Points

  • Prague, 1995 : une femme prétend « recevoir » chez elle la visite de Chopin qui lui confie sous la dictée de nouvelles partitions. Au point de séduire une maison de disques. Un journaliste enquête. Commence alors une chasse au fantôme, entre matérialisme obtus et croyances en tout genre, espions reconvertis, tenants d'un ordre ancien métamorphosés en jeunes loups du nouveau régime, où une paisible retraitée révèle à un monde bouleversé la part d'ombre et de folie sur lequel il se réinvente.

  • « Des bruits couraient au sujet de ce bâtiment, où certaines personnes se seraient égarées et n'en seraient jamais ressorties...» Un homme se rend aux objets trouvés pour y récupérer son portefeuille, mais n'ignore pas ce qui se raconte à leur sujet. Un vieil écrivain aperçoit entre les mains d'un passager de l'autobus le livre qu'il aurait dû et n'a cependant jamais écrit. Un politicien, après avoir discouru, écoute la cassette de son intervention et découvre avoir été enregistré toute sa vie. Dans les vingt nouvelles qui composent ce recueil, le fantastique se faufile imperceptiblement à travers les interstices de la banalité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • éclipses japonaises

    Eric Faye

    Sans laisser la moindre trace, elles ont été arrachées au Japon et à leur famille. Naoko a disparu à la sortie de son cours de badminton, Setsuko s'est volatilisée au bord d'une route. Elles sont devenues des fantômes. Pourtant, en Corée du Nord, une nouvelle vie a commencé pour elles. Une vie animée par une mission qu'elles n'ont pas choisie et le secret espoir de rentrer un jour au pays...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Il faut tenter de vivre

    Eric Faye

    J'étais fasciné par Sandrine et son histoire digne d'un scénario de cinéma. Elle avait bien essayé de mener une vie normale. Sans succès. Était-ce son attrait pour l'oisiveté, les robes et les grands restaurants ? Sandrine arnaquait les hommes pour vivre dans une bulle luxueuse à l'abri du monde. Seulement, le prix de l'argent facile est double : il faut payer pour le gagner et surtout pour s'en affranchir...

  • Les neuf récits réunis dans ce recueil tentent de répondre par le fantastique à une question simple : l'homme de la fin du xxe siècle peut-il encore se retrancher du monde, fuir le pluriel au profit du singulier et devenir un électron libre ?
    Chaque antihéros de ces textes fait ou a fait " l'éloge de la fuite ", que ce soit dans un train, sur une improbable frontière, dans un monastère, dans une ville rayée de la carte ou au sommet d'un phare.
    Mais chacun, peu à peu, est contraint de répondre par la négative. le for intérieur a été anéanti. c'est vers de nouvelles formes de solitude que l'homme doit se tourner.
    éric faye écrit en jouant avec le temps, loin des conventions du naturalisme, et parvient à créer d'étonnants univers oú la réalité bascule.
    Prix des deux magots 1998.

  • Le Krähenberg : ici, l'air est lourd et la nuit froide. Un halo de légende nimbe la forêt ? géants et esprits guerriers sont au rendez-vous. Au son des sifflements du vent, parmi les pins et la glace, une femme d'une fascinante beauté apparaît et ne laisse derrière elle qu'un mot énigmatique : « Paälika ». Quelle est cette langue et d'où vient cette étrange créature ?

  • Le général Solitude

    Eric Faye

    • Points
    • 1 Septembre 2000

    D'étranges feux brûlent sur les hauts plateaux, quelque part dans la forêt tropicale d'amérique latine.
    Hypnotisé, le général soledad se lance à leur recherche et se perd inexplicablement avec sa troupe sur la route d'iquita, oú il devait retrouver le reste de l'armée espagnole. son meilleur ami, le général san martinez, s'interroge : soledad a-t-il déserté ? l'ennemi a-t-il frappé ? et pourquoi l'ombre de la fascinante maria-elena del tesco, dont tous les deux se sont disputés les faveurs, semble-t-elle planer sur cette disparition ?
    Des années plus tard, le général san martinez découvre avec stupeur le cahier de route de soledad, et le rêve qui conduisit une armée à sa perte.

    Le récit tendu et passionné du lent pourrissement d'un empire, d'un amour et d'une amitié. un premier roman à l'élégance vénéneuse.

  • Ethnologue et fin connaisseur des mythes, un homme part se reposer dans une petite pension, au coeur d'une forêt.
    Il y croise un randonneur qui lui relate d'étranges et terrifiantes rencontres. très vite, l'antique forêt produit sur le cerveau du narrateur son envoûtant travail : mythe et réalité se confondent. la puissante nature, la mémoire des temps anciens, une série de faits troublants et l'image obsessionnelle d'une femme inconnue : le lecteur est pris dans ce rêve éveillé aux frontières du visible et de l'invisible, du présent et du passé, du monde intérieur et du monde extérieur.

    Le mystère des trois frontières, court roman, est suivi de huit récits mythologiques dans lesquels l'auteur du général solitude bouscule une nouvelle fois le temps et l'espace.

  • En 1924, Alexandra David-Néel, déguisée en mendiante, franchit en 4 mois les 1 800 kilomètres séparant le Yunnan du Tibet pour parvenir à Lhassa. En 2015, les écrivains-voyageurs Éric Faye et Christian Garcin se lancent en train sur ses traces, dans un Tibet en pleine mutation. À travers la puissance des rites, le bouddhisme omniprésent et la ferveur religieuse de la population, ils retrouvent l'identité tibétaine menacée par la raison économique et les intérêts géopolitiques.

    Éric Faye et Christian Garcin sont auteurs de romans, essais, nouvelles et récits de voyage.

empty