Sciences humaines & sociales

  • "En 2018, en France, les violences répétées sont encore le quotidien de milliers de femmes, d hommes et d enfants. Qui sont les victimes ? Pourquoi supportent-elles tant de souffrances ? Le cycle des violences, l emprise, le stress post-traumatique, tous ces phénomènes qui les emprisonnent sont expliqués au lecteur afin qu il change son regard et puisse comprendre que l inexplicable a du sens."

  • La collection "Psychologie sociale", dirigée par Jean Maisonneuve, professeur émérite à l'Université de Paris X-Nanterre, et Serge Moscovici, directeur d'études à l'EHESS, présente des travaux français ou étrangers qui offrent des synthèses pluridisciplinaires dans le domaine de la psychologie sociale et des champs connexes des sciences humaines.

  • Comment la littérature figure-t-elle les terroristes ? L'ère du terrorisme global dans laquelle nous sommes entrés a mis en scène de redoutables figures publiques dont le potentiel de fascination reste à interroger.
    On pourrait multiplier les exemples d'auteurs issus aussi bien de ce qu'Achille Mbembe appelle la postcolonie que des anciennes puissances coloniales, posant directement la question du terrorisme dans leurs oeuvres. Comment interroger la figure du terroriste dans l'histoire coloniale et postcoloniale ? Quels usages sont faits d'une telle figure ? Pour servir quels états d'urgence ? Comment traite-t-on cette menace absolue, potentiellement dissimulée sous les traits du colonisé ou du migrant, depuis les conquêtes coloniales jusqu'à nos jours ? Le fait-on de la même façon ici et là ?
    Parce que la controverse, notamment juridique, sur la définition du terrorisme reste ouverte, et que l'accusation de terrorisme est toujours réversible, la question des modalités de figuration du terroriste est importante. La lecture des textes littéraires est susceptible de nous aider à comprendre ces processus, qui semblent échapper aux définitions traditionnelles du personnage.

empty