Jeunesse

  • La mare au diable

    George Sand

    Germain, Petit Pierre et Marie sont forcés de passer la nuit au lieu-dit « La mare au Diable ». Le laboureur et la jeune fille ont le cœur triste : Germain va chercher une mère pour ses enfants, mais l'amour n'y est pas, et Marie a quitté sa mère pour se louer comme bergère à la ferme des Ormeaux. Seul Petit Pierre est heureux et confiant : de lui dépendra le sort de ceux qu'il aime tant.

  • George Sand, de son vrai nom, Aurore Dupin est neìe le 1er juillet 1804 aÌ Paris, mais a grandi aÌ Nohant, proche de la nature, ce qui influencera plusieurs de ses oeuvres.

    Ecrivaine française, feìministe, engageìe dans le combat politique, elle a eìcrit de nombreux romans, contes et nouvelles.

    Cette série de 12 aphorismes permet d'évoquer avec les enfants celle qui fut l'un des personnages les plus remarquables de son époque, notamment sur les plans politique et culturel.

  • Dans ce recueil : " L'Orgue du titan ", " La Fée aux gros yeux ", " La Grand'bête ", " Le Moine des Étangs-Brisses ", " Les Demoiselles ", " Les Flambettes ", " Le Meuneu'de loups ", " Lubins ou lupins ", " Le Lupeux ", " Les Laveuses de nuit ou lavandières ", " Le Casseu'de bois ", " Le Géant Yéous ".

  • « Je te donne un titre que les siècles futurs n'oseront pas t'ôter.
    Je te proclame reine des Fleurs ».

    Ce que disent les fleurs est l'un des plus jolis contes merveilleux pour enfants de George Sand, de par sa concision, son message profond et sa sensibilité. On y retrouve une petite fille qui parle avec les fleurs et le vent, se cache parmi eux pour mieux les appréhender, et partager avec nous, sa découverte d'une légende sur l'origine des roses qui embaument son jardin. Ce conte nous dit aussi qu'il est important d'écouter les intuitions subtiles des enfants, en contact sensoriel inné avec la Nature. Nous y retrouvons la petite fille qu'a été George Sand, libre sauvageonne en communion fusionnelle avec les éléments naturels. Voici donc, une petite fille de la noblesse qui court à travers champs, parle avec la vie, les plantes et les animaux, à travers le prisme d'un conte, dont on ne se lasse pas d'entendre et transmettre la suave mélodie. Qui à force de se pencher aux frontières de l'invisible, entend l'Essence Ciel : une ode magnifique à la reine des fleurs, toujours d'actualité, la Rose ! Très joliment illustré par les peintures naïves de Cesarine.

  • Brise et rose

    ,

    Un conte de George Sand pour sa petite fille Aurore, une histoire d'amour entre la brise et les roses.

    « Quand j'étais enfant, ma chère Aurore, j'étais très tourmentée de ne pouvoir saisir ce que les fleurs se disaient entre elles. Mon professeur de botanique m'assurait qu'elles ne disaient rien : soit qu'il fût sourd, soit qu'il ne voulût pas me dire la vérité, il jurait qu'elles ne disaient rien du tout. Je savais bien le contraire. » G.S.

empty