• La biographie complète du nouveau président des États-Unis.
    Le matin de l'élection, Joe Biden inscrit sur le mur de sa maison natale à Scranton, en Pennsylvanie : « De cette demeure jusqu'à la Maison Blanche, par la grâce de Dieu, 3 novembre 2020 », avant de signer. Cinq jours plus tard, tout juste déclaré vainqueur, son premier acte public est d'aller se recueillir sur la tombe de son fils Beau, décédé d'un cancer.
    Le 46e président des États-Unis n'oublie ni ses racines ni les épreuves qui ont émaillé sa vie et trempé son caractère. C'est son État de Pennsylvanie, son État d'origine, qui lui a donné la victoire - sur le fil. Enfant, il jouait des poings dans les rues de Scranton ; son caractère offensif lui a permis de résister à un Donald Trump déchaîné. Ayant rappelé cent fois les souffrances de sa vie, les Américains ont compris qu'il saurait les aider à traverser la pandémie.
    Cette biographie retrace tout l'itinéraire de Biden. Elle évoque les dernières semaines de campagne. Le contraste entre la stratégie discrète d'un Biden et les meetings tonitruants de Trump. La folle nuit de l'élection, qui durera quatre jours. Elle liste aussi les défis qui attendent le président élu, avec un pays plus divisé que jamais face aux crises sanitaire et économique.
    Sera-t-il à la hauteur ? À 77 ans, aura-t-il l'énergie pour sortir son pays de ce mauvais pas ? L'Amérique peut en tout cas compter sur son courage, son habileté et sa compassion : autant de qualités acquises sur le long chemin qui l'a mené de Scranton à la Maison Blanche.

  • Comme la tortue de la fable, Joe Biden a fini par supplanter tous ses concurrents lors de la primaire démocrate. Nonchalant, gaffeur, il a amorcé un spectaculaire redressement lors du Super Tuesday du 3 mars 2020. Au terme d'une campagne fantôme, marquée par la pandémie, il affrontera donc Donald Trump, qui ne le désigne que par « Sleepy Joe », à la présidentielle de novembre. L'enquête de Jean-Bernard Cadier retrace le parcours de Joe Biden, de son enfance typique de l'Amérique d'avant, en Pennsylvanie, jusqu'à ses huit années de vice-présidence dans l'ombre de Barack Obama. Une vie ponctuée de drames (la mort de sa femme et de sa fille dans un accident de voiture, celle de son fils aîné emporté par le cancer), de casseroles (le vote de la guerre en Irak, ses tergiversations sur la question raciale) et de scandales - les affaires de son fils Hunter en Ukraine. À 77 ans, Joe Biden se dit prêt à rejoindre une dernière fois la Maison Blanche, persuadé que son âge est un atout pour apaiser une Amérique traumatisée par le chaos de l'ère Trump. Et, à défaut de l'enthousiasmer, la rassurer. Le voici au pied du mur...

  • Trump, le vrai bilan.

    Il l'a dit publiquement : Donald Trump aime le chaos. Autant dire qu'il est comblé : jamais, depuis que ce pays existe, les institutions américaines n'ont connu une telle confusion et la présidence un tel désordre. Jamais les portes n'ont autant claqué à la Maison Blanche.
    Jamais un président n'aura autant été critiqué dans son pays comme à l'étranger. Il prend manifestement un malin plaisir à user de ses tweets comme de décharges électriques destinées à secouer un corps médiatico-politique qu'il déteste. Et c'est désormais réciproque.
    Comme avant lui l'empereur Néron, Donald Trump semble être atteint par une folie des grandeurs et une paranoïa qui conduisent certains à s'interroger sérieusement sur sa santé mentale.
    Et pourtant ! Trump n'a pas connu que des échecs. L'économie américaine n'a jamais été aussi florissante. Sa base électorale lui reste fidèle. Et même ce parti républicain, qu'il a pris à la hussarde pendant les primaires, continue de faire bloc autour de lui. Quant à ces méthodes peu orthodoxes dans les relations internationales, elles pourraient, contre toute attente, faire évoluer certains conflits, dont l'épineux dossier nord-coréen. Et si la méthode Trump, qui consiste à tout bousculer, avait du bon ?
    À travers une enquête au plus près des acteurs de cette surprenante politique, l'auteur démontre que le système américain sert pour l'instant l'ego d'un seul homme. Un homme à la folle ambition mais sans boussole, dont les idées politiques tiennent sur un Post-it. Le découragement de ses collaborateurs à la Maison Blanche, de ses soutiens au Congrès, et de ses alliés dans le monde, sont ici relatés par l'auteur, mois par mois, crise par crise, tweet par tweet.

empty