Flammarion

  • Cyrano de Bergerac Pourfendeur du vice et amoureux timide, homme de l'ombre et de la lumière, Cyrano possède le nez le plus emblématique de la littérature. Habité par l'amour des mots et de Roxane, ce héros romantique manie avec panache le langage du coeur et de l'esprit. Mais cette éloquence sans pareille n'est-elle pas un cadeau empoisonné lorsqu'elle sert à séduire la femme aimée... pour un autre ?

  • L'Aiglon

    Edmond Rostand

    Après la chute de son père, le fils unique de Napoléon Ier, héritier présomptif de l'Empire qu'on surnomme «l'Aiglon», est éduqué en prince autrichien à la cour des Habsbourg. Autour de lui, au château de Schönbrunn, on conspire pour le ramener en France et le porter sur le trône. Mais le jeune homme, hanté par le souvenir de ses glorieux ancêtres, vacille. Sans nom ni royaume, il mourra avant d'avoir accédé au pouvoir.

    Créée en 1900, alors que la défaite de Sedan a attisé un certain regain bonapartiste dans la société française, L'Aiglon, grand drame romantique, est un triomphe. L'écriture lyrique de Rostand magnifie l'échec de ce naufragé de l'Histoire, prince déchu dans un monde sur le point de disparaître.

  • Théâtre de la Porte-Saint-Martin, 7 février 1910 : le rideau se lève sur Chantecler. Depuis plus de cinq ans, la nouvelle pièce de l'auteur de Cyrano est sans cesse annoncée, puis reportée : ce jour-là, le Tout-Paris s'est déplacé et la découvre enfin. Mais très vite, la perplexité gagne la salle. Point de décor historique ni de personnage héroïque : la scène est une basse-cour ; les personnages, des poules, des dindons, des canards, des lapins, des crapauds. Et le héros? Un coq, Chantecler, persuadé que c'est son chant qui, chaque matin, fait lever le soleil...

    Chantecler connut tout au plus un succès d'estime ; après cette pièce, le «roi de la Belle Époque», incompris et déçu, se détourna peu à peu du théâtre. Pourtant, la poésie de Rostand, nourrie du Roman de Renart et des Fables de La Fontaine, y apparaît dans toute sa splendeur, et fait de cette féerie animalière détonante et cocasse une réflexion sur les affres de la création artistique, digne d'un véritable chef-d'oeuvre.

    Ajouter au panier
    En stock
empty