• Néo-djihadistes

    Claude Moniquet

    • Jourdan
    • 7 Juin 2013

    Mohamed Merah à Toulouse, Jérémie Louis Sidney à Strasbourg, Hakim Benladghem à Bruxelles, Muriel Delgauque qui se fait exploser en Irak, Colleen LaRose (dite " Jihad Jane ") interpellée avant des attentats sanglants en Europe et bien d'autres encore : les " néo-djihadistes " sont parmi nous.
    Délinquants, convertis, solitaires ou marginaux, hommes ou femmes : ils remplacent les premiers combattants d'al-Qaïda. Tous tentent de se purifier par la guerre sainte ou de donner un sens à leur vie.
    Si le risque des grands attentats, comme ceux du 11 septembre 2001, reste réel, l'époque est aussi aux actions posées par des solitaires ou des " micros cellules " extrêmement difficiles à pénétrer. Ceux que les Anglo-Saxons appellent les " homegrown terrorists ", c'est-à-dire " les terroristes de l'intérieur ", nés et élevés en Europe ou aux États-Unis, vivent au coeur même des pays qu'ils vont cibler par leurs attentats.
    Ce ne sont pas des " idéologistes ", mais des révoltés mus par la haine....
    Pour la première fois, un livre raconte qui ils sont, dévoile leur recrutement, leur formation et explique comment ils ont été endoctrinés.
    De plus, se basant sur l'étude de plusieurs centaines de cas, l'auteur dégage des " profils types " de ce nouvel " ennemi intérieur " qui menace notre société. Enfin, en conclusion, l'auteur propose des mesures simples et efficaces pour faire face à cette nouvelle menace.

  • Daech, un an après le Bataclan.

    Dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015, Paris était frappé par une série d'attaques terroristes simultanées qui firent 130 morts et des centaines de blessés. Revendiqués par Daech, ce série d'attentats est la plus sanglante jamais commise sur le sol français où, pour la première fois, des attentats-suicides se produisirent.
    Mais, pour horribles qu'ils aient été, ces actes ne furent pas une surprise ; ils étaient loin d'être isolés. Et les services de renseignements français s'attendaient depuis plusieurs mois à une attaque des terroristes de l'État islamique.
    Nous sommes face à une guerre - mot employé par Manuel Valls après les attentats de janvier. Une guerre opposant Daech au reste du monde, l'Occident comme la Turquie, la Russie ou le Liban, où des djihadistes avaient déjà frappé.
    En partant de la reconstitution, minute par minute, de la préparation de l'attentat de Paris, puis de sa réalisation tragique, Claude Moniquet dévoile les motivations de Daech, et explique pourquoi la France a été touchée.
    Comment doit-elle réagir et que faut-il craindre ?
    Un examen « post-mortem », une autopsie de l'attentat, d'une tragédie aux cendres encore brûlantes...

  • Livre d'Histoire et d'histoires, Printemps arabe, printemps pourri jette une lumière crue sur les personnalités qui ont confisqué la révolte de la jeunesse arabe pour imposer un ordre « nouveau » et rétrograde.

  • Délinquants, convertis, solitaires ou marginaux, hommes ou femmes : ils remplacent les premiers combattants d'Al-Qaïda. Tous tentent de se purifier par la guerre sainte ou de donner un sens à leur vie. Fini les grands attentats comme le 11 septembre et place aux actions posées par des solitaires ou des «micros cellules» extrêmement difficiles à pénétrer. Ceux que les Anglo-Saxons appellent les «homegrown terrorists», c'est-à-dire «les terroristes de l'intérieur», nés et élevés en Europe ou aux États-Unis, vivent au coeur même des pays qu'ils vont cibler par leurs attentats.
    Ce ne sont pas des «idéologistes», mais des révoltés mus par la haine... Pour la première fois, un livre raconte qui ils sont, dévoile leur recrutement, leur formation et endoctrinement. De plus, se basant sur l'étude de plusieurs centaines de cas, l'auteur dégage des « profils types » de ceux qui menacent notre société.

  • 70 % de la surface de la planète est recouverte d'eau, pourtant des régions entières du globe manquent de cette précieuse ressource indispensable à la vie, aux cultures... Depuis l'origine du monde, les hommes ont dû déployer des trésors d'ingéniosité pour capter potable et l'amener jusqu'à son lieu de consommation : des cenotes mayas aux acqueducs romains, transporter l'eau jusqu'aux lieux de vie a été un enjeu majeur du développement des civilisations et des villes. Mais là où des populations peu nombreuses et réparties sur de grands territoires pouvaient aisément se partager "l'or bleu", l'augmentation du nombre d'hommes sur terre et leur regroupement dans de grands centres urbains à changé la donne.
    De ressource abondante ou facilement trouvable, l'eau est peu à peu devenue un enjeu géopolitique et en certains endroits du monde, tel le moyen-orient, une source protentielle de graves conflits entre pays riverains (Egypte, Israël, Soudan, Territoires palestiniens par exemple). Le réchauffement climatique et ses conséquences (montée des eaux salées, raréfaction de l'eau potable pour cause de désertification) ne feront qu'aggraver la question de la ressource en eau potable sur le globe et sa juste répartition.
    Cet ouvrage fait le point sur cette question-clé pour le futur de la planète, analyse la situation actuelle à l'aune des réserves disponibles continent par continent et des programmes nationaux et internationaux mis en oeuvre pour mieux gérer la ressource en eau. Car si rien n'est fait le manque d'eau pourrait engendrer d'énormes déplacements de population et engendrer de tels déséquilibres qu'ils menaceraient la stabilité du monde...

  • Il n'est pas exagéré de dire que la « guerre secrète » a atteint, depuis dix ans, un niveau et une intensité qu'elle n'avait connus qu'au plus fort de la Guerre Froide, entre 1948 et 1953.

  • Depuis de nombreuses années, la Belgique est une plaque tournante du terrorisme islamiste international. On sait aujourd'hui qu'à Bruxelles et à Anvers, ont été préparés des attentats sanglants qui devaient toucher des " cibles " dans le monde, mais aussi en Belgique. Par ailleurs, la communauté musulmane de notre pays subit l'influence d'un islamisme politique, la prenant ainsi en otage. Des comportements inacceptables dans une démocratie en découlent : agressions, déni du droit des femmes, refus de suivre l'enseignement... Pourtant, hormis quelques rares publications scientifiques qui ne sont pas sorties des milieux très restreints, aucun livre accessible au grand public n'avait été écrit à ce jour sur ce phénomène. Claude Moniquet examine toutes les facettes de cette nébuleuse terroriste fondamentaliste, brisant ainsi un tabou. Il brise ainsi un tabou. Djihad et islamisme en Belgique soulève les questions que chacun se pose : la Belgique est-elle une base terroriste ? Est-elle directement menacée par des attentats ? Jusqu'où iront les djihadistes ? Combien sont-ils ? Notre pays est-il un laboratoire européen pour l'islamisme politique ? Quelles sont les revendications des islamistes ? Existe-t-il des risques d'affrontement communautaire sur le sol belge ? Violence et islamisme sont-ils une conséquence de l'échec de l'intégration ? Les réponses à ces questions sont dans cet ouvrage.

  • Ce livre explique ce qu'est Da'ïch, d'où vient son succès et ce qui pourrait provoquer sa chute. Sans concessions, il démontre surtout ce qu'ont été nos erreurs et ce que sont nos faiblesses. À lire d'urgence pour ne pas dire, demain, « je ne savais pas ! » Et pour se préparer à une guerre qui sera longue.

  • L'alliance étrange entre un ancien agent de la DGSE, aujourd'hui reconverti dans l'espionnage industriel, et un futur candidat à la présidence. L'espion et le ministre n'ont rien en commun mais ils devront coopérer face à un complot politique particulièrement vicieux. Un thriller d'espionnage réaliste et hyper documenté grâce à l'apport de Claude Moniquet, un des plus grands spécialistes européens du contrespionnage.

  • L'alliance étrange entre un ancien agent de la DGSE, aujourd'hui reconverti dans l'espionnage industriel, et un futur candidat à la présidence. L'espion et le ministre n'ont rien en commun mais ils devront coopérer face à un complot politique particulièrement vicieux. Un thriller d'espionnage réaliste et hyper documenté grâce à l'apport de Claude Moniquet, un des plus grands spécialistes européens du contrespionnage.

  • L'espionnage et les services secrets sont par essence opaques et nous ne savons que peu de choses à leur sujet. Certes, de temps en temps, comme c'est le cas depuis plusieurs mois avec les révélations d'Edward Snowden sur l'opération PRISM de la NSA, une affaire d'ampleur internationale occupe la une des médias un certain temps, puis les choses retournent dans l'ombre. Pourtant, de Mata Hari aux « taupes » de Cambridge, en passant par l'espionnage de masse de la NSA, les services secrets intéressent le grand public. Les amateurs seront comblés avec ce Pour les Nuls consacré aux services secrets. De l'Antiquité à l'exécution d'Oussama Ben Laden, ce livre retrace l'histoire de l'espionnage et explique son influence profonde sur le cours de l'Histoire et sur ??nos vies. Il explique comment l'espionnage est né, comment il est pratiqué aujourd'hui, ses buts, ses succès, ses échecs, mais aussi ses « fuites ». De la plus ancienne affaire à la « guerre contre le terrorisme », il racontera des histoires méconnues mais importantes, et d'autres plus connues qui sont essentielles. Les auteurs nous invitent à revivre l'Histoire du monde comme elle a été souvent écrite : dans le secret le plus absolu. Pionniers et stratèges, héros et traîtres, aventuriers ou patriotes dévoués, c'est au travers de toute une galerie de portraits que ce livre fait revivre ceux qui, dans le secret le plus total et parfois au péril de leur vie, ont travaillé pour influencer ou modifier la politique mondiale.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'espionnage sans jamais oser le demander...

empty