Sciences humaines & sociales

  • la sociologie de la transmission des savoirs a produit des oeuvres fortes mais ponctuelles, qui n'ont jamais donné naissance à une tradition de recherche continue et cumulative.
    on n'avait jamais cherché jusqu'ici à en proposer une vision d'ensemble. les deux premières parties de l'ouvrage présentent huit contributions de chercheurs anglais et français. si la liste des auteurs retenus ne prétend pas à l'exhaustivité, l'importance scientifique et la représentativité de ceux qui figurent dans ce recueil est peu contestable : basil bernstein, michael young, nell keddie, pierre bourdieu, viviane isambert-jamati, lucie tanguy.
    bernard lahire, elisabeth bautier et jean-yves rochex. la troisième partie consacre à ces auteurs des notices biographiques conçues comme autant de coups de projecteur sur l'histoire de la sociologie de la transmission des connaissances. complété par une liste de références bibliographiques, l'ouvrage s'adresse aux enseignants, chercheurs et étudiants en sociologie, en sciences de l'éducation, en iufm, etc.

  • Pourquoi aujourd'hui encore, en France, 20 % des jeunes sortent-ils de l'école sans être capables de lire correctement un texte ? Existet- il une méthode incontestable pour enseigner efficacement la lecture ? La discussion n'a pas cessé depuis l'invention au début du XXe siècle de la méthode dite globale. Et surtout depuis les années 1970, lorsque le grand mouvement de rénovation des pratiques pédagogiques disqualifie la vieille méthode syllabique, jusque-là dominante. Afin de sortir de l'échange stérile et répétitif d'arguments polémiques, cet ouvrage met l'accent sur l'expérience pratique : parmi les démarches d'apprentissage actuellement en usage, et les manuels qui les portent, qu'est-ce qui marche, et qu'est-ce qui marche moins bien ? Il fait ainsi le point sur les connaissances les plus récentes en matière d'apprentissage efficace. Les auteurs s'adressent à ceux, enseignants, parents, qui ont en charge l'apprentissage de la lecture. Ils présentent les méthodes et les manuels, et s'efforcent d'éclairer, à partir des résultats d'enquêtes, les questions les plus récurrentes de l'enseignement de la lecture : le déchiffrage et la compréhension, l'importance ou pas de la méthode, la façon d'enseigner le code graphophonologique, etc. Et ils proposent des tests permettant d'évaluer les progrès des apprentis lecteurs

empty