• Perfidia

    James Ellroy

    Los Angeles, veille de Pearl Harbour : la découverte des cadavres d'une famille d'origine japonaise, les Watanabe, incite le LAPD à fabriquer un coupable pour se débarrasser du problème. Dudley Smith, l'inoubliable "méchant" du Quatuor de Los Angeles, est sur l'affaire. Une affaire qui s'annonce lucrative, tant l'hystérie du climat de guerre se prête aux machinations au détriment des citoyens américains d'origine japonaise. L'un d'entre eux, Hideo Ashida, de la police scientifique, est une personnalité subtile et tiraillée par les sentiments troubles qu'il éprouve à l'égard de Dudley. De son côté, William Parker, jeune officier de police alcoolique, est décidé à anticiper le combat anticommuniste qui se profile. Pour cela, il lui faut une taupe, un agent provocateur. Ce sera Kay Lake, héroïne du Dahlia noir, brillante et téméraire. qui entretient des relations compliquées avec un flic ambigu : Lee Blanchard. Tous ces personnages, engloutis dans l'affaire Watanabe, se laissent entraîner dans une mortelle partie d'échecs.

    James Ellroy entreprend, cinq ans après Underworld USA, son projet le plus ambitieux : un nouveau Quatuor de Los Angeles, qui formera un extraordinaire prélude au mythique Dahlia noir.

  • Le dahlia noir

    James Ellroy

    Le 15 janvier 1947, dans un terrain vague de Los Angeles, est découvert le corps nu et mutilé, sectionné en deux au niveau de la taille, d'une jeune fille de vingt-deux ans : Betty Short, surnommée le Dahlia Noir, par un reporter, à cause de son penchant à se vêtir totalement en noir. Le meurtre est resté l'une des énigmes les plus célèbres des annales du crime en Amérique.

  • Il est psychiatre, manipule les solitaires et les faibles. C'est la nuit qu'il exerce son pouvoir maléfique. Plus il soutire d'informations à ses malades, plus sa puissance s'accroît. Jusqu'au jour où ce voyageur de la nuit croise le chemin du sergent Lloyd Hopkins. «Après Lune sanglante, A cause de la nui»t est le second épisode de la saga de Lloyd Hopkins. Les romans d'Ellroy nous emmènent sur les chemins dévoyés de la drogue et de la folie, dans les sphères troubles de l'intelligence pervertie. "Baignés d'une lumière étrange, ils ont la beauté inquiétante d'une nouvelle arme" (Gilles Berton, «Play Boy»). "Pour une fois, il n'est pas exagéré de parler d'un sens du suspense qui secoue les tripes, car tout est maîtrise, toute la sensibilité de l'auteur est au service de cette infernale histoire." (Jacques Mondoloni, «Le Provençal»)

  • Trois flics dans le Los Angeles des années cinquante... Ed Exley veut la gloire. Hanté par la réussite de son "incorruptible" de père, il est prêt à payer n'importe quel prix pour parvenir à l'éclipser. Bud White a vu son père tuer sa mère. Aujourd'hui, il est devenu un bloc de fureur, une bombe à retardement portant un insigne. "Poubelle" Jack Vincennes terrorise les stars de cinéma pour le compte d'un magazine à scandales. Un secret enfoui dans sa mémoire le ronge. Il fera tout pour ne pas le laisser remonter à la surface. Trois flics pris dans un tourbillon, un cauchemar qui teste leur loyauté et leur courage, un cauchemar d'où toute pitié est exclue et qui ne permet à personne de survivre. L.A. Confidential est un roman noir épique. Après Le Dahlia Noir et Le Grand Nulle Part, L.A. Confidential est le troisième volet du "Quatuor de Los Angeles".

  • Depuis que sa femme et ses filles l'ont quitté, le sergent Lloyd Hopkins est seul. Seul contre ses anciens collègues qui veulent le forcer à prendre une retraite anticipée ; seul contre les braqueurs de banque, tueurs de flics ; contre les nouveaux chrétiens ; contre les tarés, les macs, les fêlés et les obsédés du cul. Hopkins est seul contre lui-même et sa propre folie. Il est prêt au sacrifice. Après «Lune sanglante» et« A cause de la nuit», voici «La Colline aux suicidés», nouvelle descente aux enfers du sergent Lloyd Hopkins. ... En toile de fond, Los Angeles superbe et putride : la ville de tous les vices. "Camés, voleurs, pornographes tissent un réseau où se meuvent à leur aise prostituées et souteneurs, receleurs et voleurs." (Michel Renaud, «Le Dauphiné Libéré»)

  • Lune sanglante

    James Ellroy

    Un flic aussi fou que le tueur qu'il traque : le roman qui a marqué l'entrée fracassante d'Ellroy en France. Jeune lycéen exalté et amoureux de Kathleen la reine du lycée, Theodore J. Verplank tombe dans un piège tendu par deux de ses camarades : il est victime d'un viol qui le traumatisera à jamais. Vingt ans plus tard, il est devenu photographe, mais aussi tueur en série. Chaque meurtre est marqué par l'envoi d'un cadeau à Kathleen. Le sergent Lloyd Hopkins du LAPD, flic redoutablement intelligent et épris de justice jusqu'à la névrose, ne croit pas aux suicides. «Lune sanglante» est le premier volume de la trilogie Lloyd Hopkins.  "Un des plus remarquables romans noirs de la décennie, par sa préoccupation intellectuelle élevée, son écriture savante et, pour le dire balistiquement, son épouvantable puissance d'arrêt." (Jean-Patrick Manchette, «Libération»)

  • Le deuxième volet du nouveau Quatuor de Los Angeles ! Janvier 1942 : Los Angeles est encore sous le choc de l'attaque de Pearl Harbour, les Américains d'origine japonaise sont massivement arrêtés, des pluies torrentielles s'abattent sur la ville, et un corps est découvert dans Griffith Park à la faveur d'un glissement de terrain.

  • Le Grand Nulle Part commence la nuit du premier de l'an 1950 et met en scène trois destins parallèles de policiers. L'inspecteur adjoint Danny Upshaw enquête sur une série de meurtres sexuels avec mutilations. Le lieutenant de la criminelle, Mal Considine, accepte de servir l'ambition d'un aspirant procureur en participant à un dossier sur l'influence communiste à Hollywood. Buzz Meeks, homme de main, ex-flic des narcotiques et pourvoyeur de chair fraîche pour Howard Hughes, se joint à la lutte contre la menace rouge pour l'argent et le pouvoir. Sans le savoir, les trois hommes ont acheté un billet pour l'enfer. Ellroy s'est imposé tout simplement comme l'un des grands de la littérature américaine contemporaine, un écrivain tragique, un écrivain de l'excès, l'écrivain d'une ville et d'un temps perdu à l'ombre des jeunes femmes assassinées... (Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur). Le Grand Nulle Part est un livre sublime et fou, indispensable. (Paul-Louis Thirard, Rouge)

  • White jazz

    James Ellroy

    Los Angeles, fin des années cinquante. Ed Exley cherche à éliminer de la course aux élections municipales, Morton Diskant, opposé à l'éviction des Mexicains habitant Chavez Ravine. Des fourrures ont été volées dans un entrepôt pour un montant de deux millions de dollars. Dudley Smith est chargé de l'affaire. Un cambriolage se produit chez les Kafesjian, trafiquants de drogue, propriétaires de laveries et indicateurs privilégiés de la brigade des stupéfiants. Un tueur de clochards, le feu follet fou, rôde dans la ville. Le lieutenant Dave Klein, du LAPD, passe d'une affaire à l'autre. Bien des années après, il se souvient. Je suis vieux, j'ai peur d'oublier. J'ai tué, j'ai trahi, j'ai moissonné l'horreur. Je veux sombrer avec la musique. White jazz est la conclusion fracassante du Quatuor de Los Angeles, dont les trois premiers volets sont Le dahlia noir, Le Grand Nulle Part et L.A. Confidential.

  • Thriller explosif, dont les protagonistes sont John et Robert Kennedy, J.Edgar Hoover, Howard Hughes et Fidel Castro, American Tabloid est le premier volet de la trilogie Underworld USA.

  • Dallas, novembre 63. Le coeur du rêve américain explose. Un jeune flic arrive de Las Vegas avec 6 000 dollars en liquide et un sale boulot à exécuter. Il ne sait pas qu'il va faire partie du complot visant à étouffer la vérité sur l'assassinat de Kennedy. Il s'appelle Wayne Tedrow. Cinq années dans les coulisses de la politique vont le conduire de Dallas au Vietnam, en passant par le sud des États-Unis. Cinq années avec J. Edgar Hoover, Howard Hughes, la Mafia et le Ku Klux Klan.
     American Death Trip est la suite d'American Tabloïd et le second volet de la trilogie Underworld USA. Le cauchemar américain nourri des coïncidences de l'Histoire, les années 60 passées au crible par ElIroy.
    Un roman épique, implacable, fulgurant. Un chef-d'oeuvre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Underworld USA

    James Ellroy

    Eté 1968. Martin Luther King et Robert Kennedy ont été les victimes de conspirations meurtrières. La Convention démocrate de Chicago est sabotée par des spécialistes en coups fourrés. Howard Hughes s'est fait escroquer dans le rachat des casinos de Las Vegas par la mafia. Les militants noirs se préparent à l'insurrection dans les quartiers sud de Los Angeles et le FBI utilise tous les moyens pour les détruire.
    A la croisée de ces événements, le destin a placé trois hommes : Dwight Holly, l'exécuteur des basses oeuvres de J. Edgar Hoover, Wayne Tedrow, ancien flic et trafiquant d'héroïne, et Don Crutuchfield, jeune détective obsédé par les femmes. Leurs vies s'entrechoquent sur la piste de Joan Rosen Klein, la " Déesse rouge ", et ils paieront tous trois " un tribut élevé et cruel à l'Histoire en marche ".

  • Il existe une dynamique dans la mise en oeuvre de l'horreur : servez-la garnie d'hyperboles fleuries, et la distance s'installe même si la terreur est présente, puis branchez tous les feux du cliché littéraire ou figuratif, et vous ferez naître un sentiment de gratitude parce que le cauchemar prendra fin, un cauchemar au premier abord trop horrible pour être vrai. Je n'obéirai pas à cette dynamique, je ne vous laisserai pas me prendre en pitié.... Je mérite crainte et respect pour être demeuré inviolé jusqu'au bout du voyage que je vais décrire, et puisque la force de mon cauchemar interdit qu'il prenne fin, vous me les offrirez. Ainsi parle Martin Michael Plunkett, âgé de 35 ans, coupable de plusieurs dizaines de meurtres sexuels couvrant tout le territoire des États-Unis sur une période de dix ans. Avec Un tueur sur la route, James Ellroy s'est attaché à faire le portrait, de l'intérieur, d'un serial killer.

  • Deux enquêtes de James Ellroy sur deux faits divers marquants de l'après-guerre à Los Angeles et à New York, dans la plus pure tradition du "true crime" américain. L'un des textes revisite la mort de l'acteur Sal Mineo, le premier acteur hollywoodien à avoir fait son "coming out" sur son homosexualité, et l'autre revient sur l'affaire Wylie-Hoffert, le meurtre sauvage de deux jeunes femmes new-yorkaises dont un Noir, George Whitmore, a été accusé à tort. Du grand Ellroy, avec une écriture au scalpel qui parvient à créer l'empathie et l'émotion. Des textes quasiment inédits (seul celui sur Wylie Hoffert est paru dans le Vanity Fair américain). 

  • Ma part d'ombre est le récit d'une double enquête que mène ellroy sur l'assassinat de sa mère, tuée le 22 juin 1958, et sur sa propre vie d'enfant orphelin, d'adolescent perturbé et d'écrivain hanté.
    Voyage à travers ses souvenirs les plus secrets, ce livre est aussi un reportage sur le crime en amérique, et en particulier les meurtres de femmes, d'autant plus saisissant qu'ellroy a travaillé aux côtés d'un policier de la brigade criminelle de los angeles, bill stoner, qui a tissé des liens de plus en plus forts avec l'auteur au fil des mois.

    Ajouter au panier
    En stock
  • En janvier 1942, Los Angeles est encore sous le choc de l'attaque de Pearl Harbor.
    Les Américains d'origine japonaise sont massivement arrêtés tandis que des pluies torrentielles s'abattent sur la ville. Un corps est découvert dans Griffith Park à la faveur d'un glissement de terrain. C'est le début du chaos : entre un braquage de grande ampleur qui refait surface, des nazis surexcités, des espions, des trafics de drogue, des flics corrompus, des chassés-croisés amoureux et les « usual suspects » Dudley Smith et le sergent Jackson du LAPD, la troublante Kay Lake, le génie de la police scientifique Hideo Ashida, et la flamboyante Joan Conville, le maestro Ellroy orchestre une brillante et inoubliable symphonie.
    Après Perfidia, c'est un régal que d'écouter à nouveau Vincent Schmitt nous narrer les péripéties hautes en couleurs du Second Quatuor de Los Angeles !

  • De la mère aux épouses et aux amantes, toute l'oeuvre d'Ellroy procède du féminin et de cet héritage maternel : l'obsession.
    En six mouvements d'une tumultueuse symphonie, l'auteur du Dahlia noir revisite les moments clés de ses relations avec les femmes qui ont compté dans sa vie. Objets de fantasmes libérateurs ou destructeurs, sources d'influence ou d'inspiration littéraire, elles sont au centre de ce récit dans lequel Ellroy se raconte avec une féroce absence de complaisance, qui prend parfois l'allure d'une poignante confession.
    Mélange de rigueur, de mysticisme et de sexualité, ce livre inclassable est un indispensable mode d'emploi littéraire pour qui s'intéresse à l'homme et à l'oeuvre.

  • On connaît l'intérêt de James Ellroy pour les faits divers criminels et en particulier les affaires qui défraient la chronique. Cette obsession constitue le thème central des articles et fictions réunis dans Tijuana mon amour. Qu'il retrace l'enquête sur la mort de la fille d'un présentateur de radio ou mette en scène Danny Getchell, l'intarissable rédacteur en chef de la gazette à sensation L'Indiscret, Ellroy n'aime rien tant qu'explorer la " jungle du glamour ", le coeur noir et scabreux de Los Angeles. Il en rapporte des trouvailles saisissantes, à l'odeur souvent nauséabonde. De Mickey Cohen à Lana Turner en passant par Frank Sinatra et quelques " people " de seconde zone, l'affiche est ébouriffante et la mise en scène spectaculaire, provocatrice, totalement brillante.

  • Los Angeles, veille de Pearl Harbour : la découverte des cadavres d'une famille d'origine japonaise, les Watanabe, incite le LAPD à fabriquer un coupable pour se débarrasser du problème. Dudley Smith, l'inoubliable « méchant » du quatuor de Los Angeles, est sur l'affaire. Une affaire qui s'annonce lucrative, tant l'hystérie du climat de guerre se prête aux machinations au détriment des citoyens américains d'origine japonaise...

    Après la trilogie Underworld USA, James Ellroy entreprend son projet le plus ambitieux : un nouveau quatuor de Los Angeles, qui forme un extraordinaire prélude au mythique Dahlia Noir.

    « C'est mon roman le plus ample, le plus détaillé sur le plan historique, le plus accessible sur le plan stylistique et aussi le plus intime. » James Ellroy

  • Clandestin

    James Ellroy

    Il n'y a pas que les enquêtes de police qui soient " clandestines " dans ce roman de james ellroy, il y a aussi les ambitions, les liaisons amoureuses et sexuelles, les pulsions, les violences, les vies anodines, les morts atroces, les rédemptions.
    Elles mèneront l'agent de police freddy underhill sur la poste d'un tueur de femmes pendant " les dernières années de sa jeunesse ". clandestin se situe, dans la carrière de james ellroy, entre brown's requiem et lune sanglante.

    Une fois de plus, la coupe est pleine, et l'on boira -ravi- le calice jusqu'à l'hallali, heureux tout de même de constater que le livre commence et finit par ce mot : rédemption.
    Bruno corty, le figaro littéraire.

    Ellroy sortait à peine de l'enfer lorsqu'il entreprit ce deuxième roman. avec la sombre allégresse d'une parsifal en quête d'innocence. sylvaine pasquier, l'express.

  • Extorsion

    James Ellroy

    Fred Otash, ex-flic ripoux et authentique maître chanteur traquait les stars de cinéma pour faire chanter les studios dans les années 50. Il était le pourvoyeur de ragots en chef du magazine à scandales Confidential. Ellroy en fait un personnage de fiction et l'imagine au purgatoire, torturé par ses anciennes victimes : Marilyn, Ava Gardner, Montgomery Clift... Pour bénéficier d'une « remise de peine », il devra rédiger ses confessions. Incapable de s'en sortir seul, il se fera aider d'un « plumitif » nommé James Ellroy...

  • Brown's requiem

    James Ellroy

    Los Angeles - Fritz Brown, ex-alcoholic private eye with a stained past, makes do with car repossessions and classical music. Then he is offered a case by Freddy 'Fat Dog' Baker, an eccentric golf caddy whose sister has made off with a much older man. This is the beginning of the nightmare: the underworld of golf caddies arson and incest played against the backdrop of an LA surreal by night and bad by day; of long hidden secrets that will drive Brown back to the bottle and to the gun: all conspire to make this one of the most hypnotic crime novels ever written.

  • Un joueur d'accordéon prodige (il vit actuellement à las vegas), hollywood en proie à la chasse aux sorcières, le tournage d'une série z qui deviendra un film-culte, un tueur en liberté, les années cinquante et leur fureur de vivre...
    A travers le blues de dick contino, c'est son passé que james ellroy apprend à mieux comprendre.

    Le court roman dick contino's blues est suivi de cinq nouvelles.

  • THIS STORM

    James Ellroy

    ________________________ 'Ellroy writes with raw power ... undeniably one of the most influential crime writers of our time' THE TIMES 'a tangled fever-dream ... Ellroy offers a grandiose, Wagnerian vision of wartime LA' SUNDAY TIMES ________________________ A brilliant historical crime novel, set in Los Angeles and Mexico during the pulse-pounding aftermath of the attack on Pearl Harbor.

    January, '42. L.A. reels behind the shock of Pearl Harbor. Local Japanese are rounded up and slammed behind bars. Massive thunderstorms hit the city. A body is unearthed in Griffith Park.

    The cops tag it a routine dead-man job. They're wrong. It's an early-warning signal of Chaos.

    There's a murderous fire and a gold heist exploding out of the past. There's Fifth Column treason - at this moment, on American soil. There are homegrown Nazis, commies and race racketeers. There's two dead cops in a dive off the jazz-club strip. And three men and one woman have a hot date with History.

    Elmer Jackson is a corrupt Vice cop. He's a flesh peddler and a bagman for the L.A. Chief of Police. Hideo Ashida is a crime-lab whiz, lashed by anti-Japanese rage. Dudley Smith is a PD hardnose working Army Intelligence. He's gone rogue and gone all-the-way fascist. Joan Conville was born rogue. She's a defrocked Navy lieutenant and a war profiteer to her core.

    L.A., '42. Homefront madness ascendant. Early-wartime inferno - This Storm is James Ellroy's most audacious novel yet. It is by turns savage, tender, elegiac. It lays bare and celebrates crazed Americans of all stripes.
    ________________________ 'Epic crime writing from a master' DAILY MAIL 'Ellroy is unique. There is nobody writing this way ... Nobody has done or is doing what he is doing' BOOKMUNCH

empty