Librairie Generale Francaise

  • Pour éviter le scandale et protéger les intérêts de leur fille, Bernard Desqueyroux, que sa femme Thérèse a tenté d'empoisonner, dépose de telle sorte qu'elle bénéficie d'un non-lieu.
    Enfermée dans sa chambre, Thérèse tombe dans une prostration si complète que son mari, effrayé, ne sait plus quelle décision prendre. Doit-il lui rendre sa liberté ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • François Mauriac Le Noeud de vipères Vieil avare qui veut se venger des siens en les déshéritant, Louis se justifie dans une sorte de confession qu'il destine à sa femme : elle le précède dans la mort. Dépossédé de sa haine et détaché de ses biens, cet anticlérical sera touché par la lumière in articulo mortis.
    Chronique d'une famille bordelaise entre l'affaire Dreyfus et le krach de Wall Street, Le Noeud de vipères offre les coups de théâtre, les surprises d'un vrai roman. La satire et la poésie y coexistent miraculeusement. C'est le chef-d'oeuvre de Mauriac, et l'un des grands romans du xxe siècle.

    Préface, notes et commentaires de Jean Touzot.

  • L'oeuvre intégrale annotée :
    Par une porte dérobée, une femme sort du Palais de justice de Bordeaux. Thérèse Desqueyroux vient d'être acquittée dans son procès pour tentative de meurtre. Sur le chemin qui la ramène à Argelouse, son village, Thérèse s'interroge et revient sur les événements qui l'ont poussée à empoisonner son mari. Dans ce roman envoûtant inspiré d'un fait divers, François Mauriac dresse avec brio le portrait d'une femme enfermée dans sa solitude, piégée par le poids du clan, des convenances et des rumeurs et qui va tenter, coûte que coûte, de regagner sa liberté.
    Nouveaux programmes.
    Dossier : une héroïne en rupture.
    Par Hélène Flak-Martinoli.
    - Biographie de l'auteur, histoire de l'oeuvre.
    - Contexte historique.
    - Guide de lecture.
    - Analyse de l'oeuvre.
    Prolongements interdisciplinaires : histoire des arts / histoire.
    Exercices écrits et oraux, questions de grammaire, groupement de textes, glossaire.

  • François Mauriac Genitrix Mathilde Cazenave morte, sa belle-mère jubile : elle va pouvoir reconquérir totalement son fils bien-aimé. Félicité a tort de se réjouir trop vite, car, sur le visage apaisé de la jeune morte, Fernand entrevoit ce qu'aurait pu être le bonheur avec Mathilde. Qui l'a empêché de s'entendre avec elle, sinon sa mère ? Vieil enfant égoïste et gâté, il se retourne alors contre cette « genitrix » coupable de l'avoir trop choyé. Défaite temporaire dont François Mauriac analyse les phases avec une lucidité sans complaisance dans ce roman âpre et poignant, une de ses oeuvres les plus célèbres.

  • Jean Péloueyre est riche mais, d'une laideur peu soutenable. Or voici que pour des raisons pécuniaires on arrange son mariage avec la jolie Noémie d'Artiailh.
    Les deux jeunes époux vont connaître un conflit parallèle, lui entre son amour et la conscience de sa laideur, elle entre son désir d'être une authentique épouse chrétienne et sa répugnance physique pour le mari qu'on lui a imposé.
    Paru en 1922, Le Baiser au lépreux fit scandale et imposa l'univers mauriacien, où les turpitudes cachées des familles bourgeoises se mêlent aux thèmes du romancier chrétien. Il marque le début d'une série de chefs-d'oeuvre qui culminera avec Thérèse Desqueyroux et avec Le Noeud de vipères.
    />

  • François Mauriac Le Mystère Frontenac Pour Blanche Frontenac, restée veuve avec cinq enfants, le bonheur personnel n'existe pas. La seule chose essentielle est d'agir en vue du bien commun et dans l'intérêt de la famille. Quand le moment sera venu, Jean-Louis, le brillant aîné, obéira aux mêmes liens puissants du sang. Malgré des aspirations différentes, il reprendra l'affaire familiale, deviendra le maître de la fortune afin de protéger les cadets et de maintenir à jamais le mystère Frontenac.

  • François Mauriac Le Désert de l'amour Un soir, dans un bar à jazz de la rue Duphot, Raymond Courrèges retrouve par hasard Maria Cross, une femme entretenue à laquelle, adolescent, il a témoigné une passion ardente et maladroite, qu'elle a repoussée. Dix-sept ans plus tard, ce célibataire, livré à une vie d'ennui et de plaisirs faciles, songe encore à prendre sa revanche sur l'humiliation.
    Mais dans les souvenirs de Raymond, que le visage de Maria fait ressurgir, nous découvrons bientôt d'autres ombres, d'autres blessures, telle la rivalité équivoque, presque contre nature, d'un père et d'un fils pour l'amour d'une même femme.
    C'est à quarante ans que François Mauriac publia ce roman, constat désabusé de la stérilité des passions humaines, illustration mélancolique, dans le Paris noceur des années vingt, du thème pascalien de la misère de l'homme sans Dieu. « Le Désert de l'amour, devait-il écrire, c'est le roman de mon renoncement. Ce pourrait être le titre de mon oeuvre entière. »

  •  François Mauriac La Fin de la nuit «Je n'ai pas voulu donner dans La Fin de la nuit une suite à Thérèse Desqueyroux, mais le portrait d'une femme à son déclin, que j'avais peinte déjà du temps de sa jeunesse criminelle. Il n'est aucunement nécessaire d'avoir connu la première Thérèse pour s'intéresser à celle dont je raconte ici le dernier amour.» F. M.

  • Un homme se plaît à torturer sa femme en lui racontant par le menu les souffrances qu'il endure depuis que sa maîtresse a un autre amant. Un artiste épris de solitude revient malgré lui vers la compagne, admiratrice de son génie, qu'il ne peut que faire souffrir...


      Une bourgeoisie désargentée sacrifie tout au désir de paraître, jusque dans la mort. Un enfant découvre dans la nuit de Noël le mensonge et la révolte qui va le dresser contre sa mère. Une femme - Thérèse Desqueyroux, après le crime - affronte la solitude, la faute, le désir d'amour.


      Dans chacune de ces nouvelles publiées en 1929 et 1938, dont la brièveté renforce encore l'acuité, on retrouve l'art puissant et sans complaisance, l'univers sombre, déchiré entre le péché et la Grâce, du grand romancier du Noeud de vipères et du Baiser au lépreux.

  • Tante Zulnie / Le Baiser au lépreux Genitrix / Le Désert de l'amour / Thérèse Desqueyroux / Thérèse chez le docteur / Thérèse à l'hôtel / Destins / Le Noeud de vipères / Le Mystère Frontenac / Les Anges noirs / Le Rang / Conte de Noël / La Pharisienne / Le Sagouin

  • Préséances Dans un collège de Bordeaux, fréquenté par les riches fils des grandes Maisons de vin, le narrateur, dont la famille, bien que fortunée, ne fait pas partie de « l'aristocratie du bouchon», est tenu à l'écart et en ressent de l'humiliation.
    Pour se venger et tenter d'appartenir sans conteste à ce « monde-là » , il va se servir d'Augustin, quitte à le renier par la suite. Il fait d'abord alliance avec lui pour opposer au parti des « Fils » , le parti de « l'intelligence », puis le présente à sa soeur Florence afin qu'il serve d'appât pour piquer la jalousie d'un des Fils et que celui-ci l'épouse...

    Galigaï Pour pouvoir rencontrer Marie, fille d'Armand et Julia Dubernet, riches bourgeois de Dorthe, Gilles Salone a besoin d'une complicité. Il demande à son ami Nicolas Plassac de feindre de répondre aux sentiments exaltés qu'il inspire à l'institutrice de Marie, Mme Agathe, créature disgracieuse mais à l'esprit fort et dominateur, surnommée Galigaï par les deux jeunes gens.
    Nicolas, dont Gilles est l'idole, désire lui obéir mais ne veut pas aller jusqu'au mensonge. Malgré sa répugnance, il décide de tenir la promesse qu'il va faire à Galigaï de l'épouser...

empty