Sciences humaines & sociales

  • Le cahier noir

    François Mauriac

    Publié clandestinement sous le pseudonyme de Forez en 1943 aux Éditions de Minuit, Le Cahier noir se rattache à la période pendant laquelle Mauriac collabora à la presse clandestine de la Résistance. Par de violentes attaques, l'auteur condamna l'attitude du Maréchal Pétain et des Français qui acceptèrent de composer avec l'ennemi. Il tenta d'imposer des paroles d'amour et d'espoir : « Nous sommes de ceux qui croient que l'homme échappe à la loi de l'entre-dévorement, et non seulement qu'il y échappe, mais que toute sa dignité tient dans la réistance qu'il lui oppose de tout son coeur et de tout son esprit ».
    De tels propos firent courir de grands risques à son auteur, qui retiré dans sa propriété de Malagar, près de Bordeaux, dut fuir pendant quelques heures à pied, dans la campagne, pour ne pas être arrêté. Tant pendant qu'après la Seconde Guerre mondiale, Le Cahier noir a valu à Mauriac l'admiration de nombreux intellectuels.
     

  • La publication, en 1964, du De Gaulle de François Mauriac, a été un événement dans l'édition française. Couronné par le prix Nobel de littérature en 1952, grand Croix de la Légion d'honneur en 1958, l'auteur de Thérèse Desqueyroux avait vu arriver la Cinquième République avec enthousiasme, elle qui succédait à un régime faible et impuissant. Il avait été un des premiers gaullistes pendant la guerre, se plaçant très vite dans le camp de la résistance intellectuelle.La raison politique se mêlant à la passion personnelle, Mauriac donne là un essai fervent, à son image. Ou : la mise en scène du « plus illustre des Français » par un des plus illustres écrivains du XXe siècle.Préface d'Eric Roussel

  • " c'est dans la table ronde que j'ai inventé le bloc-notes, pour pouvoir collaborer à chaque numéro.
    Et dans ce bloc-notes, je parlais du maroc. le directeur, bourdelle, n'était pas du tout dans ces idées. il y avait incompatibilité et j'ai compris qu'il valait mieux que je m'en aille. l'express venait d'être lancé (. ) je leur ai porté ce bloc-notes. mais ça a été tout à fait par hasard, comme j'aurais déposé un enfant sous une porte cochère.
    Ces premières années ont été pour moi étonnantes. a l'express, j'avais un public très intelligent.
    Qui n'était d'ailleurs pas toujours dans mes idées, qui réagissait. j'avais pris beaucoup d'influence, par exemple, dans le groupe d'esprit. j'étais quelqu'un. exécré à droite, mais à gauche, mes lecteurs m'apportaient beaucoup et je leur apportais beaucoup. c'était un mariage qui ne pouvait pas durer mais qui a été très heureux ".
    François mauriac interview recueillie par jean-jacques brochier magazine littéraire, octobre 1968.

  • Nouveaux Cahiers Francois Mauriac nº11

  • Qui suis-je ? Que suis-je ? Comment être ? Une crise identitaire s'est emparée de la planète déboussolée où l'homme a perdu ses repères sous l'effet de la mondialisation, des guerres, des génocides. A travers une riche palette d'auteurs contemporains (Mauriac, Makine, Amin Maalouf, Sylvie Germain, Emmanuel Carrère), cette lancinante question de l'identité est analysée dans ce recueil.

  • C'était en 1952, au micro du producteur Jean Amrouche, sur la Chaine Nationale RTB, que François Mauriac avait choisi de faire entendre sa vérité. De nombreuses heures jalonnent cet entretien mythique qui pour la première fois, rejoint la collection patrimoniale " Les Grandes Heures " Radio France / INA.
    " Rien au monde ne m'a jamais paru aussi mystérieux qu'une vieille demeure de chez nous, portes et volets clos, sous les étoiles. J'imagine des drames inconnus, des passions funestes et cachées ". François Mauriac Avec le soutien du Centre François Mauriac de Malagar (Gironde)

empty