• Nous sommes parents avec toutes les bêtes. Mais qu'est-ce qui distingue réellement l'animal humain des autres espèces ?

    Dans le monde vivant, la sélection naturelle est le moteur de l'évolution ; il n'en est pas tout à fait ainsi pour l'Homo sapiens d'aujourd'hui. Contrairement aux autres espèces, les mammifères humains que nous sommes sont motivés par la recherche du plais...

  • Le monde a-t-il un sens ? Pourquoi existons-nous ? Qu'est-ce qu'un humain ? Ces questions émergent de notre cerveau.
    Tout comme notre pancréas, ce cerveau est un produit de l'évolution par sélection naturelle. La biologie évolutionnaire peut contribuer grandement à éclairer ces questions existentielles normalement réservées à la philosophie, à la théologie ou, malheureusement, de plus en plus à l'ésotérisme. Mais ce terrain est miné : les réponses simplistes y abondent et il faut s'y méfier autant du réductionnisme excessif de la science actuelle que du pire ennemi de la raison : le désir de croire.
    Cet ouvrage propose des pistes de réflexion fondées sur la biologie darwinienne moderne.
    L'auteur présente d'abord l'évolution et la théorie unificatrice de la biologie, la sélection naturelle. Il y montre, entre autres, que :
    - la sélection naturelle est plus que la survie du plus fort ; elle s'exerce sans sélectionneur ;
    - la reproduction est plus importante que la survie ; l'évolution n'a pas de projet ;
    - l'être humain est un produit accidentel de l'évolution.
    Ensuite, l'auteur utilise ce qu'on connaît de la biologie darwinienne pour tenter de comprendre le mystère de la nature humaine.
    Il constate que, tout en étant indéniablement un animal, l'être humain est seul capable d'être libre, proactif et angoissé. Grâce à son cerveau, il est un miroir de carbone qui réfléchit sur le monde dont il fait partie et auquel il tente de donner un sens.
    Ce livre s'adresse aux femmes et aux hommes qui ont soif de comprendre, font confiance à leur raison, se méfient des superstitions et des mirages et souhaitent réfléchir à l'éclairage que la biologie darwinienne peut apporter au mystère de notre existence.

  • L´univers lointain tout comme la nature qui nous entoure et nous habite sont peuplés d´énigmes enveloppées de mystère. Dès l´enfance nous sommes d´habiles inventeurs et d´avides consommateurs d´histoires qui tentent de dissiper le mystère qui domine partout. La science nous enseigne que ces mythes et légendes, nourris de magie, de miracle et de surnaturel, ne sont que des mirages. En échange de ce paradis perdu de l´enfance, la science nous offre un nouvel enchantement baigné par la lumière de la vérité.
    Sur ce dur chemin de la vérité, nous marchons en excellente compagnie inspirés par les Galilée, Newton, Darwin, Einstein. La science n´a rien des certitudes des dogmes. Son arme principale est le doute, une assurance vérité. Ses ennemis ne sont pas la foi et la religion, mais notre ignorance, notre désir de croire et les réticences de la nature à se dénuder pour livrer ses secrets. La science elle-même n´est pas responsable des effets pervers de certaines technologies qu´elle a enfantées. Pour mieux s´en servir, il faut tracer clairement la démarcation entre la science et les autres modes de pensée.
    Le scientifique de métier connaît l´émerveillement de l´enfance parce qu´il plonge les mains dans le coffre aux trésors des mystères du monde. Cependant, la pensée scientifique est à la portée de tous, y compris des enfants de 10 ans. La crédulité est un trésor de la nature animale de l´enfance. L´esprit critique sur lequel s´appuie la science n´a rien d´animal. C´est une qualité rare. La science contribue grandement à faire des humains de l´animal que nous sommes. Elle n´est pas suffisante pour assurer le bonheur et la survie de l´humanité, elle est seulement indispensable.

  • Curieux de l'univers de l'autre, les deux auteurs amorcent une correspondance sur les grandes questions existentielles.
    D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?
    L'être humain est-il libre ? Qu'est-ce qu'une vie réussie ?
    Cette entreprise épistolaire étalée sur quelques semaines s'est déroulée en crescendo, la différence des visions amenant peu à peu chaque auteur à défendre avec passion et brio la science d'une part, la foi de l'autre.
    Des «lettres ouvertes» qui nous entraînent plus loin dans notre quête de sens.

empty