électrique ; la folle passion d'un père pour son bébé fera de lui un kidnappeur et un hors-la-loi ; Volker Braun sera conduit au désespoir, déchiré entre deux femmes, deux vies et huit enfants.
    Chez ces êtres perdus, il y a sans doute une petite parcelle de chacun de nous. En nous décrivant les mille et un rouages du mal qui les a rongés, menés aux pires extrémités, puis à l'issue fatale, Pierre Bellemare et ses habituels complices tentent, à leur façon, de nous en préserver.

  • Arnaud d'Aubrac, à vingt-cinq ans, embarque pour le plus fabuleux des voyages : l'Orient. Mais il part le coeur lourd. Pour expier quelle faute ? Pour fuir quel secret ?
    Fiorelle, follement aimée d'Arnaud, possède la réponse. Mais il est peut-être trop tard : là-bas, à Jérusalem, Baudouin, le roi lépreux, se meurt. Sous son règne, le pays a retrouvé le calme : en 1180, Baudouin a fait la paix avec Saladin, chef spirituel et militaire du monde arabe. A la mort de Baudouin, le sang coule de nouveau en terre saint.
    Bientôt, seule Jérusalem demeure eux mains des Chrétiens. Pour la défendre, il ne reste que trois chevaliers, trois fous de Dieu abandonnées de tous... Parmi eux : Arnaud.
    /> De l'autre côté de la Méditerranée, Fiorella traverse lentement, trop lentement, la France, puis l'Italie...Rejoindra-t-elle Arnaud à temps, alors que déjà les boulets enfoncent les portes de Jérusalem ?

  • Les soixante personnes dont Pierre Bellemare a sélectionné les récits sont bien placées pour témoigner.
    Toutes ont vécu, au péril de leur vie ou de celle de leurs proches, des événements dramatiques au cours de journées d'enfer qui auraient pu très mal se terminer. Certaines se sont montrées exemplaires par leur courage. D'autres ont fait preuve d'un admirable sens du sacrifice ou d'une volonté incroyable. Mais toutes, sans exception, ont découvert en elles des ressources qu'elles ne soupçonnaient pas.
    Ainsi, cet infirmier qui, seul en pleine montagne, a trouvé la force inouïe de s'amputer lui-même, alors que sa jambe était prise sous un rocher. Et ce policier qui, par sa présence d'esprit, a sauvé un homme rendu muet par une attaque cérébrale en communiquant avec lui grâce au morse, ou cet enfant qui a survécu après être resté plongé dans l'eau glacée pendant plus d'une demi-heure... Des expériences inimaginables comme le sont toutes les autres histoires d'enlèvements, de prises d'otage, d'avions en perdition ou d'agressions dont les victimes apportent ici leurs témoignages authentiques.
    Autant d'histoires qui montrent que, face aux épreuves en apparence insurmontables, nous pouvons puiser au fond de nous-mêmes des forces insoupçonnées pour aller au-delà de ce qu'on croirait possible.

empty