• Frère d'âme

    David Diop

    Moi, Alfa Ndiaye, dernier fils du vieil homme, j'ai vu les obus malicieux, les ennemis aux yeux bleus, le ventre ouvert de mon plus que frère, Mademba. Par la vérité de Dieu, j'ai entendu le capitaine Armand et son sifflet de mort, les cris des camarades. Ils disent que je mérite une médaille, que ma famille serait fière de moi. Moi, Alfa Ndiaye, dernier fils du vieil homme, je suis tirailleur sénégalais.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Il est rare que s'allient la maîtrise du verbe et la profondeur de l'émotion, que s'accordent la distance et le don.
    En cette harmonie paradoxale le meilleur se révèle. la parole de david diop témoigne de ce lieu admirable et difficile. david diop savait l'afrique par coeur, au plus profond d'elle-même, en ses sources vives, en son peuple, c'est-à-dire en sa vérité. il la connaissait en sa fragilité et en ses caricatures, avatars d'une afrique vendue et exploitée aux marchés de l'histoire. le poète vivait cette tension, lourd de cette souffrance, mais porté en avant par l'espoir que la vitalité des peuples d'afrique inspire.
    Cette double postulation marque sa démarche d'écrivain négro-africain engagé, lucide et rigoureux en son combat. c'est pourquoi ces textes beaux et fiers restent si proches de nous, fraternels et toujours exemplaires.

  • Ce roman retrace le parcours d'une délégation de onze personnes venues du Sénégal à l'Exposition universelle de Paris de 1889. Il échouent à Bordeaux dans un petit cirque dont le directeur cherche à les contraindre de participer à un spectacle de nègres. Quelques personnages vont s'insurger contre sa tenue, Raphaël, un jeune medecin et Violette, la fille du député. A la fin du roman, le spectacle qui se donne n'est pas celui que l'on attendait.

  • Cette étude montre que la transposition littéraire des paroles africaines leur donne des allures de prosopopée. Puisant leur inspiration dans les récits de voyage, les textes abolitionnistes fixeront une rhétorique nègre significative des représentations générales de l'Africain au XVIIIe siècle.

  • La porte du voyage sans retour Nouv.

  • La dinde rouge des Ardennes Nouv.

    Fleuron de la gastronomie ardennaise, viande choisie par de grands chefs pour élaborer des plats savoureux (Philippe Mille à Reims, Antoine Westermann à Paris, Gratien Leroy pour l'émission Top Chef ), la Dinde Rouge des Ardennes reflète un certain art de vivre : «le goût du travail bien fait, le temps pris pour le faire, la valeur donnée à la vie animale et à son bien-être, une attention à ce que nous mangeons...». Cette superbe volaille a pourtant bien failli disparaître au cours du 20e siècle.
    Dans cet ouvrage, richement illustré par le photographe David Truillard , préfacé par le chef Philippe Mille (meilleur ouvrier de France 2011) et l'éleveur Jean-Michel Devresse, suivez l'odyssée de la Dinde Rouge racontée par Nathalie Diot. Remontez le cours de son histoire culinaire depuis les Aztèques et les Mayas jusqu'aux tables occidentales contemporaines.
    Apprenez comment une poignée d'éleveurs parvient à sauvegarder cette espèce toujours menacée. Découvrez comment la cuisiner et la déguster grâce aux nombreuses recettes conçues par une douzaine de chefs français et belges, investis dans la défense du goût.

  • AT NIGHT ALL BLOOD IS BLACK

    ,

    • Fsg
    • 12 Décembre 2020
    Ajouter au panier
    En stock
empty