• Pour une foi chrétienne non puissante: fort dans la faiblesse Approche théologique renouvelée de la guerre et de la violence.

  • L'encyclique Laudato si', publiée en juin 2015, marque un seuil dans la prise de conscience par l'Église catholique d'une nécessaire « conversion écologique ». Depuis cinq ans, ce texte du pape François a accompagné la conversion de nombreux lieux d'Église et l'émergence de nouvelles formes d'engagements chrétiens. Surtout parmi les jeunes générations qui y trouvent un motif nouveau pour vivre leur foi en lien avec les grands enjeux que le monde affronte.
    Quand l'écologie fait son entrée dans les milieux catholiques, elle révèle à la fois les fragilités et les inerties des Églises, et le travail de renouveau qui s'opère dans les périphéries souvent inattendues. Monastères, lieux nouveaux, création d'associations sont autant de signes de la diversité de l'écologie chrétienne, dite intégrale.
    Un portrait d'une génération montante par le spécialiste de ces questions en France.

  • La publication de l'encyclique du pape François sur l'écologie humaine et environnementale Laudato Si' est une première qui constitue la naissance de mobilisations nouvelles sur le sujet de la préservation des richesses de l'humanité et la planète qu'elle habite au sein des communautés du monde catholiques. Cette encyclique fait aussi écho à la mobilisation en cours à travers le monde autour des urgences environnementales, tout particulièrement la crise climatique.
    Cette crise manifeste de plus en plus son impact en terme d'injustices sociales, car ce sont les populations les plus pauvres et les plus vulnérables qui sont touchées les premières par ces modifications climatiques. La crise écologique est donc bien une crise morale, comme Jean Paul II et Benoît XVI l'ont souligné à maintes reprises. Mais avant eux, Paul VI et même Pie XII avaient posé les jalons de ce qui apparaît aujourd'hui comme un nouveau pan, à part entière, de la doctrine sociale de l'Église.
    L'ouvrage propose de parcourir l'émergence de cette prise de conscience écologique à travers de nombreuses déclarations de responsables d'Église. Occasion de découvrir que les textes ont déjà beaucoup préparé le terrain de la mobilisation. Et que les jalons sont posés pour aider les générations à venir à renouveler leur théologie de la Création et leur lutte pour la dignité humaine et pour le respect de toute ce que Dieu a créé, particulièrement dans la vie qu'il donne à toutes ses créatures.

  • À l'heure du péril écologique qui menace la planète, que nous dit l'Église sur la nature et les questions environnementales. Ce livre passionnant et très documentés apporte un éclairage nouveau et plein de sagesse sur cette problématique d'actualités. L'auteur, à travers la sélection d'une série de textes tirés des documents offi ciels de l'Église catholique et de quelques documents oecuméniques, nous présente la doctrine traditionnelle de l'Église dans son rapport à la terre, comme espace d'humanisation de la personne humaine, comme don de Dieu, comme terre à rendre habitable. Ilsouligne aussi l'évolution des expressions traduisant cette doctrine traditionnelle, au cours du siècle, en liant avec les grandes évolutions sociétales (émergence du tiers-monde, conf its Nord-Sud, course aux armements, pauvreté et faim endémiques, injustices dans la répartition des biens, et puis mondialisation, crise écologique, défi s technologiques et bioéthiques etc.). Une telle approche contextuelle permet de mettre en lumière les lignes de forces et de montrer enquoi la doctrine sociale de l'Église est aussi un lieu de conversion permanente, au nom d'une fi délité à l'évangile et à son trésor, entre contestation et attestation.

  • La culture écologique ne peut pas se réduire à une série de réponses urgentes et partielles aux problèmes qui sont en train d'apparaître par rapport à la dégradation de l'environnement, à l'épuisement des réserves naturelles et à la pollution. Elle devrait être un regard différent, une pensée, une politique, un programme éducatif, un style de vie et une spiritualité qui constitueraient une résistance face à l'avancée du paradigme technocratique.

    Pape François.

  • Chez les comtes de Morvanbellière, le piano est une tradition.
    Alain et Florence de Morvanbellière, couple de pianistes de renommée internationale, mènent une carrière en duo. Ils ont deux enfants. Le cadet, Xavier, suit leurs traces ; mais l'aîné, Ghislain, complexé par la notoriété de ses parents, s'y refuse catégoriquement.
    Comment, malgré l'opposition de son père, Ghislain parviendrat- il à devenir l'un des plus grands violonistes de son siècle ?
    Quel lien va réunir cette famille de musiciens à celle du célèbre architecte Mallervillier, dont le fils de quinze ans, Olivier, est en constante révolte ?
    Pour aider son fils dans ses études, l'architecte embauche Christophe de Rocmaignan, étudiant en Master 2 de mathématiques, diplômé du CNSM de Paris « classe piano ». Réussira-t-il à transformer Olivier et à ramener l'esprit de famille au sein des Mallervillier ?
    C'est au cours d'un voyage en Europe, à Salzbourg, patrie de Mozart, puis à Vienne, capitale autrichienne de la musique, et jusqu'à Guérande, à la collégiale Saint-Aubin, que tous ces personnages redonneront un sens à leur vie, tout en nous faisant découvrir ces lieux mythiques de la musique classique.
    Wanda-Dominique Tahar-Lang signe, avec Le Violon enchanté, son 3e livre aux Éditions Amalthée.

  • Nommé à la chaire d'astrophysique de la Faculté des sciences de Paris et de retour dans son quartier d'enfance, Stéphane est assailli par le souvenir de ses quatre amis et des événements de l'été 1950. L'année de leurs quinze ans, l'année où tout a commencé avec la musique, le Conservatoire national supérieur et le Concerto pour clarinette de Mozart...
    1950 ! La Seconde Guerre mondiale vient à peine de se conclure, et pourtant nombre de chasses aux sorcières continuent. Comment Ronald, dont les parents se sont trouvés au coeur du conflit, deviendrat- il l'instrument d'une vengeance ? Qui devra-t-il venger et pour le compte de qui ? Peut-on faire confiance à son voisin, ses amis, en ces temps troublés où tout est sujet à suspicion ?
    C'est au cours d'un camp d'été, à Châtel en Haute-Savoie, que le drame, latent, va éclater. Ses conséquences vont transformer les cinq amis, les faisant passer de l'adolescence aux réalités des adultes.
    Peut-on sortir indemne, physiquement et mentalement, de telles circonstances ?
    Après Le Chemin sans étoile, La Tragédie de Waltenburg et Le Violon enchanté, découvrez le nouveau roman captivant de Wanda-Dominique Tahar-Lang !

  • Des photographies qui visualisent la musique pour mettre en image l'un des meilleurs choeurs du monde, le choeur de l'Opéra national de Vienne, réputé pour son « timbre viennois chaud ». Lois Lammerhuber a suivi photographiquement le quotidien du choeur pendant plus de six mois. Les textes de Dominique Meyer, directeur de l'Opéra national de Vienne, et de Thomas Lang, chef de choeur, vous permettent de découvrir comment un choeur moderne parvient à transformer par la précision de son travail l'énergie créative des voix en magie musicale.

  • Le testament du Margrave Nouv.

    Prague la ville de tous les superlatifs : « La Ville aux Cent Tours », « La Ville aux Mille Clochers », « La Ville aux Dix-huit Ponts », « La Ville Dorée ». C'est dans ce coeur de l'Europe, loin de chez lui, que Christophe de Rocmaignan, mathématicien et pianiste de renommée internationale, devra faire face à son destin...



    Qui est le Comte Pavel Szekesnyï, énigmatique personnage, qui le poursuit à travers l'Europe Centrale, lors d'une croisière de Berlin à Prague ? Pour quelle raison cet homme, aussi étrange qu'inquiétant, désire-t-il l'attirer dans son château de Rheinenberg, véritable forteresse perdue au milieu de la forêt ? Quel dessein l'anime ? Bouleversera-t-il le destin de Christophe ?
    />


    A-t-on toujours la possibilité de choisir sa vie ? Notre volonté peut-elle s'opposer aux évènements, qui peuvent contraindre chacun de nous, à renoncer à tout ce qui fait nos joies, nos peines, à tout ce qui fait notre propre vie ? Christophe devra résoudre ce dilemme et, surtout, affronter sa famille, au risque de se confronter à sa propre conscience.

  • « Mais en dehors de cela, ce qui va être le plus important et devenir le plus dangereux, c'est la montée de l'opinion publique grâce à l'imprimerie.

    Pour la moindre rumeur, vraie ou fausse, le peuple s'enflamme, faisant confiance aux chansons, satires, pamphlets, qui se répandent à grande vitesse. Tout ce qui est placardé sur les murs de la capitale est forcément exact ».

    1789. Le peuple gronde, les rumeurs enflent. Alors que la Révolution française menace de plus en plus fortement la famille royale, la fureur des insurgés touche également ceux qui partagent son quotidien à la cour.

    Le duc Henri de Castellavière a grandi et étudié aux côtés du duc de Berry.

    Quand ce dernier monte sur le trône de France sous le nom de Louis XVI, il est nommé conseiller particulier et diplomate.

    Mais le duc semble cacher un lourd secret au sujet de son fils aîné, Christian, élevé à La Rochebridéac loin des regards, tandis que son cadet grandit à la cour...

    De Versailles au coeur de la région nantaise, deux destins différents au coeur de la tourmente révolutionnaire.

    Après Le Chemin sans étoile, La Tragédie de Waltenburg, Le Violon enchanté et Le Concerto de Copenhague, Wanda-Dominique Tahar-Lang nous plonge cette fois au coeur de l'histoire du XVIIIe siècle.

  • Vivant à l´ombre d´un foyer reconstitué, dont les parents ont eu deux adorables enfants, qui sont un rayon de soleil pour lui, pourquoi Gabriel s´est-il accusé d´avoir brisé le grand vase de l´époque Ming, joyau de la collection de son beau-père, monsieur Latour duc de Saint Armand, colonel dans l´armée de terre ? Pourquoi est-il poursuivi par la haine de sa mère ? Et pourquoi va-t-il accepter d´aider Bruno son bourreau ? Âgé de quinze ans, comment l´adolescent se sachant seulement toléré dans ce nouveau foyer, parviendra-t-il à réconcilier toutes ces personnes avec elles-mêmes ? Et lui-même quel prix devra-t-il payer ?

  • 1843. Qui est Cyril de Wittenwald ? En ce milieu du XIXe siècle, la Prusse commence à montrer ses velléités d'hégémonie, en essayant par tous les moyens d'étendre sa domination, par la persuasion ou par la force, sur toutes les principautés et petits royaumes de cette partie de l'Europe.

    Quels liens unissent Cyril, enfermé dans un pensionnat depuis l'âge de sept ans, à l'Empire ? Le prince Andréas, souverain de la principauté de Waltenburg, est le frère de l'empereur. Pour quelle raison décide-t-il de faire de Cyril son héritier, alors que la principauté de Waltenburg est en butte aux attaques du roi Nicolas, leur cousin ?

    Quelle sera l'issue du terrible duel engagé entre le prince Cyril et le roi Nicolas ?

    Ces événements annoncent les grands bouleversements de la fin de ce siècle, avec l'avènement du chemin de fer et de l'ère industrielle, et les catastrophes à venir du début du XXe siècle.

empty